2020 est-elle l’année du dropshipping ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

2020 est-elle l’année de l’expansion du dropshipping ? Telle est la question que se posent plusieurs particuliers et propriétaires de sites e-commerce. Mais avant d’y répondre, il convient tout d’abord de définir ce nouveau système de commercialisation et présenter son principe de fonctionnement. Par la suite, il est nécessaire de dresser la liste de ses différents avantages.

Quel est le principe de fonctionnement du dropshipping ?

Contrairement aux autres systèmes de commercialisation (les marketplaces en particulier), le dropshipping utilise 3 entités : un fournisseur, une plateforme de vente en ligne et des clients.

L’une des particularités du dropshipping réside dans le fait que la plateforme commercialise des articles alors qu’elle ne les a pas en stock. Dès qu’un utilisateur achète un produit en ligne, l’e-commerçant contacte son fournisseur et lui transmet les détails de la commande. C’est à celui-ci que revient la charge de rassembler tous les articles et les envoyer au client. Par la suite, l’e-commerçant prélève sa commission et verse le reste d’argent au fournisseur.

Quelles que soient les étapes de production et de distribution, l’e-commerçant n’est pas obligé de préciser aux clients que les articles sont en réalité fournis par une tierce entité. Cette dernière envoie d’ailleurs les produits dans un carton avec le logo de la marque de l’e-commerçant.

Pourquoi le dropshipping est-il autant apprécié dans le domaine de la vente en ligne ?

2 types d’entités utilisent le dropshipping :

• les particuliers souhaitant disposer d’une activité secondaire.

• les propriétaires de sites e-commerce classiques qui veulent augmenter et diversifier leurs articles.

Au fil des mois, le dropshipping s’est imposé comme l’une des meilleures solutions pour les particuliers qui se lancent dans le domaine de la vente en ligne. Ceux-ci apprécient énormément le fait de ne pas avoir à stocker des produits ou de s’occuper de tâches liées la livraison, ce qui leur offre un gain de temps considérable.

Même si certains d’entre eux pensent (à tort) qu’ils réaliseront des dizaines de ventes par jour après avoir développé un site et trouvé un fournisseur, ce n’est malheureusement pas le cas dans la réalité. Plusieurs abandonnent avant d’avoir atteint leurs objectifs, et ceci à cause d’un manque d’argent, de connaissances ou de motivation.

Une solution intéressante pour les sites e-commerce

Lorsqu’ils ne disposent pas d’assez de produits en stock, nombreux sont les e-commerçants qui adoptent le dropshipping comme leur principale méthode de commercialisation. Cette dernière leur permet ainsi d’augmenter et diversifier de façon simple et rapide la gamme de leurs articles. De plus, elle leur permet de se lancer sur un nouveau marché sans prendre beaucoup de risques et limite ainsi les pertes liées au stockage.

Mais en ce qui concerne les statistiques, le chiffre d’affaire du “dropshipping France” est de loin inférieur à celui réalisé par les plateformes d’e-commerce classiques.

Business Dynamite
Business Dynamite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Frank Houbre qui propose une formation de dropshipping sur Shopify
À propos de Frank Houbre

Frank Houbre est le CEO de BusinessDynamite. Avec plus de 13 000 élèves adhérents dans ses formations de E-commerce, il est reconnu comme un poids lourd du business en ligne. Loin du show et des maisons de luxe, il forme des entrepreneurs conscients des véritables challenges et opportunités qu’offre le E-commerce. Pour lui, le dropshipping est une porte d’entrée pour créer des business solides et stables. #dropshipping

Autres sujets :