Quels sont les crashs historiques de cryptomonnaies ?

0
(0)

Etudier les crashs historiques de cryptomonnaies revient à étudier les différents crashs du bitcoin. En général, il existe une certaine corrélation entre la variation du bitcoin et les altcoins car leurs prix dépendent fortement de la variation du bitcoin. Plus d’une décennie après avoir émergé de l’ombre d’Internet, le bitcoin a atteint des sommets et des creux considérables qui sont restés dans l’histoire. Voici un aperçu des plus grands krachs de l’histoire de la bulle du bitcoin.

Crashs historiques cryptomonnaies : quelle est la cause de l’effondrement du bitcoin ?

Crashs historiques cryptomonnaies - les causes de l'effondrement des actifs-cryptographiques
Crashs historiques cryptomonnaies – Le bitcoin influence les actifs-cryptographiques en général

Toute une série de mauvaises nouvelles a entraîné un énorme ralentissement de la crypto-économie.  Bitfinex s’attire les foudres de la Commodity Futures Trading Commission américaine parce que le site d’échange offre aux utilisateurs la possibilité de lier leur monnaie au dollar américain. Ni Bitfinex, ni Tether ne peuvent prouver qu’ils ont suffisamment d’argent sur des comptes bancaires pour soutenir le jeton USDT.

Tutoriel crypto en français pour débutant

À l’étranger, l’Inde sévit contre les traders. Le gouvernement du pays étudie les transactions sur de multiples bourses afin d’essayer de collecter des recettes fiscales. De plus, les estimations laissent entendre que 3,5 milliards de dollars de transactions ont eu lieu en Inde au cours des 17 derniers mois menant à 2018.

La Corée du Sud n’a pas l’intention d’interdire le commerce des crypto-monnaies. Mais le gouvernement a néanmons pris des mesures pour supprimer l’anonymat de l’équation. Les traders sud-coréens doivent désormais utiliser leur vrai nom. Au total, la fraude, les failles de plateformes Defis et les restrictions étatiques ont contribué au trouble de la stabilité de la cryptomonnaie au cours de ces 10 dernières années.

Pourquoi cette décennie de montagnes russes ?

Lorsque Bitcoin a commencé à s’imposer auprès du grand public, l’engouement de la majorité a évidemment accru.  Plusieurs investissements sont effectués en se basant principalement sur l’émotion et non sur une véritable compréhension de choses comme la technologie blockchain. L’idée d’entrer dans la cour d’un changement de jeu potentiellement sismique a alimenté des bulles surgonflées, car personne ne voulait être laissé de côté une fois le train en marche.

À chaque fois, des contrôles brutaux de la réalité font éclater des bulles. La technologie émergente devient une proie de piratages criminels, de fermetures de bourses, d’escroqueries et de systèmes de Ponzi. De plus, les bulles s’accroissent de plus en plus avec des réglementations gouvernementales incohérentes et souvent arbitraires.

Un regard sur les crashs historique de la cryptomonnaie : les plus bas niveaux du bitcoin

Voici une chronologie des pires crashs en pourcentage de l’histoire du bitcoin. Gardez à l’esprit que de nombreuses corrections majeures de 20 %, 30 %, 40 % et plus n’ont pas figuré sur la liste. Aussi, il faut comprendre qu’un éventuel crash du bitcoin entraînerait certainement la chute de la quasi-totalité des actifs-cryptographiques.

Crashs historiques cryptomonnaies : Juin 2011 (-99 %).

En 2011, le bitcoin a connu un grand succès lorsqu’il est passé de 2 à plus de 32 dollars, atteignant la parité avec l’once d’argent. Puis le fond s’est effondré. Cependant, le 19 juin, Mt. Gox – de loin la plus grande bourse de bitcoins au monde admet que des criminels avaient piraté des centaines de comptes et volé des millions de dollars de bitcoins. En une seule journée, la valeur d’un bitcoin est tombée à un penny. Le bitcoin perd 99% de sa valeur entraînant avec lui la chute du marché cryptographique.

