Comment devenir auto-entrepreneur dans la vente en ligne ?

L’auto-entrepreneur, encore appelé micro-entrepreneur, désigne l’entrepreneur de nom propre. Son patrimoine privé n’est pas séparé de son patrimoine professionnel. Il bénéficie d’un régime microsocial qui lui permet de payer ses redevances sociales sur la base de son chiffre d’affaires. Il jouit également d’un régime fiscal simplifié. Devenir auto-entrepreneur favorise l’exercice d’une fonction commerciale ou artisanale et même libérale. Cette activité peut être indépendante ou principale. Toute personne remplissant les conditions légales pour être disponible sur le marché de l’emploi peut être auto-entrepreneur. Cela peut être un demandeur d’emploi, un étudiant, un salarié et même des fonctionnaires s’ils sont retraités.

Le dropshipping et le E-commerce sont des méthodes qui permettent de vendre en ligne de manière simplifiée. Ils représentent également des activités compatibles avec le statut d’auto-entrepreneur. En tant qu’auto-entrepreneur, pour exercer de telles activités, il faut d’abord ouvrir une boutique en ligne. Ensuite, il faut respecter certaines conditions et étapes. Comment devenir auto-entrepreneur dans la vente en ligne.

Les auto-entrepreneurs et le E-commerce

Devenir auto entrepreneur - Développer un business rentable en ligne
Devenir auto entrepreneur – Développer un business rentable en ligne

La plupart des auto-entrepreneurs ne sont pas informés, mais ils ont la possibilité de vendre en ligne par le biais des sites de E-commerce. Leurs activités en ligne peuvent concerner la vente de biens tels que les bijoux, les produits cosmétiques, les produits alimentaires, les articles vestimentaires, etc. Il peut aussi s’agir de prestations de services comme la coiffure, les cours, la réparation de certains outils informatiques. De plus, le E-commerce offre une ouverture plus grande que celle des boutiques classiques en ce sens qu’il permet de toucher une cible plus large. En effet, devenir auto-entrepreneur avec une boutique en ligne permet de toucher des clients se situant à des milliers de kilomètres.

Devenir auto entrepreneur : Comment ouvrir une boutique en ligne ?

Ouvrir un shop en ligne en tant qu’auto-entrepreneur suit un certain formalisme.

Devenir auto entrepreneur : L’obtention d’un statut juridique

Dans un premier temps, il faut avoir un statut juridique d’auto-entrepreneur. Certains avantages sont liés à ce statut. Pour devenir auto-entrepreneur, il suffit de s’inscrire sur le site officiel dédié à la cause. Après l’obtention du statut, on vous attribuera un numéro SIREN à 9 chiffres et un numéro SIRET de 14 chiffres nécessaires pour démarrer une nouvelle action. Vous obtiendrez aussi votre code APE puisque tous ces codes sont indispensables pour créer une boutique en ligne. Après le processus de création du statut d’auto-entrepreneur, vous pouvez maintenant démarrer l’établissement de la boutique virtuelle.

Devenir auto entrepreneur : L’établissement du business plan

En second lieu, pour un suivi adapté de votre activité, l’établissement d’un business plan détaillé, précis et rigoureux est de mise. Pour certains, c’est la condition indispensable à la réussite de toute activité entrepreneuriale. Il en est ainsi parce que le business plan remplit des fonctions importantes. En plus de permettre d’évaluer votre chiffre d’affaires, il permet également de déduire les frais à votre charge. Il permet aussi l’établissement du bilan prévisionnel ainsi que l’élaboration d’un plan marketing. En outre, vous disposerez de documents et d’informations solides pour étudier la concurrence. De même, se trouve dans le business plan, les détails sur le contact avec les fournisseurs ainsi que les clients cibles.

Plusieurs entreprises en gestions de projets ou des prestataires individuels peuvent développer le business plan. Il est un document détaillé parce qu’il est votre carte sur le chemin de la réalisation de vos objectifs. De plus, pour obtenir un prêt en banque, ou si vous voulez lancer une récolte de fonds pour la création de votre boutique virtuelle, la présentation du business plan est obligatoire.

Devenir auto entrepreneur : La création du site interne

Pour le site internet, vous avez une diversité d’alternatives. La location d’un site internet est possible. Des agences disposent en leur sein de ce service. À cet effet, vous paierez mensuellement un forfait. L’agence s’occupe de tout ce qui concerne le site, que ce soit la maintenance, l’optimisation ou l’hébergement. Aussi, vous pouvez créer un site propre à vous. C’est par ailleurs, la meilleure solution pour une activité à forte croissance. Plusieurs prestataires peuvent bien le réaliser. Pour payer la boutique en ligne, on peut procéder par le biais d’une banque à travers un terminal électronique. Dans ce cadre, il faut remplir une convention de vente.

L’utilisation d’une plateforme de commerce en ligne

Il existe plusieurs plateformes de E-commerce comme Shopify et ses différents plugins. Ces interfaces permettent la création et l’administration facile de la boutique en ligne. Pour un forfait mensuel, ces services favorisent la création d’un site. Cela est possible même si vous avez peu de qualificatifs techniques. Ces plateformes sont aujourd’hui le moyen le plus utilisé pour se lancer facilement dans le commerce en ligne. Renseignez-vous sur les interfaces les plus connues puis utilisez celle qui vous convient.

L’utilisation des Marketplaces

Les Marketplaces sont de grands centres de commerce en ligne. Elles mettent en lien fournisseurs et clients. Ces centres conçus spécialement pour la vente d’articles s’occupent des modalités de paiement, et le commerçant se charge de la livraison de l’article et de fidéliser l’acheteur. Les Marketplaces les plus connus sont Amazon, eBay, Cdiscount, etc. Le centre à choisir dépend de l’article que vous vendez. Ces centres génèrent d’importants trafics. Naturellement, sur chaque vente, vous devez payer une commission.

La création de son propre site

Devenir auto entrepreneur - Créer son propre site pour mieux rentabiliser
Devenir auto entrepreneur – Créer son propre site pour mieux rentabiliser

Si vous avez une base solide avec les systèmes de programmations et le web, il vous est alors possible de créer le site. Il faut du temps pour le développer. Le site vitrine est une surface d’exposition de produits tandis que le site marchand dispose d’un moyen de paiement direct en ligne. Il est important de se rappeler cette différence lors de la conception du site afin de pouvoir y intégrer le mode de paiement. Si vous ne pouvez pas concevoir vous-même le site, faites appel à un professionnel du développement web si vous disposez d’assez de fond pour le payer. Après, il faudra penser à la gestion du site avant la fin de sa création, car il doit subir une maintenance régulièrement. Votre prestataire peut effectuer la maintenance du site, il faudra en discuter avec lui.

Devenir auto entrepreneur : La conformité avec le RGPD

La boutique virtuelle collectionne les données personnelles des clients qui sont sous protection de la justice. La loi souhaite éviter les usages incontrôlés des informations. Depuis 3 ans, le RGPD qui est le Règlement Général sur la Protection des Données renforce cette protection. 4 étapes indispensables sont à suivre pour rendre le site conforme au RGPD. En fait, les dispositions légales RGPD doivent apparaître sur votre site avant que vous ne puissiez collecter les données personnelles des clients.

En premier lieu, il faut établir une base de traitement de données ; un registre spécifique correspond à chacune des activités de la boutique virtuelle. Les éléments qui figurent dans le registre sont divers. Il s’agit du but précis de la préservation des informations et du genre d’informations utilisées. Il en est de même pour les sujets qui ont accès à ces données et du temps de préservation de ces données. Après l’élaboration du registre, analysez les données que vous devez utiliser.

En second lieu, il faut acheminer les éléments aux clients. Chaque fois que leurs données sont collectées, les clients doivent en recevoir l’information. En effet, le but pour lequel ces données sont enregistrées doit être notifié. De même, les autres sujets qui auront accès à ces informations doivent être mentionnés. Aussi, la permission de traiter ces informations est notifiée avec la notification de la durée de préservation de celles-ci. Les modalités d’exercice de ses droits par le client, surtout celui du retrait y figure également. Pour que les questionnaires soient concis, vous pouvez activer un renvoi vers une autre page internet réservée à ces questions.

Ensuite, il faut simplifier l’accès aux informations. Le client doit être en mesure d’exercer aisément ses droits. Par conséquent, indiquez un formulaire, une boîte mail ou un numéro à contacter afin que vos clients puissent consulter leurs informations que vous détenez. En effet, ils ont des droits sur leurs données. Des droits de rectification, d’opposition, ou encore d’effacement et même de limite de leur utilisation.

En dernier lieu, il faut sécuriser les données. Les données que vous détenez doivent être en lieu sûr.

Les conditions officielles de vente

Les CGV sont les Conditions Générales de Vente auto-entrepreneur. Leur rôle est de concevoir un cadre légal afin de favoriser la relation entre un client et son fournisseur. Ainsi, pour devenir auto-entrepreneur avec un site officiel, ces conditions sont indispensables si votre shop est dédiée à la commercialisation de services et de produits pour le consommateur. Par contre, si vos services sont destinés à des professionnels, l’inscription des CGV sur le site n’est pas un devoir légal, mais juste une recommandation. La rédaction des CGV varie en fonction de votre activité et des services que vous proposez. Pour les rédiger, il est préférable de se référer à un professionnel. Les informations obligatoires qui doivent figurer dans les CGV sont diverses.

 D’abord, il y a les coordonnées et les informations juridiques de l’auto-entreprise telles que le SIRET, le domaine, le SIREN, etc. Ensuite, la mention des prix est sur le site avec la Taxe sur Valeur Ajoutée (auto-entrepreneur et autres). Les auto-entrepreneurs bénéficient généralement d’une exemption de la TVA.

Les avantages et inconvénients de l’auto-entreprise

Devenir auto entrepreneur - Être rigoureux et déterminé dans son travail
Devenir auto entrepreneur – Être rigoureux et déterminé dans son travail

Devenir auto-entrepreneur, puis pratiquer du E-commerce a de nombreux atouts ainsi que des limites.

Les avantages

Devenir auto-entrepreneur demande un certain nombre de démarches administratives qui sont plutôt simples. De plus, vous bénéficiez d’exonérations comme celle de l’ACRE. L’ACRE est l’Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’une Entreprise. C’est un statut qui permet de ne pas payer de taxes si vous n’excédez pas une certaine limite de chiffres d’affaires. De fait, vous pourrez proposer des articles à des coûts plus bas que ceux de vos concurrents.

En plus, les redevances sociales varient en fonction du chiffre d’affaires. Cela aide énormément puisque si votre activité a du mal à décoller, surtout aux débuts, vous n’avez pas à vous inquiéter pour les cotisations. En effet, elles n’excéderont jamais vos actifs. Devenir auto-entrepreneur en étant salarié est tout à fait possible. Les 2 fonctions sont cumulables. Et vous pourrez vous essayer à l’auto-entreprise avant d’abandonner votre travail et de vous y consacrer. Devenir auto-entrepreneur étudiant est également possible.

Les inconvénients

Devenir auto-entrepreneur est plutôt simple si vous désirez faire du e-commerce. Cependant, ce statut a aussi des limites. Devenir auto-entrepreneur exige le respect d’un plafond en ce qui concerne le chiffre d’affaires. Ce plafond est de 176 200 euros en ce qui concerne la vente de produits en ligne. Il est de 72 500 euros en ce qui concerne les prestations de services. La totalité des sous encaissés sans effectuer de déductions représente le chiffre d’affaires. Ainsi, si une auto-entreprise vend des marchandises chères, mais gagne peu en bénéfice, elle risque de payer des redevances sociales, non pas sur le bénéfice, mais sur le capital investi. Dans ce cas, il faut augmenter les prix des articles.  

Les astuces pour réussir en tant qu’auto-entrepreneur

Pour bien se lancer dans le commerce en ligne en tant qu’auto-entrepreneur, quelques pratiques peuvent aider.

La préparation du projet

Certains choix purement logistiques se présenteront à vous. Il s’agit du coût et des factures de livraisons, de la gestion de marchandise en stock, etc. il est important d’anticiper le financement et les premières transactions avec les fournisseurs. Aussi, pour choisir le genre de commerce en ligne qui vous convient le mieux, faites une étude minutieuse en fonction de vos aspirations et besoins.

La réputation dans le E-commerce

Après la création du site, un autre défi est de générer du trafic sur le site et d’attirer des prospects qui deviendront de futurs clients. Pour se faire connaître dans le milieu du E-commerce, on peut utiliser diverses méthodes. D’abord, le référencement naturel est un bon moyen. Il suffit de produire un bon contenu. Ensuite, la communication par le biais des moteurs de recherche permet également d’augmenter la visibilité. Enfin, la communication sur les divers réseaux sociaux augmente réellement la visibilité.

Laisser un commentaire