Qu’est-ce que Metamask – Tutoriel ?

Metamask comme d’autres portefeuilles ces dernières années est le fruit de l’émergence des cryptomonnaies. En effet, toute monnaie électronique a besoin d’un portefeuille électronique pour bien fonctionner et se montrer plus facilement échangeable. On peut noter le cas de Wallet pour le Bitcoin. De la même manière, Ethereum et plusieurs autres cryptomonnaies peuvent se stocker sur le portefeuille électronique Metamask. Dans cet article, nous allons donc vous le faire découvrir. De l’installation jusqu’à son utilisation et les avantages afférents.

Métamask : De quoi s’agit-il ?

Metamask : Une extension pour optimiser le trading des cryptos
Metamask : Une extension pour optimiser le trading des cryptos

Comme nous avions commencé par l’annoncer ci-dessus, metamask est un portefeuille électronique destiné aux cryptomonnaies. Il présente la spécialité d’être liée à la machine virtuelle Ethereum. On peut l’utiliser avec n’importe quelle blockchaine dans le monde qui s’appuie sur EVM. Le mécanisme est semblable à celui du BNB (Binance coin) et le Basic Attention Token encore connu sous le nom de BAT. Aussi, on désigne metamask comme une extension de navigateur. A ce titre, il permet d’agir avec certaines applications dites Dapp. Ces dernières sont des applications libres.

Si vous êtes nouveau, alors, vous devez savoir qu’on peut l’utiliser avec les navigateurs tels que Brave, Google chrome ou Firfox, et ce, en toute sécurité. En effet, metamask dispose d’un anti-phishing qui lui permet de garantir la sécurité de ses utilisateurs.

CZ et Frank Houbre de Binance dans la crypto-monnaie

Quel est l’historique de Metamask ?

 Le monde entier découvrit metamask au cours de l’année 2016. C’est le fruit des mois de travail effectué par l’unité de recherche de l’entreprise ConsenSys. Cette entreprise est spécialisée dans la conception des logiciels et de tout ce qui a trait à la sécurité informatique notamment la blockchain. Aussi, elle se penche spécialement sur la cryptomonnaie Ethereum.

Le projet se voulait innovant et en même temps d’une simplicité total. Le but est de faciliter la vie aux utilisateurs. Ainsi, ils pourront utiliser aisément leur navigateur web pour communiquer avec les applications dites Dapps. Et le tout, en toute sécurité. Pour y parvenir, metamask a opté pour l’interface web d’une application. Il s’agit de API Ethereum. Cette application ou l’interface qu’elle offre joue un rôle crucial dans les différentes options que présente metamask à ses utilisateurs. En effet, par son biais, il y a la possibilité d’établir une ligne de communication entre metamask, les utilisateurs et les applications Dapps. Cela deviendrait donc une révolution. En tout cas, c’était la ligne directrice du projet.

La mise en œuvre du projet, par contre s’est montrée plus complexe que prévu. En effet, la mise en place du système de sécurité requis pour un tel projet a été très compliquée. Toutefois, cela n’a pas empêché les différents ingénieurs sur le projet d’arriver à leur fin. Alors, ils présentent la première version de metamask en juillet 2016. A ce stade, nous n’avions pas encore la version complète qui existe aujourd’hui. Metamask se présentait plutôt comme une simple extension de quelques navigateurs web. En plus, il n’était que l’extension de Chrome avec les dérivés qui lui sont liés. Ce n’est que plus tard que Firefox et d’autres extensions ont été intégrées.  Et progressivement, on a la version complète connue aujourd’hui.

Par ailleurs, il importe de noter que toute cette prouesse est l’œuvre de deux développeurs. Il s’agit de Dan Finlay et Aaron Davis, car ils en ont posé les bases.

Metamask : Comment cela fonctionne-t-il ?

Dans la rubrique précédente, nous avons pris le soin de clarifier l’origine de ce portefeuille électronique et les objectifs visés. Maintenant, il est temps de vous montrer comment le système marche dans la réalité. Le mécanisme est tout simple. Et pour l’intégrer, il faut d’abord comprendre la notion de Web3.js. En effet, Web3.js est une sorte de bibliothèque numérique intégrée à la cryptomonnaie Ethereum. Il sert de support pour créer des applications capables d’entrer en liaison avec la blockchain de l’Ethereum.  Ainsi, les différentes pages web avec leurs extensions parviennent à exploiter la puissance et les fonctionnalités de l’Ethereum.

En regardant sous cet angle, on peut dire que metamask joue le rôle de porte-monnaie pour le réseau Ethereum. De même, il constitue un pont de liaison avec les applications dites Dapps. Pour jouer efficacement ces deux rôles, metamask crée une liaison par laquelle il relie l’application Dapps et l’extension. Ainsi, les deux pourront communiquer aisément à travers ce canal. Dès lors que le lien est activé, metamask reconnaît l’application et donc peut interagir avec elle. Ainsi, l’utilisateur peut l’activer à son niveau et en bénéficier. Il peut autoriser des événements et mener des actions sur l’application. Qu’il s’agisse du commerce (achat et vente) de jetons ou le retrait de vos actifs, vous avez la possibilité de tout faire.

Chaque action se fait moyennant une somme. La facture de l’action devra être soldée en Ethereum ou en jetons spécifiques prévus pour l’action. Il faut donc noter que metamask se charge aussi bien de l’interaction avec l’application Dapp et gère en même temps le portefeuille de cryptomonnaie. Cela est rendu possible par la mise en place d’un système de sécurité crypté.

Comment installe-t-on metamask ?

D’entrée de jeu, il faut souligner que metamask n’est pas du tout compliqué à installer. Cela est très simple à faire. Il vous faudra juste commencer par le repérer. Vous savez déjà que metamask est une extension de navigateur, donc pour la trouver, il faut se diriger vers le magasin des extensions. A défaut, il faut vous rendre dans le référentiel. Dans l’un ou l’autre de ces deux endroits, vous aurez metamask. De là, vous allez à la boutique du navigateur et vous aurez la main pour faire le téléchargement de metamask. Sur le navigateur Brave ou Opera, cela pourra fonctionner facilement. Il en est de même pour Vivaldi. En dehors de ces quelques navigateurs cités, vous pouvez le trouver sur Google Chrome et autres.

De même, vous pouvez aller directement sur le site de metamask puis faire le téléchargement. Cela aussi reste possible. Le site va identifier votre navigateur et vous orientera vers le lien adéquat.

Par ailleurs, on vous conseille de faire très attention avec les différentes extensions que vous allez installer sur vos navigateurs. En effet, dans plusieurs cas, il est déjà arrivé que des identités et informations confidentielles aient été dérobées avec certaines extensions. Alors, nous vous recommandons d’exploiter les médias connus et procéder régulièrement à leur mise à jour. Cela vous aidera à utiliser metamask en toute sécurité. Ainsi, votre expérience avec cette plateforme ne sera qu’une réussite.

Meilleure chaîne youtube en français sur la crypto-monnaie.

Metamask : Comment créer le portefeuille ?

Metamask : Procédure d'installation
Metamask : Procédure d’installation

Aussitôt après l’installation, vous verrez apparaitre sur votre écran le logo de l’application avec le menu « Démarrer » qui se trouve juste en bas du logo. Dès que vous cliquez sur le menu « Démarrer », l’application vous donne la main pour mettre en place votre portefeuille de cryptomonnaie. Et l’étape suivante sera de créer un portfolio en cliquant sur le bouton virtuel « créer portoffolio ». Ensuite, vous aurez un nouveau menu. Ce dernier vous dirige sur une nouvelle page où l’on vous demandera de « créer votre wallet ». Alors, il vous faudra juste cliquer sur ce menu, et vous disposez désormais d’un wallet pour metamask. Pour finir la mise place, il vous faudra configurer un mot de passe adapté. Ainsi, votre portefeuille sera en toute sécurité.

Quels sont les avantages liés à l’utilisation de metamask ?

L’utilisation de metamask comme portefeuille de la cryptomonnaie ou comme extension de navigateur présente un certain nombre d’avantages. Déjà, vous gagnez en puissance lorsque vous créez metamask avec la bibliothèque virtuelle web3.js. En effet, cette dernière vous permet d’exploiter la totalité de la puissance de la machine Ethereum. Ce faisant, vous aurez une superbe puissance de travail. Le second avantage est la gratuité de l’application. Même pour les mises à jour, vous n’aurez pas besoin de payer. Il vous suffira de faire un audit de votre compte et ensuite faire les mises à jour de sécurité. Aussi, l’application vous permet de conserver vos clés privées sur un espace virtuel. Cela vous permet de protéger vos actifs en crypto.

En dehors de ces quelques avantages énumérés ci-dessus, metamask vous permet de créer des sacs personnalisés par le biais de la HD. Cela vous permet d’utiliser des semences pour sauvegarder votre compte.

L’autre avantage de metamask est sa fonctionnalité « Privé ». Cette dernière est un garant de sécurité en ce sens qu’elle vous offre la possibilité de conserver vos données en toute sécurité. Aussi, vous pouvez garder des jetons dans votre portefeuille, peu importe leurs natures (même plusieurs jetons ERC-20 en même temps).

Par ailleurs, on note que metamask s’intègre parfaitement avec plusieurs autres sites. On peut citer par exemple MyEherWallet, Coinbase ou Shapeshift. Cette intégration permet de faire rapidement la recharge de votre portefeuille. A cela s’ajoute l’utilisation d’Ethereum local ou des nœuds distants. Cela confère un niveau de sécurité plus grand.

Enfin, il faut noter que metamask est intégré de système qui lutte contre l’espionnage et le vol d’informations.

Quelles sont alors ses limites ?

Metamask : Les inconvénients liés à son utilisation
Metamask : Procédure d’installation

La perfection n’est toujours pas humaine. Toute chose issue de l’ingéniosité de l’homme peut présenter quelques éléments de faiblesse. Et ce sont ces faiblesses qui nous dirigent vers les plus grands progrès. Metamask aussi n’échappe pas à cette règle. En effet, malgré toute la panoplie d’avantages à son actif, il présente tout de même des limites. Le tout premier est lié à sa nature même. Il est une extension pour les navigateurs. Cela implique que ces derniers ont la possibilité de suivre en temps et en heure les différentes opérations qui s’y déroulent. On remarque cela surtout avec le navigateur chrome. En outre, Google procède régulièrement à une collecte d’informations et de données chez tous ceux qui l’utilisent. Ainsi, malgré tous les efforts de protection, les navigateurs comme Google Chrome peuvent tout de même réussir à chiper quelques informations.

Aussi, il ne faut pas oublier que le portefeuille metamask est virtuel. Alors le risque de se faire pirater n’est pas nul. Il y a toujours une sorte de vulnérabilité sur tout ce qui est en ligne. C’est le cas de metamask. Cependant, il y a des mises à jours réguliers qui protègent le système. Surtout les extensions rendent vulnérable le système et pourraient mettre vos actifs en danger. Aussi, metamask présente des limites lorsqu’il s’agit d’établir des contrats intelligents avec les applications Dapps. Il ne vous offre pas la possibilité de rédiger de nouveaux contrats.

Enfin, il ne faut pas perdre de vue le fait que metamask a des réseaux extérieurs comme appui pour fonctionner. Cela met encore le système de sécurité à défi et le fragilise davantage. On peut tout de même garantir la sécurité de la plateforme. Mais cela dépend des nœuds en place. En effet, si ces derniers sont parfaitement justes, aucun problème ou faille de sécurité ne subviendra. Par contre, leur déséquilibre va exposer l’ensemble du système.

Les cas pratiques d’utilisation du metamask

Plus haut, nous avions déjà vu qu’on peut l’utiliser sous forme d’extension avec plusieurs navigateurs. Cependant, il importe ici, de préciser que Safari n’en fait pas partie. Cela ne marchera pas si vous décidez de le faire. Aussi, vous pouvez l’utiliser pour recevoir ou envoyer des Ethereums. Il en est de même pour les jetons de type ERC-20. Pour y parvenir, il vous suffira de disposer de l’adresse publique de votre interlocuteur. Ensuite, vous actionnez le bouton virtuel « Envoyez » et le tour est joué. 

De même, vous pouvez utiliser aisément metamask pour acheter des tokens. Vous avez aussi la possibilité de faire des échanges de crypto sur les plateformes telles que ShapeShift ou Coinbase.

Quel est votre avis ?
  • Note