Août 2012 : -56%

Crashs historiques cryptomonnaies - le crash historique de 56 % d'Aout 2021
Crashs historiques cryptomonnaies – Une historique des crashs est disponible

En août 2012, le public apprend qu’un schéma de Ponzi classique, mis à jour pour l’ère numérique, avait escroqué les investisseurs en crypto-monnaies pendant des mois. Promettant des rendements incroyables de 7 % d’intérêts hebdomadaires. Le coupable, plus tard inculpé, est condamné à une amende et emprisonné. Il avait volé 700 000 bitcoins. Cette grosse arnaque du siècle causa la méfiance et la peur des investisseurs en entraînant le crash de 56 % de la valeur du bitcoin. Au total, l’année 2012 fut sombre pour de milliers d’investisseurs, ceux ayant perdus des fonds sur lesdites plateformes d’intérêts composés. 

Crashs historiques cryptomonnaies : Avril 2013 : -83%

En avril 2013, le bitcoin a été victime de son propre succès. En effet, les investisseurs s’étaient rués sur la nouvelle opportunité excitante qui faisait le buzz dans les médias grand public. Ainsi, les échanges étaient si intenses que Mt. Gox n’a pas pu gérer le volume, et lorsqu’elle a buggé, des pirates ont attaqué la vulnérabilité. Cela a forcé la plateforme Mt. Gox à une fermeture totale sans précédent, faisant passer les prix de près de 260 $ à 50 $. Comme toujours, cette nouvelle expérience entraîna de nouveau la chute du marché cryptographique avec le crash du bitcoin. Plusieurs cryptomonnaies s’effondrent sous la pression et perdent de la valeur la même année. 

Crashs historiques cryptomonnaies : Décembre 2013 : -50% 

Lorsque la Chine a interdit le bitcoin à la fin de 2013, celui-ci a perdu 50 % de sa valeur en une nuit selon le Guardian. La relation de la Chine avec les crypto-monnaies reste turbulente et le pays continue d’ajouter de nouvelles restrictions aujourd’hui. La décision de la Chine en 2013 fût d’ailleurs la première décision étatique à l’encontre du bitcoin et de la cryptomonnaie. Toutefois, cette restriction connaît un fort impact du fait qu’en 2013, près de 80% des mineurs bitcoins se trouvaient en Chine.

Crashs historiques cryptomonnaies : Décembre 2017-décembre 2018 : -84 %.

L’année 2017 a été une année marquante pour le bitcoin. En effet, le bitcoin a battu tous ses propres records et a culminé à près de 20 000 dollars. Puis, le 27 décembre, tout s’est effondré lorsque les investisseurs ont récolté les gains de ce qui était une bulle évidente. Leur action fut chuter le prix sous les 12 000 $ la pièce. La crypto-monnaie est restée dans la morosité tout au long de 2018. Par ailleurs, des piratages majeurs en Corée et au Japon ainsi que des rumeurs selon lesquelles ces pays envisagent d’interdire le bitcoin ont poussé les investisseurs déjà frileux à chercher la sortie. Ils ont liquidé leurs produits cryptographiques en contrepartie de petites marges de sécurité. De plus, le crash de 84 % du bitcoin entraîne tout le marché cryptographique.

Crashs historiques cryptomonnaies de Mars 2020 ( -50 %).

La pandémie n’a pas épargné le bitcoin et les marchés des actifs-cryptographiques. En effet, lorsque les marchés se sont effondrés en mars 2020, le marché du bitcoin s’est effondré encore plus. Le bitcoin a perdu la moitié de sa valeur en deux jours. En un mois, il est passé de plus de 10 000 dollars en février à moins de 4 000 dollars en mars.

Crashs historiques cryptomonnaies de Mai 2021 ( -53 %).

En avril, le bitcoin était le sujet de conversation du monde de l’investissement alors qu’il dépassait de façon étonnante les 64 000 dollars pour une seule pièce. Puis, en un éclair, 1 000 milliards de dollars de valeur s’effacent du marché cryptographique mondial en une seule semaine. D’abord, Elon Musk est revenu sur sa promesse d’accepter les bitcoins comme moyen de paiement pour les voitures Tesla. Ensuite, la Chine a annoncé une nouvelle répression des crypto-monnaies. Enfin, le public a appris l’impact environnemental de l’exploitation minière du bitcoin et les investisseurs en crypto se sont retrouvés dans une position étrange, celle de se soumettre aux forces qui échappent à leur contrôle.

Que devez-vous faire maintenant que le marché s’est déjà effondré ?

Crashs historiques cryptomonnaies - les habitudes à adopter face aux crashs cryptomonnaies
Crashs historiques cryptomonnaies – Connaître les habitudes à adopter face aux crashs est important

L’une des règles de l’investissement est de toujours être prêt à saisir une opportunité lorsqu’elle se présente. Dans la configuration actuelle, le marché de la crypto est mûr pour l’investissement. Cependant, même si les prix des crypto-monnaies sont au plus bas, les règles de base de l’investissement s’appliquent toujours.

