Faire du dropshipping : Faut-il utiliser son site ou une marketplace ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dérivé de la vente en ligne classique, le dropshipping est peut-être la forme de e-commerce la plus rentable. Très apprécié des e-commerçants, il est en pleine expansion. Si vous avez envie de faire du dropshipping, vous avez le choix entre deux options. Soit vous créez votre propre site, soit vous le faites sur une marketplace. Ces deux options présentent leurs inconvénients et leurs avantages. À travers ce papier, nous vous exposons les avantages et les inconvénients afin de vous aider à faire le choix idéal. Néanmoins, avant cela, nous définirons les termes dropshipping et marketplace.

Qu’est-ce que le dropshipping et la marketplace ?

Faire du dropshipping - Il existe de grandes différences entre le dropshipping et la marketplace
Faire du dropshipping – Il existe de grandes différences entre le dropshipping et la marketplace

Créé depuis une dizaine d’années, le dropshipping ne cesse de gagner du terrain. Littéralement, le dropshipping signifie “livraison directe”. Il met en scène un e-commerçant, un acheteur et un fournisseur. La particularité du dropshipping est l’absence de stock de l’e-commerçant. Ce stock est géré par le fournisseur en dropshipping. Ce dernier se charge également de l’expédition et de la livraison des produits vendus. L’e-commerçant n’a donc pas besoin d’un gros investissement pour se lancer dans le dropshipping.

Comme abordé dans l’introduction, pour vous lancer dans le dropshipping, vous avez le choix entre deux canaux. Vous pouvez choisir de créer votre propre site ou de le faire sur une marketplace. La marketplace ou place de marché est une plateforme ouverte à tous où des vendeurs viennent exposer leurs produits. Ils proposent ainsi leurs articles à des acheteurs aussi bien des particuliers que des professionnels. Les marketplaces perçoivent une commission sur chaque vente. On peut donc dire que les marketplaces sont des dropshippers. En effet, ces plateformes ne disposent pas du stock des articles dont ils font la promotion. Ils servent juste de vitrine pour les entreprises qui ont choisi d’utiliser leur notoriété pour exposer leurs produits.

Utiliser son site pour faire du dropshipping

Le nombre d’e-commerçants dans le dropshipping ne cesse de croître. La plupart de ces derniers ont choisi de le faire en créant leur propre site e-commerce. Cette solution semble idéale. Toutefois, elle a aussi quelques inconvénients.

Comment créer son propre site internet pour le dropshipping ?

Lorsqu’on veut faire du dropshipping sur son propre site, la première étape consiste à créer ledit site. Pour cela, vous avez plusieurs outils qui vous permettent de créer le meilleur site. Ainsi, vous pouvez faire du dropshipping avec Wix ou faire du dropshipping avec Shopify ou Dropizi. Ces solutions e-commerce vous permettent d’intégrer à votre site de nombreuses options. Vous vous faciliterez ainsi la gestion du site e-commerce. Le plus important est de trouver préalablement un fournisseur fiable et un hébergeur pour votre site. Après avoir créé le site, vous pourrez penser à la promotion des produits disponibles sur votre plateforme. Votre fournisseur se chargera de la gestion de stock et des livraisons.

Quelles sont les différences entre faire du dropshipping sur son site et sur une  marketplace ?

Faire du dropshipping - Les échanges commerciaux sont plus rapides avec une marketplace
Faire du dropshipping – Les échanges commerciaux sont plus rapides avec une marketplace

Il faut commencer par trouver les points de ressemblance entre le dropshipping sur votre propre site et sur une marketplace. D’abord, les deux formes de canaux de dropshipping vous permettent de ne pas avoir à gérer la logistique liée à la présence d’un stock. En effet, tous les frais liés à l’achat d’un stock seront gérés par votre fournisseur. Toutefois, les stratégies adoptées quand vous faites du dropshipping sur un site internet diffèrent de celles utilisées pour faire du dropshipping sur une marketplace.

Les parties en relation

Quel que soit le canal utilisé, le nombre de parties en relation reste le même. Ce qui change, c’est la qualité de ces parties. En effet, pour la marketplace, nous avons en relation un opérateur (la marketplace), un vendeur-tiers et un acheteur. Par contre, quand il s’agit d’un site, nous avons en relation un commerçant, un ou des fournisseurs et un acheteur. C’est vrai que la différence est fine, mais il est important d’y mettre un accent particulier. En effet, les différents acteurs qui interviennent via les deux canaux ont des rôles différents.

Les opérateurs des marketplace fixent les règles à suivre sur les marketplaces. Ils laissent donc les vendeurs fixer les prix de leurs articles. Les vendeurs devront également gérer le contenu de leurs offres. Toutefois, ils devront le faire tout en respectant scrupuleusement les règles fixées par les opérateurs des marketplaces. Concrètement, les opérateurs des marketplaces n’interviennent pas dans les transactions économiques. En revanche, lorsqu’on fait du dropshipping sur son propre site, on fixe les prix en fonction du tarif préalablement négocié avec le fournisseur. On fixe le prix afin de pouvoir faire une marge sur le prix de vente de l’article. Contrairement à ce qui se fait sur les marketplaces, c’est au vendeur de gérer l’intégration des produits à son catalogue. On constate que les fonctions des différents acteurs sont bien différentes quand l’on se retrouve dans un cas de figure ou dans l’autre.

La vente et le mode de rémunération

Le dropshipping sur la marketplace permet de mettre en relation directe le vendeur et l’acheteur. La plateforme ne sert alors que de canal de prise de contact entre les deux parties. En revanche, quand vous voulez faire du dropshipping sur un site, la stratégie de vente consistera à vendre directement sous le nom de vendeur. Il faut quand même rappeler que le vendeur ne disposera pas de stock. Le stock appartient en réalité aux fournisseurs en dropshipping. Quant aux fournisseurs, ils sont quasiment invisibles aux yeux des clients. Bien vrai que ce sont eux qui effectuent la livraison, mais ils le font au nom du vendeur.

Le moyen de rémunération du dropshipping sur un site diffère du moyen de rémunération du dropshipping sur une marketplace. En effet, sur une marketplace, l’opérateur est payé sous forme de commission sur une vente. La commission représente un pourcentage sur le prix de vente. Néanmoins, il faut faire remarquer que ce n’est pas le seul mode de rémunération. Il existe bien d’autres modes de rémunération. On peut citer entre autres : l’abonnement (notamment sur Cdiscount), les linsting fees, les leadfee et les liens sponsorisés. À l’inverse, l’e-commerçant qui fait du e-commerce sur son site est rémunéré grâce aux ventes qu’il effectue. En effet, le vendeur achète les produits chez le fournisseur. Son gain représente donc la différence entre le prix d’achat et le prix de vente. Quand il s’agit de dropshipping sur votre propre site e-commerce, il y a en réalité un transfert de propriété entre le vendeur et le fournisseur.

La commande et la relation avec les clients 

Le traitement de la commande aussi diffère entre le dropshipping sur une marketplace et le dropshipping personnel. En effet, sur son propre site, c’est au fournisseur de gérer le mode de livraison et d’effectuer la livraison. Quant aux marketplaces, c’est au vendeur d’effectuer la livraison en son propre nom. Quant à la relation avec les clients, elle est un peu similaire à une nuance près. Évidemment, sur une marketplace les retours clients sont directement adressés au vendeur. Il assure donc le service après-vente. Il gère également tous les litiges qui pourraient naître entre lui et son client. C’est aussi quasiment la même chose quand on veut faire le dropshipping sur son propre site. La grande différence, c’est que les plaintes des clients sont directement renvoyées par le vendeur vers son fournisseur. 

La forme juridique

Si vous êtes un e-commerçant et que vous voulez faire du dropshipping avec votre propre site internet, vous serez soumis aux mêmes règles qu’un e-commerçant traditionnel. En dehors de cette réglementation, la loi impose quelques règles supplémentaires aux marketplaces. En effet, les marketplaces sont tenues de donner des informations claires, transparentes et loyales aux clients. Par exemple, elles doivent afficher leurs mentions légales, mais aussi celles des vendeurs. À l’inverse, un site de dropshipping doit simplement afficher ses mentions légales, ses conditions générales de ventes et ses conditions générales d’utilisation. Il n’est pas obligé de mentionner des informations qui ont rapport à son vendeur.

Par rapport aux conditions générales de vente, les marketplaces doivent fournir des précisions sur les contrats ayant rapport aux produits et services en vente ainsi qu’à l’opérateur et chaque vendeur. Il y a tout de même une exception. Il s’agit des produits et services qui sont dans le domaine du B2B.

Depuis le 1er janvier 2018, les marketplaces doivent également ajouter les règles relatives au référencement et les conditions d’accès, de fonctionnement ainsi que les tarifs de mise en contact des clients et des vendeurs.

Quel est le canal le plus avantageux pour faire du dropshipping ?

Le commerce en ligne évolue constamment. C’est en ce sens qu’aujourd’hui, les marketplaces sont beaucoup plus avantageuses que le dropshipping. En effet, le dropshipping sur votre propre site internet est un modèle de vente en ligne moins réactif que les marketplaces. Les marketsplaces sont beaucoup plus modulables et flexibles. Elles répondent donc plus aux enjeux du e-commerce actuel.

Par ailleurs, la marketplace offre une plus grande célérité dans les échanges commerciaux. Elle permet un ajout plus rapide de produits dans le catalogue du vendeur. C’est un grand avantage que présente la marketplace par rapport au dropshipping sur e-commerce. En effet, l’enjeu principal du commerce électronique est aujourd’hui d’offrir les meilleurs produits à de bons prix. Donc, quand un produit est à la mode, l’opérateur de la marketplace peut la mettre en avant.

En revanche, on ne peut ajouter un produit sur son catalogue sur dropshipping sans recourir préalablement aux fournisseurs. Ici, vous devez négocier un partenariat avec ces derniers et négociez le prix des articles. Ensuite, vous devez définir vos propres prix afin de faire une plus-value sur le prix de vente. Toutes ces étapes peuvent prendre beaucoup de temps. Or, cela n’est plus en phase avec les enjeux actuels du commerce en ligne.

Quelques marketplaces pour faire du dropshipping

Faire du dropshipping - AliExpress fait partie des marketplaces les plus connues
Faire du dropshipping – AliExpress fait partie des marketplaces les plus connues

Les marketplaces qui peuvent servir de canal pour le dropshipping sont nombreuses. Nous pouvons citer : Amazon, AliExpress, eBay, Cdiscount, etc.

Dans la suite de cet article, vous découvrirez comment faire du dropshipping sur les marketplaces les plus célèbres.  

Comment faire du dropshipping sur Amazon ?

Il y a un fait important à cerner avant de faire du dropshipping sur Amazon : c’est qu’Amazon veut garder une bonne image aux yeux de ses clients. Cela implique qu’il faut que le client qui fait ses achats en dropshipping sur Amazon vive une bonne expérience d’achat. Pour faire du dropshipping sur Amazon, il est important de respecter les règles de la vente de la plateforme. Aussi, il faudra livrer les produits aux clients à temps. Le dropshipping sur Amazon amène le fournisseur à expédier automatiquement le produit vers le client final. Il s’agit d’un marché très tendance. Cela implique qu’un vendeur achète les produits d’un fournisseur uniquement s’il est sûr de les vendre.

Bien évidemment, il y a certains avantages liés à l’utilisation de cette méthode, mais il faut quand même reconnaître qu’il y a quelques inconvénients qui sont liés à ce marché. Si vous êtes à la recherche d’un article dropshipping à vendre sur Amazon, il faut avant tout vous poser les bonnes questions. Trouver un tel produit nécessite un peu de temps. Même si vous trouvez le bon produit, l’inscription sur Amazon nécessite un abonnement. Cet abonnement sera la garantie de votre présence sur la plateforme.

Comment faire du dropshipping avec AliExpress ?

AliEpress est une plateforme chinoise de dropshipping. Créée par le célèbre site de vente en ligne Alibaba en 2010, cette marketplace s’est imposée comme le numéro un mondial du dropshipping. AliEpress sert non seulement de plateforme pour le dropshipping, mais également de plateforme pour mettre en contact les dropshippers et les fournisseurs en dropshipping.

Frank Houbre
Frank Houbre
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Frank Houbre qui propose une formation de dropshipping sur Shopify
À propos de Frank Houbre

Frank Houbre est le CEO de BusinessDynamite. Avec plus de 13 000 élèves adhérents dans ses formations de E-commerce, il est reconnu comme un poids lourd du business en ligne. Loin du show et des maisons de luxe, il forme des entrepreneurs conscients des véritables challenges et opportunités qu’offre le E-commerce. Pour lui, le dropshipping est une porte d’entrée pour créer des business solides et stables. #dropshipping

Autres sujets :