Comment choisir un NFT et investir – 10 conseils

Les NFT ne sont plus aujourd’hui ce qu’ils étaient il y a quelques années (2014) quand ils ont pris d’assaut le marché numérique. Ils ont pris de la valeur et gagné en notoriété si bien que beaucoup de gens s’y intéressent désormais. Cependant, si vous ne savez pas comment fonctionne l’univers des jetons non fongibles, ce tutoriel vous sera d’une aide précieuse. En effet, vous y découvrez ce que c’est qu’un Non fongible Token, comment choisir un NFT, comment ils fonctionnent, comment investir dans les nft. La réponse à ces différents questionnements vous permettra de bien vous outiller avant de vous aventurer dans ce domaine. Car il faut le dire, même si les jetons non fongibles représentent un secteur à fort potentiel de richesse, ils ne sont pas pour autant sans risques.

Choisir un NFT : Définition du jeton non fongible

Choisir un NFT : Ce que vous devez savoir
Choisir un NFT : Ce que vous devez savoir

Les jetons non fongibles sont des actifs cryptographiques qui représentent des objets physiques ou virtuels. Ils se retrouvent sur la blockchain et bénéficient chacun d’une d’identification personnelle qui atteste de leur unicité et de leur authenticité. Contrairement aux cryptomonnaies (Bitcoin), les NFT ne sont pas interchangeables.

Un un Non Fongible Token peut être représenté par un nft image, une œuvre d’art, une musique, un nom de domaine, des objets de jeu vidéo, des tweets, des Gifts, etc. Plusieurs objets peuvent être changés en NFT, et vous pouvez les acheter ou les vendre.

CZ et Frank Houbre de Binance dans la crypto-monnaie

Par ailleurs, il importe de donner une brève explication nft sur la différence entre un jeton non fongible et une cryptomonnaie. Les NFT sont des cryptoactifs non fongibles tant dits que les cryptomonnaies sont fongibles. Cela veut dire qu’elles sont interchangeables, ce qui n’est pas du tout le cas d’un NFT. Pour exemple, vous pouvez facilement interchanger le Bitcoin avec un Bitcoin, tout comme vous pouvez changer un billet de 20 € avec un autre billet de 20 €.

Toutefois, bien que les jetons non fongibles ne soient pas interchangeables, ils s’achètent avec des crypto. L’Éther est la principale monnaie avec laquelle vous pouvez vous en procurer, car la principale activité des NFT se fait sur la blockchain Ethereum. Même si les deux catégories d’actifs n’ont pas la même nature, elles sont liées. Vous ne pouvez pas vouloir investir dans les NFT sans vous lancer dans la cryptomonnaie. Le marché des jetons non fongible se base majoritairement sur celui de la crypto qui au passage est très volatile.

Choisir un NFT : Le mode de fonctionnement

Les NFT gagnent du terrain, et constituent à ce jour un moyen connu pour acheter et vendre des œuvres d’art virtuel. Ces tokens sont désormais prisés par bons nombres de personnes à cause de leur caractère unique et authentique. À cet effet, ils possèdent chacun des codes d’identification qui permet d’attester de leur authenticité.

Les jetons non fongibles sont basés sur une blockchain qui sécurise les transactions et enregistre tout ce qui se fait. À cet effet la blockchain Ethereum est connue pour abriter les NFT qui sont créés ou frappés sur cette dernière avec un code unique.

Si vous souhaitez investir dans les jetons non fongibles et constituer votre propre collection, vous devez considérer quelques éléments clés.

Pour commencer, vous aurez besoin d’un portefeuille virtuel grâce auquel vous allez stocker vos cryptomonnaies et vos NFT. L’idéal serait donc de vous en procurer afin de pouvoir acheter les cryptomonnaies. L’achat se fera en fonction des devises que votre fournisseur de NFT accepte.

Néanmoins, si vous disposez d’une carte de crédit ou d’un compte PayPal, vous pouvez acheter des cryptomonnaies sur les plateformes telles que Coinbase, Kraken. Ensuite, vous n’aurez qu’à les transférer de la plateforme vers votre portefeuille. Dans ce cas de figure, les portefeuilles Metamask sont les mieux recommandés pour le stockage des NFT.

Choisir un NFT : Comment acheter les jetons non fongibles (NFT)

Il n’est pas question pour vous de vous précipiter pour acheter des tokens non fongibles. Comme mentionné plus haut, vous devez considérer des éléments clés avant tout achat.

  • A priori, vous devez avoir une idée du marketplace sur lequel vous voulez acheter les NFT.
  • Vous devez avoir une idée du portefeuille numérique que vous allez choisir pour vous connecter et acheter les NFT.
  • Vous devez vous demander les cryptomonnaies à utiliser pour alimenter votre portefeuille afin de finaliser votre achat ou votre vente.
  • Et pour finir, il faut chercher à savoir si les NFT que vous souhaitez vous procurer ont déjà été vendus.

Vous ne le savez certainement pas encore, mais certains jetons non fongibles ne sont disponibles que sur certaines plateformes spécifiques. Si nous prenons l’exemple des jetons NBA Top Shot, avant de vous les procurer, vous devez d’abord ouvrir un compte avec NBA Top Shot. Vous allez ensuite créer un portefeuille Dapper et l’alimenter avec l’USDC stablecoin. Vous pouvez aussi opter pour les monnaies fiduciaires pour financer votre portefeuille.

Les packs et les objets d’art sous forme de jetons non fongibles se vendent à prix réduit actuellement sur le marché. Investisseurs et gamers en achètent comme des petits pains. C’est aussi le moment pour vous de vous inscrire afin d’approvisionner votre compte.

Choisir un NFT : Quelques conseils pour investir dans un NFT

Investir dans un jeton non fongible revient à l’acheter. Pour ce faire, il y a bien des étapes à suivre. Suivez ces 10 conseils et vous allez pouvoir acheter votre tout premier NFT sans problème.

1.      Trouvez la plateforme idéale

Choisir un NFT : La plateforme idéale
Choisir un NFT : La plateforme idéale

Pour acheter votre tout premier NFT, vous aurez besoin de trouver une plateforme. Plusieurs plateformes proposent leurs services aux utilisateurs. Nous vous appelons néanmoins à la vigilance pour ne pas être arnaqués. Veillez donc à choisir une plateforme crédible et sécurisée. OpenSea fait partie par exemple des meilleures sur le marché et bénéficie d’un important nombre d’utilisateurs.

2.      Configurez votre portefeuille de cryptomonnaie

En matière de cryptomonnaie, le portefeuille est comme un compte bancaire dans une banque traditionnelle. Il vous permettra d’effectuer vos opérations ou vos transactions en toute sécurité. Le terme le plus connu pour désigner un portefeuille numérique est wallet, c’est un mot anglais. Avec ce dernier, vous pourrez facilement interagir avec les réseaux de la blockchain.

Meilleure chaîne youtube en français sur la crypto-monnaie.

Il existe en cryptomonnaie deux types de wallet :

  • Le wallet custodial wallet qui signifie en terme courant (portefeuille gardé), cela veut dire que la plateforme garde votre clé privée.
  • Le non-custodial wallet qui signifie portefeuille non gardé, dans ce cas, c’est vous-même qui détenez votre clé privée.

3.      Créez un custodial wallet

Vous retrouverez les custodial wallets sur des sites d’achats, de ventes et de stockages des cryptomonnaies. La plupart du temps, pour leurs premiers achats de cryptos, beaucoup optent pour Coinbase e Binance.

Il n’y a rien de compliqué dans l’utilisation des custodial wallets. Malheureusement, vous ne pouvez pas acheter des NFT avec le custodial wallets, car il ne les prend pas en charge. A cet effet, vous devez disposer d’un non-custodial wallet.

4.      Optez pour un non-custodial wallet

Avec ce type de portefeuille, vous disposez d’un contrôle total sur vos actifs cryptographiques. Vous avez la possibilité de faire le transfert de vos jetons d’un custodial wallet à un non-custodial wallet. Pour l’achat de vos jetons non fongibles, vous aurez besoin d’un non-custodial wallet, mais si vos jetons Éthers sont sur votre compte, vous pouvez toujours les transférer sur ce dernier. Le non-custodial wallet le plus populaire est Metamask.

5.      Configurez votre compte Coinbase Wallet

Pour acheter des jetons sur Ethereum, il importe que vous disposiez d’un portefeuille Coinbase. À cet effet, vous n’aurez qu’à vous rendre sur le site et télécharger l’extension de navigation Coinbase wallet. Pour faire simple, vous pouvez également télécharger l’application mobile. Une fois que cela est fait, vous devez :

Choisir votre nom d’utilisateur

Votre nom d’utilisateur vous permettra de configurer votre instance de Coinbase wallet. Il permettra également aux autres utilisateurs de vous envoyer des cryptomonnaies.

Stocker votre phrase de récupération

À la création de votre portefeuille wallet, une phrase de récupération de 12 mots aléatoires vous est automatiquement envoyée. Cette dernière constitue en réalité votre clé privée. Si vous la partagez avec une tierce personne, elle aura accès à vos cryptomonnaies et pourra donc s’en servir à sa guise. Il est donc important de garder jalousement votre phrase de récupération et de la conserver en lieu sûr.

Tenir compte des frais de transaction

Pour toutes les opérations que vous aurez à mener, vous devez prévoir des frais. En fonction du type de transaction et de la vitesse à laquelle vous souhaitez qu’elle soit effectuée, des frais seront défalqués de votre compte. Mettre de l’argent de côté pour couvrir les frais de transactions vous sera bien bénéfique.

6.      Configurez un portefeuille Métamask

Téléchargez l’extension Chrome pour Metamask en tapant Métamask dans Google. Cliquez sur « Installer Metamask » afin de lancer l’installation. Dès que vous l’aurez fait, cliquez ensuite sur “Get started” et sur “create a wallet”. Suivez le reste des instructions et créez votre mot de passe. Gardez en lieu sûr votre phrase secrète. Comme vous le savez déjà, c’est votre phrase de sauvegarde qui vous permettra d’accéder à votre wallet. Vous ne devez la partager avec personne. L’idéal pour vous est de l’écrire et de la sauvegarder dans plusieurs endroits. Car en cas de perte ou si vous l’oubliez, vous aurez du mal à accéder à votre compte.

7.      Choisir un NFT : Achetez ou transférez de l’Éther

Choisir un NFT : Le tranfert de l'Ethereum
Choisir un NFT : Le transfert de l’Ethereum

La configuration de votre portefeuille wallet vous permettra de vous procurer des Éthers. Ces derniers à leur tour vous permettront d’acheter votre premier NFT. À ce niveau, vous avez deux choix. Vous pouvez effectuer l’achat de l’Ethereum via Metamask, soit vous pouvez le transférez depuis un autre portefeuille. L’autre possibilité qui s’offre à vous est d’utiliser votre carte bancaire pour acheter les Ethereums.

8.      Transférez vos Ethereums depuis un autre portefeuille

Coinbase vous permettra de faire le transfert de vos jetons depuis un autre portefeuille. Allez sur le site et cliquez sur l’onglet « Transfert ». Tapez ensuite l’adresse de votre portefeuille. Une adresse de wallet est composée la plupart du temps d’un ensemble de chiffres et de lettres qui vous servira à envoyer ou recevoir des monnaies virtuelles (Bitcoin, Ethereum). Contrairement à la phrase secrète, l’adresse d’un wallet est publique et peut être partagée avec d’autres personnes sans aucun risque.

9.      Choisir un NFT : Configurez votre compte OpenSea

Une fois que vous aurez configuré votre wallet Metamask et ajouté vos jetons (Ether), vous allez ensuite configurer votre compte sur une marketplace NFT. Nous vous conseillons d’opter pour OpenSea. En réalité les marketplace ou place de marché sont des plateformes sur lesquelles vous pouvez stocker et échanger des NFT. Si vous vous demandez quelle Plateforme pour vendre NFT ? Outre l’achat, le stockage et l’échange des NFT, sachez que vous pouvez aussi vendre vos jetons non fongibles sur OpenSea si vous le désirez.

Une fois que vous serez sur le site, cliquez sur l’onglet « My profile » et suivez les instructions. Rien de plus simple, et cela vous prendra juste quelques minutes. Dès que vous terminez votre inscription, vous allez ensuite connecter le portefeuille Metamask à votre compte OpenSea. Cela vous permettra de voir les NFT disponibles dans votre wallet.

10.      Créez un NFT (Minting)

Qui peut créer un NFT ? Tout comme vous, beaucoup se posent cette question. Sachez que la création n’est pas limitée à un nombre restreint d’individus. Tout le monde peut créer un nft. Ainsi, le minting est le processus de création des jetons non fongibles sur la blockchain. Lorsque vous mintez un NFT, vous en devenez le propriétaire. L’information est alors stockée sur la blockchain.



Quel est votre avis ?
  • Note