Boutique e-commerce : Comment se lancer et réussir ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Créer sa boutique e-commerce est l’un des business les plus en vogue. Plusieurs personnes exercent cette activité afin de s’offrir une nouvelle opportunité professionnelle et atteindre la liberté financière. Il faut cependant remarquer que l’e-commerce boutique en ligne est un métier comme tout autre. Autrement dit, un minimum de savoir-faire est nécessaire avant de s’y lancer. Le taux d’abandon dans ce secteur justifie bien l’importance de cet aspect de chose, car un grand nombre de personnes se lance dans l’e-commerce sans une maîtrise suffisante. Quels sont les conseils utiles pour se lancer efficacement dans l’e-commerce.

Conseils utiles pour le lancement du e-commerce

Boutique e-commerce : Bien se préparer avant le lancement
Boutique e-commerce : Bien se préparer avant le lancement

Se lancer dans l’e-commerce sans un minimum de préparatif est une source potentielle d’échec dans cette activité. Contrairement à ce qui se dit en général, ce travail n’est pas aussi facile que cela. La maîtrise d’un ensemble de compétences est nécessaire pour prospérer et atteindre ses objectifs. Pour ce faire, une formation est avant tout indispensable, car l’e-commerce ne relève pas de l’improvisation.

Boutique e-commerce : La formation est nécessaire

Il y a plusieurs compétences qui se rapportent à l’ouverture d’une boutique e-commerce dropshipping. Au nombre d’elles, on peut citer le webmarketing, le management des réseaux sociaux, le référencement naturel, la logistique, le webdesign, la relation client, etc. Se donner l’opportunité de maîtriser un peu de cela à travers des formations spécialisées serait un grand atout pour la suite de votre projet. L’objectif n’est nullement de devenir un expert dans chacun de ces domaines.

Le principal problème que l’on rencontre dans ce business est relatif aux changements continuels de l’usage de l’Internet. Il est cependant indispensable de s’adapter en permanence pour pouvoir maintenir la visibilité. Pour ce faire, il est nécessaire de vous inscrire pour les cours en ligne ou en présentiel si possible. Vous pouvez également intégrer les groupes d’acteurs qui se réunissent sur les réseaux sociaux à l’instar de Facebook et autres. Il existe des formations offertes qui donnent les détails nécessaires afin de monter votre e-business de manière à générer des revenus.

Boutique e-commerce : Se renseigner sur les dispositions légales

L’e-commerce est une activité bien encadrée par des mesures légales. Si vous désirez ouvrir votre boutique de e commerce, il serait judicieux de bien se renseigner par rapport à la conformité de votre activité vis-à-vis de la loi. En effet, considérant qu’il s’agit d’une activité en ligne, il n’est alors pas possible de contacter physiquement les propriétaires de ces boutiques. Les clients sont alors très méfiants sur le sujet. En conséquence, ils exigent un minimum de preuves afin de céder leur confiance. Il n’est pas rare de constater que la majorité de ceux qui creer sa boutique e commerce ne sont pas des professionnels. Cela n’est pas recommandé, car selon les tests, à partir de votre première vente, vous devez créer votre entreprise ou micro entreprise. Si vous n’êtes pas légalement installé, vous n’inspirerez pas la confiance. Par conséquent, les clients ne pourront pas vous faire confiance.

D’ailleurs, lorsque ceux-ci viennent sur votre site, la première des réflexes est de consulter rapidement vos CGV ainsi que les mentions légales. Cela leur permet de savoir si vous êtes un professionnel ou un particulier. Dans le dernier cas, ils ne vous feront certainement pas confiance. Avec une telle situation, comment pourriez-vous réaliser de chiffre d’affaires ? Par ailleurs, la loi Hamon stipule que lorsque le client reçoit la commande, il dispose de 14 jours pour effectuer un retour de produit au cas il n’est pas satisfait par exemple. Collecter tous les renseignements juridiques nécessaires pour votre entreprise.

Boutique e-commerce : Avoir une véritable stratégie

Lorsque vous décidez de vous installer dans une activité, vous devez viser un long terme. Par conséquent, les différentes actions que vous menez doivent s’inscrire dans la durée. Adopter des stratégies qui ont un effet à court terme est également une stratégie. Malheureusement, la grande partie des jeunes « e- commerçants » qui s’activent aujourd’hui se limite simplement au droshipping et trafic sur Facebook. C’est une stratégie qui fonctionne bien notamment si l’on trouve un produit gagnant et qui permet de réaliser un bon chiffre d’affaires.

En conséquence, la plupart des e-commerçants qui utilisent cette technique ferment leurs boutiques peu de temps après. Il faut rappeler qu’il existe d’autres stratégies qui vous permettent de réaliser un chiffre d’affaires intéressant et au même moment, de durer sur le marché. Vous devez définir une vision claire de vos activités et élaborer des stratégies marketing conséquentes.

Boutique e-commerce : Se faire distinguer des concurrents

Se faire démarquer dans la concurrence, c’est essentiellement réussir à positionner son produit ou service. Pour ce faire, une étude de marché s’impose. Il la faut obligatoirement, autrement, votre boutique e-commerce clé en main ne prospérera pas. Certaines astuces sont néanmoins nécessaires. Il faut éviter de choisir un produit qui est déjà distribué par des boutiques bien reconnues et très cotées. Vous ne pourrez jamais fixer des prix d’achat aussi compétitifs.

Egalement, tous les avantages offerts qui se rapportent aux clients de ces boutiques tissent des liens solides que vous aurez de mal à rompre. De plus, évitez les produits populaires. Il est recommandé de porter son choix sur un produit qui ne se vend pas dans les proximités. Cela est de même en ce qui concerne les services. Ce faisant, les clients ne peuvent que venir vers votre boutique. Vous perdrez plus de temps en créant un site Internet si l’étude de marché n’est pas réalisée. Plusieurs stratégies concourent à se faire distinguer sur le marché de e-commerce.   

Proposer un produit ou service personnalisé

La personnalisation est un moyen de rendre son produit ou service unique sur le marché. Elle constitue pour le client une belle preuve de la valeur ajoutée. Par conséquent, celui-ci est prêt à payer le produit un peu plus cher qu’ordinairement.

Mettre en place un service commercial efficace

Boutique e-commerce : L'efficacité du service commercial est importante
Boutique e-commerce : L’efficacité du service commercial est importante

Essayez de toujours proposer mieux que vos concurrents. Il n’y a rien de plus décevant pour un client que de se rendre compte qu’il ne bénéficie pas de l’écoute de son fournisseur. Pour ce faire, ayez un service clientèle disponible qui reçoit les appels téléphoniques ou qui répondent aux mails des clients. Ces derniers veulent généralement être rassurés sur la qualité du produit ou service. Ils veulent des explications relatives au fonctionnement des produits.

Soyez attentionné et prenez en compte les préoccupations de vos clients. Ceux-ci constituent la base de votre activité. N’hésitez pas à faire des innovations par rapport à votre approche marketing en vue de faciliter leur quotidien. Par exemple, si les concurrents proposent une livraison gratuite, vous pouvez à la limite de vos possibilités proposer une livraison et le retour gratuits. C’est une manière de provoquer une incitation vers son offre.

Concevoir sa propre marque

Pour booster la vente des produits, les sites de commerce en ligne créent de plus en plus leurs propres marques. Cependant, il faut vraiment travailler à développer la  notoriété de votre marque et à la rendre populaire. A ce prix, vous réaliserez un chiffre d’affaires de rêve. Le client est souvent d’accord à payer le prix qu’il faut pour avoir un produit de marque. Il s’agit d’une véritable source de revenus pour les propriétaires de site d’e-commerce. Une marge d’environ 30 % du chiffre d’affaires est mobilisable par l’intermédiaire uniquement de la marque.

Boutique e-commerce : Consentir le temps et les moyens financiers

Enregistrer des ventes et réaliser un bon chiffre d’affaires grâce à la boutique e commerce open source n’est pas le fruit d’un hasard. Pour y arriver, il y a un minimum de sacrifices à opérer sur le plan financier et en termes de disponibilité.

Il faut y mettre un minimum de moyen financier

Nombreux sont les « e-commerçants » qui ne sont pas prêts à investir le minimum qu’il faut pour la qualité de leur service. Il ne s’agit pas d’investir une forte somme. Par exemple, vous devez être capable d’investir 20 à 30 euros pour avoir un logo de bonne qualité. Pareil pour un thème ergonomique, il faudra investir au minimum 70 euros pour un produit de qualité. S’opposer à ces financements relève purement de l’ignorance. On ne saurait faire d’économie sur tout. Vous avez la possibilité d’aller sur des plateformes spécifiques de micro services (en ligne) pour bénéficier d’une multitude de services.

En réalité, un certain nombre de particuliers désireux d’arrondir les revenus offrent à des prix très modestes une diversité de services. L’autre effort à faire également est le développement du trafic par rapport à votre site. Cela se traduit par l’organisation des jeux divers avec des récompenses pour les gagnants, la publicité sur Facebook et autres. On peut citer aussi le partenariat avec les blogueurs en vue de tester vos produits. Ceux-ci pourront ensuite rédiger et publier des articles qui augmenteront votre chiffre d’affaires.   

Il faut y sacrifier au départ une majeure partie de votre temps

Consacrer du temps à votre activité de e-commerce est indispensable pour son développement. Se rendre disponible et persévérer dans le travail est la seule condition pour réussir dans ce secteur professionnel. Il faut cependant noter que le retour sur l’investissement dans l’e-commerce n’est pas automatique. Après le lancement de votre activité, la rentabilité peut être effective au bout d’un temps souvent non défini en raison des contraintes inhérentes à votre champ d’action. Parfois, vous pouvez attendre plusieurs mois voire plusieurs années avant de commencer à jouir de votre travail. Par conséquent, il ne faut pas courir le risque de lancer votre boutique e-commerce en espérant réaliser un profit immédiatement. Pour cela, il est recommandé de vous lancer parallèlement à votre emploi principal.

Vous pourrez ainsi dégager un temps nécessaire pour gérer votre boutique e-commerce. Un minimum de 18 heures par semaine est nécessaire pour la prospérité de votre e-business. Cumuler votre emploi principal et votre boutique e-commerce est une initiative qui vous occupera la majeure partie de votre temps. Ainsi, vous n’aurez plus assez de temps à consacrer aux activités de loisir, aux sorties avec les amis, aux activités familiales, etc. Cela peut vous lasser avec temps et rendre votre situation incompréhensible des autres. Soyez ferme dans votre décision et ne vous laissez pas ébranler par les commentaires des uns des autres. Il s’agit d’une situation qui durera le temps que votre boutique e-commerce s’installe correctement et que votre site draine un trafic important.  

Boutique e-commerce : Définir une bonne stratégie webmarketing

Boutique e-commerce : Définir une bonne stratégie webmarketing
Boutique e-commerce : Définir une bonne stratégie webmarketing

La stratégie webmarketing est une priorité pour un e-commerçant. Il faut rappeler que vous n’avez nullement besoin que votre site internet soit optimisé avant de communiquer par l’intermédiaire des réseaux sociaux. Ce faisant, vous mobilisez déjà un nombre considérable de prospects qui pourront visiter votre site dès son lancement. Vous avez par exemple tout à gagner en animant par anticipation un blog à cet effet. Même si le projet n’est pas encore très avancé en phase de réalisation, il est cependant utile de partager l’évolution du projet avec vos lecteurs.

Vous feriez ainsi d’eux les premiers clients probables de votre e-boutique et le référencement naturel de votre site serait également en cours. Vous gagnerez ainsi le temps lorsque vous serez en pleine phase active de votre projet. Profitez également de ce temps pour nouer des partenariats avec les influenceurs. Ces derniers pourront alors faire la publicité de vos produits ou services sur leurs blogs dès le lancement de votre e-boutique. Il faut veiller à informer vos lecteurs du lancement de la boutique e-commerce en les invitant à s’inscrire à la newsletter.   

Boutique e-commerce : Avoir une checklist avec un planning    

Faire une checklist a toute son importance dans le sens où cela vous évite tout oubli d’activité décisive à accomplir dans le cadre de la réalisation de votre projet. Pour ce faire, vous devez définir toutes les tâches possibles à réaliser pour le lancement de votre boutique en ligne ainsi que la planification. Planifiez alors ces activités sur une durée de un an par exemple. Vous pouvez réactualiser votre checklist au fur et à mesure que vous évoluez.

Frank Houbre
Frank Houbre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Frank Houbre qui propose une formation de dropshipping sur Shopify
À propos de Frank Houbre

Frank Houbre est le CEO de BusinessDynamite. Avec plus de 13 000 élèves adhérents dans ses formations de E-commerce, il est reconnu comme un poids lourd du business en ligne. Loin du show et des maisons de luxe, il forme des entrepreneurs conscients des véritables challenges et opportunités qu’offre le E-commerce. Pour lui, le dropshipping est une porte d’entrée pour créer des business solides et stables. #dropshipping

Autres sujets :