Soyez patient

Le marché est peut-être au plus bas, mais cela ne signifie pas que vous devez jeter de l’argent sur n’importe quelle crypto au hasard. Soyez patient et effectuez votre analyse correctement. En faisant preuve de patience, vous pouvez trouver des projets qui ont perdu plus de 50 % de leur valeur et qui sont fondamentalement sains.

Cependant, même si vous faites preuve de patience, vous devez être décisif. Dans les conditions actuelles du marché, il est facile d’avoir peur que le marché puisse encore baisser. Bien que cette crainte soit fondée, n’oubliez pas que vous investissez à long terme. Tant que le prix d’entrée est correct, vous finirez par réaliser un bénéfice. Avoir trop peur de faire un mouvement peut vous coûter cher.

Crashs historiques cryptomonnaies : Restez fidèle à vos cryptomonnaies

Dans les circonstances actuelles, l’achat de cryptomonnaies ne doit pas se faire sur la base de l’émotion. Il doit s’agir de cryptomonnaies que vous avez étudiées et dont vous partagez parfaitement les projets de développement. En d’autres termes, il s’agit de cryptomonnaies qui sont fiables à considérer leur fort potentiel, même avant le krach.

Meilleure chaîne youtube en français sur la crypto-monnaie.

Les faibles prix sur le marché peut facilement vous inciter à acheter des projets aléatoires et de mauvaise qualité. Ainsi, ne gaspillez pas votre argent dans de tels projets. Achetez des cryptomonnaies qui vous inspirent la confiance et qui ont les fondamentaux pour rebondir sur les prix actuels et prospérer à l’avenir.

Respectez les 03 critères de l’investisseur en cryptomonnaie

Si vous venez de faire votre entrée sur le marché des monnaies numériques, certains critères minimaux doivent guider votre parcours d’investissement.  

Le premier critère : consulter attentivement derrière le projet cryptographique

Le premier est l’équipe derrière le projet dans lequel vous cherchez à investir. En raison de la nature non réglementée du marché des crypto-monnaies, cet espace est devenu le refuge des escrocs. Les gens lancent régulièrement des jetons, se jettent sur les investisseurs novices et laissent le projet mourir. Par conséquent, essayez autant que possible de vous en tenir aux projets qui ont des équipes réputées.

Deuxième critère : regardez le niveau de décentralisation du projet. 

Plus un projet de crypto-monnaie est décentralisé, moins il y a de chances de se faire arnaquer. C’est parce qu’il n’y a pas de locus de contrôle central qui serait catastrophique pour le projet s’il devait être supprimé.

Troisième critère : le plus important

Assurez-vous que le projet que vous convoitez a un cadre d’utilisation solide. Le marché des crypto-monnaies compte de nombreux projets qui cherchent à surfer sur la vague. Ces projets sont généralement une copie de projets plus établis ou ont une utilisation très faible qui a peu de chances de résister à l’épreuve du temps.

Préparez-vous au pire

Ce n’est pas parce que le marché s’est effondré il y a deux mois qu’il va connaître une reprise en forme de V. Vous devez savoir que cela peut prendre des années avant que le marché ne se rétablisse par rapport aux prix actuels. Quelle que soit la crypto que vous achetez, sachez que vous le faites pour le long terme. Une fois que le marché rebondit et atteint de nouveaux sommets, soyez psychologiquement prêt à vendre et à enregistrer vos bénéfices.

Résumé

Si l’histoire du bitcoin nous apprend quelque chose, c’est qu’il faut s’attendre à l’inattendu. Si vous êtes prêt à conserver une petite position à long terme dans le cadre d’un portefeuille diversifié, je vous conseille d’acheter des bitcoins. Mais n’achetez pas aujourd’hui en espérant vous enrichir rapidement. L’histoire montre qu’il y aura des revers importants et prolongés en cours de route. De plus, payer un investissement avec de l’argent emprunté est une mauvaise idée, surtout lorsqu’il s’agit d’un investissement dont l’historique est très volatil. Si les cours montent, la marge peut, il est vrai, accroître vos gains. Mais l’inverse est également vrai.

Aimez-vous ce blog ?

Cliquez sur 5 étoiles pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Soyez la/le premier(e) à voter

Si vous avez trouvé ce post utile...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire