Combien de cryptomonnaies existe-t-il dans le monde ?

0
(0)

On distingue un nombre important de cryptomonnaies. Il en existe tellement qu’il est souvent difficile de les différencier. Il n’y a pas qu’une catégorie unique de cryptomonnaie. Alors, combien de cryptomonnaie existe-t-il en tout ? Le monde de la cryptomonnaie est vaste et en pleine croissance. Si vous souhaitez investir et que vous peinez à savoir quelle monnaie choisir ; vous trouverez des éléments de réponses très utiles dans la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ?

Les cryptomonnaies - Des actifs révolutionnaires
Les cryptomonnaies – Des actifs révolutionnaires

Une « cryptomonnaie » ou « cryptoactif » est un actif numérique qui utilise des algorithmes cryptographiques et repose sur la technologie de la blockchain pour assurer la fiabilité et la traçabilité des transactions. Les cryptomonnaies sont nées d’Internet et de la mondialisation. C’est une monnaie entièrement virtuelle, en effet elle ne constitue pas une unité monétaire officielle comme le dollar ou l’euro. Les cryptomonnaies n’existent pas sous forme de pièces ou de billets, et ce caractère électronique rend leur usage plus simple. La valeur de la cryptomonnaie est variable et dépend de l’offre et de la demande.  

Tutoriel crypto en français pour débutant

Il est possible d’en acheter et d’en revendre sur des plateformes d’échange (Bitstamp, Binance, Coinbase, etc.).  Cependant, elles ne sont exploitables que par des utilisateurs ayant accès au code approprié. En effet, le propriétaire de la cryptomonnaie peut la garder et la protéger dans un portefeuille numérique par un code secret dont lui seul en a connaissance. Les cryptomonnaies sont indépendantes d’une banque centrale. Elles s’établissent sur des relations de type pair-à-pair sans l’intervention d’une institution financière officielle comme les Banques centrales. 

Quels sont les types de cryptomonnaies ?

Il existe un nombre important de cryptomonnaies. Selon CoinMarketCap, il existait 15.617 cryptoactifs ou cryptomonnaies, au 14 juin 2021. Dans cet article, nous allons vous faire une liste des crypto les plus populaires. Le bitcoin est la première cryptomonnaie à succès, et sans doute la plus célèbre d’entre elles. Après sa création en 2009 par Satoshi Nakamoto, elle a fait évoluer le principe de blockchain et a entraîné la création de nombreux autres actifs numériques cryptées, nommées « altcoins » par les crypto traders. Voici une liste des monnaies les plus intéressantes et les plus prometteuses en termes de pourcentage d’augmentation de leur prix. 

1- Bitcoin

Le Bitcoin est la première cryptomonnaie à succès apparue sur le marché. Il a été créé en 2009 par Satoshi Nakamoto, et est aujourd’hui la crypto la plus populaire et la plus coûteuse. En plus de cela, il a la capitalisation boursière la plus importante à l’heure actuelle malgré une vitesse de transaction lente et l’utilisation obligatoire d’un équipement de minage spécialisé. Chaque année, sa production est réduite de moitié. Entre 2012 et 2016, la diminution de la production de Bitcoins a causé une sévère augmentation de son halving (valeur).  

De ce fait, le bitcoin a enregistré une progression remarquable. En effet, il a dépassé la barre des 65.000 dollars, tirant le marché vers le haut. Il vise à démocratiser les monnaies et à mettre un terme à la nécessité d’un tiers de confiance tout en assurant l’anonymat des transactions. Cependant, son empreinte carbone inquiète les investisseurs soucieux du climat.

2-Ether (ETH)

Apparu le 30 juillet 2015, l’ether (ETH) est juste derrière le Bitcoin, même s’il accuse un retard important par rapport à la cryptomonnaie dominante. L’ether valait 150 $ en 2020, aujourd’hui sa capitalisation boursière vaut plus de 150 milliards de dollars. S’échangeant à environ 4.000 dollars par ETH en novembre 2021, la capitalisation boursière de l’éther représente moins de la moitié de celle du bitcoin. L’ether est la cryptomonnaie du réseau Ethereum qui permet aux utilisateurs de réaliser des “smart contract” qui appliquent leurs clauses automatiquement. Ces derniers peuvent aussi coder et émettre leurs propres « applications décentralisées (dApps).

Grâce à ethereum, de nombreux projets et de nombreuses applications ont pu être développés. En l’occurrence nous avons la création de la “deFI”, la Finance Décentralisée qui désigne l’utilisation du concept de décentralisation des cryptomonnaies dans la finance.

En 2016, Ethereum a été divisé en Ethereum (ETH) et Ethereum Classic (ETC) suite à l’attaque de l’organisation autonome décentralisée (DAO). Et en 2020, il a changé son fonctionnement : son algorithme de consensus est passé de la preuve de travail (PoW) à la preuve d’enjeu (PoS).

Un changement qui a permis au réseau Ethereum de fonctionner avec beaucoup moins d’énergie et d’améliorer la vitesse des transactions, ainsi que la création d’un environnement économique plus déflationniste.

La plateforme est sécurisée grâce à la preuve d’enjeu qui permet aux participants du réseau de mettre en jeu leur éther sur le réseau et parce que de petits montants d’ether sont détruits lorsque les transactions sont traitées, protégeant ainsi le réseau contre les hackers.  

En plus des transactions rapides, l’un des avantages de l’éther est qu’il peut être utilisé à diverses fins au-delà de la cryptomonnaie sur le réseau Ethereum :  développement et exécution d’applications par des développeurs ou l’achat par les investisseurs d’autres monnaies numériques en utilisant l’éther. 

3- Ripple (XRP)

Le ripple est une cryptomonnaie qui soutient un réseau de paiement appelé le RippleNet. Il est utilisé par de grandes banques et institutions financières comme Santander et American Express. Son appartenance au groupe des cryptomonnaies décentralisées est souvent remise en cause, car le ripple fonctionne de façon très différente par rapport aux autres actifs virtuels. Le réseau bénéficie d’une vitesse de transaction ultrarapide. Le seul inconvénient est que RippleNet ne peut pas être utilisé sans sa cryptomonnaie sous-jacente, le ripple.

Le lancement d’une nouvelle place de marché de Ripple qui s’appellera Liquidity Hub a été annoncé le 9 novembre. Le démarrage de cette plateforme est prévu pour 2022. Cette dernière permettra aux sociétés de services financiers de proposer à leurs clients une option d’achat et de vente de cryptomonnaies. Les clients des entreprises pourront ainsi l’utiliser pour acheter des actifs cryptographiques provenant de diverses sources. Le lancement effectif de cette plateforme pourrait stimuler son prix.

4- Le Cardano (ADA)

Les cryptomonnaies - Cardano est un projet écologique
Les cryptomonnaies – Cardano est un projet écologique

En quatrième position, nous avons le Cardano. Cardano et sa cryptomonnaie ADA constituent une blockchain comparable à Ethereum. Cette cryptomonnaie séduit, car sa solution de contrats intelligents a été élaborée par des chercheurs et est basée sur des recherches précises (contrairement à d’autres monnaies). Charles Hoskinson, ancien membre d’Ethereum, est un cofondateur de ce projet. Cardano est une cryptomonnaie “Ouroboros proof-of-stake” qui a été créée par des ingénieurs, des mathématiciens et des experts en cryptographie selon une approche basée sur la recherche. Cela constitue donc son épine dorsale et est censé rendre les transactions hautement sécurisées, rapides et fiables.

Avec plus de 90 articles rédigés sur la technologie de la blockchain et portant sur un large éventail de sujets, l’équipe fondatrice de Cardano a créé sa blockchain par le biais d’expérimentations approfondies et de recherches évaluées par des pairs. Grâce à ce processus rigoureux, Cardano semble se démarquer parmi ses pairs de proof-of-stake notamment Ethereum, ainsi que d’autres grandes cryptomonnaies. 

Bien qu’il soit encore à ses débuts, Cardano a évolué ces derniers mois. Il devrait continuer de grimper doucement ces prochains mois pour atteindre les 4$ ou plus. Cependant, il lui reste encore un long chemin à parcourir en termes d’applications financières décentralisées. Cardano travaille donc à devenir le système d’exploitation financier du monde tout comme Ethereum. Cela en établissant des produits financiers décentralisés et en fournissant des solutions pour l’interopérabilité des chaînes, la fraude électorale et le traçage des contrats légaux, etc.

En novembre 2021, Cardano disposait de la sixième plus grande capitalisation boursière avec 57 milliards de dollars, et un ADA se négociait à environ 1,79 dollar.

5-Solana

Lancé en avril 2020, son jeton a augmenté de près de 16.000% cette année. En effet, Solana a explosé entre août et septembre 2021 pour atteindre les 200$ contre seulement 10$ en fin juillet. Selon le site Coinmarketcap, elle est maintenant la cinquième plus grande cryptomonnaie, avec une capitalisation de 73 milliards de dollars (63,7 milliards d’euros). Cette solution de smart contract a des perspectives de hausse importantes, à terme, Solana peut facilement atteindre les 500$.  Cette solution de smart contract attire donc l’engouement des développeurs et de la sphère crypto.

Le SOL est la cryptomonnaie native de la blockchain Solana. Entièrement open source, l’objectif de la blockchain Solana (SOL) est de fournir un réseau performant tout en conservant la décentralisation et la sécurité. Solana accueille grâce à d’importantes capacités techniques, des applications de la finance décentralisée (DeFi). Sam Bankman-Fried, dirigeant de la Bourse FTX, pense que cette blockchain est meilleure qu’Ethereum, du fait de son plan d’adoption de masse. L’un des plus grands avantages de Solana est son aptitude à supporter un nombre important d’utilisateurs et de transactions. 

Meilleure chaîne youtube en français sur la crypto-monnaie.

Le réseau est capable d’effectuer jusqu’à 60.000 transactions/s. De plus, les frais engendrés par l’utilisation de Solana sont très faibles, de l’ordre de 10 $ pour 1 million de transactions.  Contrairement à Ethereum qui ne traite que 17 000 transactions par seconde et à 5,80 dollars la transaction, Solana bénéficie d’une vitesse de transaction plus rapide et des frais plus bas.

Le 9 novembre dernier lors de la conférence “Crypto Goes Mainstream”, Sam Bankman-Fried a affirmé que Solana fait partie des rares blockchains qui possèdent une feuille de route vraisemblable pour atteindre une telle rapidité de transaction.  

6- Litecoin

Le Litecoin a été lancé en 2011 par Charlie Lee, diplômé du MIT et ancien ingénieur de Google. C’est l’une des premières cryptomonnaies à suivre les traces du Bitcoin. Selon son fondateur, il a été conçu pour être à l’argent ce que le bitcoin est à l’or. Et comme l’offre d’argent dépasse celle de l’or, l’offre maximum de Litecoin est de 84 millions de jetons ; soit 4 fois plus que celle du bitcoin. En novembre 2021, Litecoin a eu une capitalisation boursière de 14 milliards de dollars ; et une valeur par jeton d’environ 200 dollars.

On peut dire que le Litecoin est comme du Bitcoin, mais en plus léger. Raison pour laquelle, il fait partie des monnaies les plus populaires du moment. Bien que le Litecoin ressemble au Bitcoin à bien des égards ; il existe des différences technologiques fondamentales entre les deux cryptomonnaies. En effet, le Litecoin a un taux de génération de blocs plus rapide que le Bitcoin ; et offre donc un temps de confirmation des transactions plus court. En plus des développeurs, de plus en plus de commerçants acceptent le Litecoin. Toutefois, la capitalisation boursière du Litecoin est faible par rapport au bitcoin.

Litecoin est basé sur un réseau de paiement mondial open-source qui utilise “scrypt” comme preuve de travail ; et n’est contrôlé par aucune autorité centrale. Ce réseau est décodable à l’aide de processeurs grand public.

7. Dogecoin (DOGE)

Les cryptomonnaies - Une forte communauté soutient le DogeCoin
Les cryptomonnaies – Une forte communauté soutient le DogeCoin

La création de dogecoin est assez drôle. Doge coin a été créé par deux ingénieurs en logiciel, Billy Markus et Jackson Palmer, en 2013. Markus et Palmer auraient créé la pièce qui utilise une image du shiba inu comme avatar pour plaisanter ; en commentant le trading des cryptomonnaies. Au début, malgré le fait qu’elle soit tout à fait fonctionnelle ; elle était considérée comme une cryptomonnaie drôle, avec son logo représentant un chien Shiba. Aussi, permettait-il des transactions instantanées et sans frais bancaires.  Mais, le Dogecoin a bénéficié d’un fort élan de sympathie. Il possède aujourd’hui une communauté fidèle sur Reddit, le forum qui lui est dédié, avec 781.000 abonnés.

Le dogecoin ou memecoin pour certains a fait sensation en ce début d’année 2021 lorsque son prix est monté en flèche.  Sa valeur a augmenté, car elle a fait l’objet d’un investissement massif grâce à l’appel du groupe WallStreetBets. Ce dernier avait gagner en popularité quelques jours auparavant en faisant exploser le cours de l’action GameStop. En l’espace de 24 heures seulement, la valeur du Dogecoin avait ainsi explosé de plus de 800%. 

Durant la semaine où Elon Musk devait apparaître dans l’émission Saturday Night Live ; le prix de DOGE a atteint un sommet historique de 0,71 $. Et en novembre 2021, le dogecoin est passé à la dixième place des plus grandes cryptomonnaies. Sa capitalisation boursière s’élevait à 29,2 milliards de dollars, et un DOGE était évalué à environ 0,22 dollar. Cette monnaie est acceptée et utilisée pour les transactions par certaines grandes entreprises ; notamment les Dallas Mavericks, Kronos et, peut-être plus particulièrement, SpaceX, un fabricant aérospatial américain appartenant à Elon Musk.

8. Polkadot (DOT)

Polkadot a été créé par Gavin Wood, un autre membre du noyau fondateur du projet Ethereum ETH qui avait des opinions divergentes sur l’avenir du projet. Lancée en 2017, Polkadot est l’une des cryptomonnaies qui a connu une forte progression ces derniers mois. En novembre 2021, Polkadot enregistre une capitalisation boursière d’environ 41 milliards de dollars et un DOT se tradait à 39,13 dollars.

Le DOT constitue une cryptomonnaie unique de preuve d’enjeu qui a pour objectif de fournir une interopérabilité entre les blockchains. En effet, son protocole vise à connecter des blockchains, ainsi que des oracles, afin de permettre aux systèmes de travailler ensemble. Sa chaîne de relais est son élément central. Elle permet non seulement l’interopérabilité de différents réseaux, mais également de créer des “parachains” ou des blockchains parallèles avec leurs propres jetons natifs. Ce concept de Polkadot est qualifié de sécurité partagée.

Aimez-vous ce blog ?

Cliquez sur 5 étoiles pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Soyez la/le premier(e) à voter

Si vous avez trouvé ce post utile...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire