Quelle est la différence entre NFT et crypto-monnaie ?

0
(0)

Les NFT ou jetons non fongibles et les cryptomonnaies ont pris d’assaut le marché financier mondial. Ils représentent de facto une opportunité pour les entreprises et les particuliers désireux de se lancer dans ce secteur. La technologie innovatrice de la blockchain crée de nouveaux secteurs d’activités comme l’art numérique et les metavers. Cependant, on note un amalgame de sens entre les NFT et les cryptomonnaies. Une confusion qui, mal digérée, pourrait engendrer une incompréhension de sens majeure au niveau des produits de la technologie blockchain. Ainsi, dans cet article nous analyserons les différences marquantes entre les NFT et les cryptomonnaies. Mais, avant définissons d’abord ce que c’est qu’un NFT, la cryptomonnaie et la technologie blockchain pour comprendre véritablement le sens des NFT. 

Qu’est-ce qu’un NFT ou “Non Fontigible Token” ?

Comprendre les NFT - les NFt et la technologie blockchain
Comprendre les NFT – les NFt et la technologie blockchain

Les NFT ou jetons non fongibles sont des actifs numériques uniques qui reflètent des objets du monde réel tels que des photographies, la musique, les films et les cartes à collectionner. En clair, ils constituent des actifs numériques uniques en leur genre par rapport aux objets physiques. De plus, les NFT ne sont ni interchangeables ni identiques ; voilà pourquoi on les appelle jetons non fongibles contrairement au bitcoin ou à l’Ether. Par conséquent, ils ne peuvent pas s’échanger de la même manière que les crypto-monnaies. 

Par ailleurs, au lieu d’acheter une image physique à accrocher au mur, grâce à la technologie NFT, le client reçoit juste un fichier numérique original. Ce fichier est facile à conserver, à déplacer puisqu’il n’est pas sous forme physique, mais sous l’aspect de données informatiques.

En plus, les NFT peuvent être générés avec la quasi-totalité des actifs numériques. Vous pouvez donc avoir des personnages numériques à collectionner, des biens immobiliers virtuels ou des publications uniques sur les médias sociaux. Cependant, chaque NFT est unique et ne peut s’échanger contre un autre, et ce, grâce aux ID d’authenticité. D’ailleurs, c’est cette propriété ultime qui le distingue le plus des autres actifs numériques.

Comprendre les NFT : A quoi servent les Non Fongibles Tokens ? 

La technologie blockchain et les NFT offrent aux artisans et aux développeurs une occasion unique de monétiser leurs produits. Ainsi , les artisans n’ont plus à compter sur les galeries classiques pour vendre leur art. En revanche, ils peuvent les vendre directement sur des galeries numériques sous la forme de NFT. Cela leur permet de récupérer une plus grande partie des bénéfices.

En outre, grâce aux procédés NFT, les artistes peuvent percevoir des redevances à chaque fois que leur produit s’échange. C’est une caractéristique bien intéressante, car les artistes ne reçoivent généralement pas de redevances après la première vente de leur œuvre.

Cependant, l’art est loin d’être le seul secteur à pouvoir générer des revenus avec les NFT. Des marques comme Charmin et Taco Bell ont vendu aux enchères des œuvres d’art NFT afin de collecter des fonds pour des œuvres caritatives.

Par ailleurs, Nyan Cat, un GIF datant de 2011 représentant un chat avec un corps de pop-tart s’est vendu pour pratiquement 600 000 dollars en février. NBA Top Shot quant à lui a généré plus de 500 millions de dollars d’enchères en mars. Un seul GIF de premier plan de LeBron James s’est vendu à plus de 200 000 dollars.

Même des personnalités comme Snoop Dogg et Lindsay Lohan ont pris le train des NFT en marche en publiant des reconnaissances uniques, des œuvres d’art et des minutes sous forme de NFT titrisé.

Comprendre les NFT : Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie en général ?

Une cryptomonnaie est un jeton exclusivement numérique. Elle utilise la cryptographie (d’où son nom « crypto« ) pour réglementer la manière dont les jetons se créent et s’échangent. De plus, aucune banque centrale n’intervient dans le processus.

D’abord, le bitcoin a été la première cryptomonnaie à succès créée par une (ou plusieurs) personne(s) utilisant le pseudonyme de Satoshi Nakamoto, et présentée pour la première fois en octobre 2008 dans un livre blanc appelant le concept « Un système de monnaie électronique de pair à pair« . La blockchain du Bitcoin, le réseau sur lequel fonctionne Bitcoin a été lancé en janvier 2009. (Il existe aujourd’hui de nombreuses autres blockchains).

Les caractéristiques des cryptomonnaies

  • Numériques

Les cryptomonnaies sont complètement natives de l’internet. Vous ne pouvez pas les toucher ou les détenir physiquement.

Décentralisées

Toutes les transactions en cryptomonnaie sont stockées sur une liste ou un grand livre public et mondial. Cela signifie que les enregistrements sont stockés dans de nombreux nœuds à la fois.

  • Les transactions se font de pair-à-pair : 

Les cryptomonnaies s’échangent entre les parties par voie électronique. Nul besoin d’une partie centrale ou d’un intermédiaire pour approuver les transactions.

C’est quoi la blockchain technology ?

Les cryptomonnaies et les NFT s’appuient sur la technologie blockchain, mais qu’est-ce qu’une blockchain exactement ? Ce terme est devenu tellement courant que sa signification et son importance sont souvent floues. Une blockchain est simplement un registre numérique des transactions. Ce grand livre (ou base de données) est distribué sur un réseau de systèmes informatiques. Il n’y a pas de dispositif central qui contrôle le grand livre. Au contraire, un réseau décentralisé d’ordinateurs appelé “node” assure le fonctionnement de la blockchain et authentifie ses transactions. 

La technologie blockchain améliore la transparence, accroît la confiance et renforce la sécurité des données partagées sur un réseau. De plus, les transactions en cryptomonnaies s’enregistrent perpétuellement sur la blockchain sous-jacente. Ainsi, des chaînes de transactions s’ajoutent à la « chaîne » sous la forme de « blocs », puis sont validées par des nodes. En effet, les nodes sont des super-ordinateurs qui valident l’authenticité des transactions et qui assurent le bon fonctionnement du réseau. Tous les blocs de transactions sont consignés sur le grand livre commun qui est également accessible au public. 

En quoi les NFT et les cryptomonnaies sont-ils différents ?

Comprendre les NFT - l'utilité de la technologie NFT
Comprendre les NFT – l’utilité de la technologie NFT

Les NFt et les cryptomonnaies diffèrent sur plusieurs points que ce soit au niveau fondamental qu’au niveau de leur mode de fonctionnement. Analysons donc ces différences notables dans cette partie. 

Comprendre les NFT : Les différences au niveau des codes sources

La différence entre les crypto-monnaies traditionnelles et les NFT est systématique. Mais, ces deux actifs numériques utilisent la blockchain pour les différentes transactions. Les cryptomonnaies sont fongibles, ce qui signifie que les pièces sont interchangeables.

Par ailleurs, la majorité des NFT se trouvent sur la chaîne de blocs de la cryptomonnaie Ethereum. En effet, la blockchain de l’Ethereum, tout comme celle du Bitcoin conserve des enregistrements numériques de chaque transaction effectuée avec cette cryptomonnaie. Elle génère également un registre immuable de toutes les transactions NFT.

En outre, au sein de la blockchain Ethereum, les protocoles Smarts Contracts ERC-721 et ERC-1155 sont les seuls standards sur lesquels les développeurs peuvent concevoir des NFT cryptoArts dans les normes. Par conséquent, cette approche démontre explicitement en quoi  les jetons NFT et les cryptomonnaies classiques diffèrent au niveau de leur code sources. 

Il faut comprendre que les NFT et les cryptomonnaies sont des actifs numériques. Cependant, la différence essentielle que vous devez comprendre est que la possession de chacun de ces éléments signifie des choses très différentes sur la technologie blockchain. Posséder donc un NFT revient à posséder une pièce identique à elle-même avec des inscriptions spécifiques. 

Comprendre les NFT : Les normes et avantages NFT 

L’un des avantages des NFT par rapport aux autres actifs numériques est qu’ils suivent des normes. Auparavant, chaque créateur d’un bien numérique utilisait son propre système. Cependant, cela le rendait incompatible en dehors de son propre monde numérique. Il existe désormais une série de normes relatives à la blockchain et au contenu que les NFT suivent. Toutefois, il existe encore des variations. Par exemple, les NFT les plus courants se construisent sur la blockchain Ethereum avec des normes NFT ERC-721 et ERC-1155. En effet, le standard Ethereum ERC-721 a été adopté comme le modèle référentiel en 2017 avec les cryptokitty

Le standard ERC-1155 est une norme Ethereum plus avancée. Il permet d’inclure plusieurs articles fongibles et non fongibles dans le même contrat intelligent. D’autres normes basées sur Ethereum (avec des caractéristiques uniques) incluent ERC-994, ERC-420, ERC-809, ERC-1201 et ERC-998.

D’autres plateformes de contrats intelligents ont également développé des normes. Il s’agit par exemple de la plateforme chinoise Neo qui utilise NEP-10 comme équivalent à ERC-721.

Comprendre les NFT : NFT vs cryptomonnaies au niveau fonctionnel

Comprendre les NFT -NFT vs cryptos au niveau fonctionnel
Comprendre les NFT -NFT vs cryptos au niveau fonctionnel

La différence fonctionnelle des NFT et des cryptomonnaies classiques se situe au niveau de leur mode d’emploi et de leur utilité. Concrètement, du point de vue fonctionnel, les cryptomonnaies classiques s’utilisent au même titre que les monnaies classiques. Elles servent juste de moyens de transactions et d’échanges commerciaux.  Cependant, leur valeur singulière vis-à-vis des monnaies dites classiques se situe au niveau de la décentralisation de la finance. D’ailleurs, c’est la même relation standard de régulateur qui existe entre les cryptomonnaies et les NFT. On peut dire alors que les NFT sont des produits cryptographiques que les cryptomonnaies classiques peuvent acheter.

Par ailleurs, les NFT constituent des produits innovateurs dans un monde de plus en plus connecté au réseau et à la puissance de l’internet. D’ailleurs, c’est pourquoi lorsqu’on parle de NFT, on parle directement de Web 3.0, de métavers, d’arts et de jeux vidéo à réalité virtuelle.

Comprendre les NFT : Leurs caractéristiques fonctionnelles

Contrairement aux cryptomonnaies classiques, les NFT se présentent comme étant des jetons, des cartes, des endroits, des accessoires à collectionner et non des pièces destinés à l’échange et aux transactions courantes. Ils s’identifient le plus au domaine artistique, bien qu’ils soient également présents dans la logistique.

Aujourd’hui, la possession d’un NFT offre beaucoup plus de possibilités, car acquérir un NFT peut signifier plusieurs choses comme :

  • l’investissement dans un produit/propriété virtuel (art, GIFs, actifs de jeu, billets numériques ou toute pièce de collection numérique) ; 
  • l’accès aux jeux dans lesquels vos NFT fonctionnent, car les jeux actuels ne permettent qu’aux détenteurs de NFT d’y participer ;
  • rejoindre des communautés amusantes.

Comprendre les NFT et le monde métavers

Pour commencer, un métavers est un environnement dans lequel les humains interagissent (socialement et économiquement) par le biais de leurs avatars. En d’autres termes, c’est un monde virtuel auquel les utilisateurs se connectent ; où une série de règles de participation est établie dans une sorte de métaphore du monde réel. Le tout sans les limites de notre monde.

En outre, le roman « Ready Player One » présente un métavers dans une fantaisie dystopique où la population mondiale vit une grande partie de son existence au sein d’un réseau de réalité virtuelle, dans lequel elle a un emploi, des loisirs et tout ce dont elle a besoin pour se développer.

Comprendre les NFT et le Web 3.0

Dans un monde Métavers,  un participant pourrait se promener dans un centre commercial virtuel et acheter un costume numérique de Mickey Mouse dans le magasin Disney pour que son avatar le porte ; puis se rendre à l’aire de restauration pour choisir quelque chose à manger. Le produit lui est livré automatiquement à son domicile physique via Uber Eats. De plus, dans ce monde virtuel, il peut aussi assister à un concert des Beatles en direct dans le Spotify Performing Arts Center. 

En plus, il peut continuer à écouter le concert dans ses AirPods sur Spotify dans le monde physique. L’ensemble est fluide : ses données et ses achats circulent entre le monde physique et le monde numérique.

Cependant, cela implique le transfert effectif de ressources (données, achats) entre deux univers, le réel et le virtuel. Dans ce schéma d’hyper connexion, le Web3.0 ou l’Internet décentralisé est la clé qui peut relier les NFT au métavers. Il nous permettra d’entrer dans un Nouveau Monde qui est une sorte de copie du monde représenté dans Ready Player One.

Résumé

Au final, il faut retenir que les NFT et les cryptomonnaies sont tous deux des actifs cryptographiques distincts qui fonctionnent sur la technologie blockchain. Cependant, contrairement aux cryptomonnaies destinées aux échanges et aux transactions, les NFT se frottent à un monde beaucoup plus large, abstrait, virtuel et sans limites. Ils constituent donc un point d’engrenage qui relie à la fois le monde artistique et celui de la propriété intellectuelle. Concrètement, les NFT représentent de larges produits artistiques que vous pouvez obtenir grâce aux cryptomonnaies. Ils sont donc comparables aux cartes Pokémon.

Aimez-vous ce blog ?

Cliquez sur 5 étoiles pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Soyez la/le premier(e) à voter

Si vous avez trouvé ce post utile...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire