Comment se lancer dans la vente en ligne ?

Depuis quelques années, le commerce traditionnel, bien qu’il demeure présent, perd de plus en plus sa notoriété. La majorité des nouvelles entreprises opte pour la vente en ligne, tandis que les anciennes essayent d’établir une parfaite nuance entre leurs magasins physiques et leurs magasins virtuels. Malgré son caractère simpliste, il est primordial de connaître les rouages de ce secteur qui s’avèrent importants afin de savoir comment s’y lancer. C’est donc ce que vous découvrirez dans les lignes à suivre. 

 Qu’est-ce que la vente en ligne ?

Vente en ligne - Un commerce porteur qui existe sous différentes formes
La vente en ligne – Un commerce porteur qui existe sous différentes formes

La vente en ligne regroupe l’ensemble des transactions électroniques de biens et de services qui s’effectue à distance via Internet. En d’autres termes, la vente en ligne permet de vendre et d’acheter des produits via des sites internet ou des applications mobiles. Donc ce type de commerce diffère du commerce traditionnel. Vous pouvez également le retrouver sous d’autres noms tels que : le commerce électronique, l’e-commerce ou encore le commerce digital.

Cependant, vous devez aussi savoir que ce type de commerce existe sous diverses formes. Si vous voulez entreprendre dans ce secteur, il est important que vous preniez connaissance de ces différents types et modèles de vente en ligne.

Les différents types de vente en ligne

L’univers de la vente en ligne est très grand et renferme une multitude de modèles assez distincts. Dans ce cas, on peut les classer par deux différentes catégories.  La première catégorie se basera sur le profil commercial et la seconde sera consacrée au modèle commercial.

 Vente en ligne basée sur le profil commercial

Chaque type de commerce est destiné à une clientèle ou une cible spécifique. C’est pour ce fait que nous distinguons divers types de vente en ligne à savoir :

  • B to C ou B2C : Business to costumer

Ce type de vente se pratique par les entreprises qui proposent directement leurs produits ou services aux consommateurs ou clients finaux. Ce type de vente en ligne est la plus répandue. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est également la plus connue, et contient plusieurs exemples dans différents domaines à savoir l’électronique, la mode, l’alimentation etc.  

  • B to B : Business to Business

Les entreprises qui se spécialisent dans cette forme de vente, vendent leurs biens ou services à d’autres entreprises. Autrement dit, ils ont pour clients finaux, d’autres entreprises. Par exemple, une société de fabrication d’appareils électroniques s’adresse à d’autres entreprises spécialisées dans la revente de ces objets.

  • C to C : Costumer to customer

Cela concerne les échanges ayant lieu entre les consommateurs. Ça peut être la vente ou l’achat de produits ou services. Ce type de commerce favorise les échanges entre consommateurs. A titre d’exemple, nous pouvons mentionner les sites vente en ligne entre particuliers tels que : Leboncoin, eBay et tous les sites qui s’occupent de la vente d’articles entre consommateurs. Les articles sont pour la plupart du temps d’occasion. 

  • C to B : Costumer to Business

Ici, ce sont les consommateurs qui proposent leurs biens ou services à des entreprises désirant les acquérir. Cela concerne spécialement toutes les plateformes d’emploi de freelance comme Malt, Hopwork, Elance, Humaniance, Odesk etc.

Ces différents types de vente en ligne sont plus courants. Cependant, on en retrouve également plusieurs d’autres types tels que : le C to G ( costumer to goverment), le G to C  ( Goverment to costumer), ou encore le B to E ( Business to employer). Vous pouvez déjà comprendre que les formes que nous venons de citer sont plus ou moins rares. Cela nous permet de dire que les réalités de la vente en ligne surpassent de loin une simple achat ou vente dans une boutique.

Passons maintenant aux différents modèles commerciaux de la vente en ligne.

Vente en ligne basée sur le modèle commercial

Le domaine de la vente en ligne n’a pas encore atteint totalement son seuil de maturité. Il évolue constamment et progressivement avec plusieurs changements technologiques, tout en prenant compte les besoins et nécessités des consommateurs et vendeurs. On parvient alors à établir une différence entre les modèles d’e-commerces à travers la manière dont ils effectuent les échangent, et les revenus qu’ils génèrent.  Voici donc les différents modèles de vente en ligne.

Boutique en ligne simple

On parle ici de la version digitale d’une boutique physique. Elle est le modèle auquel pensent plusieurs personnes quand on évoque la vente en ligne. On y retrouve des boutiques qui vendent des vêtements en ligne, de la droguerie ; du vin etc. Elles vendent uniquement les produits qu’elles possèdent et se chargent elles-mêmes de la livraison.

 Le dropshipping

Vente en ligne - Le dropshipping est une forme de commerce en ligne que le client ne peut reconnaître à l'avance
La vente en ligne – Le dropshipping est une forme de commerce en ligne que le client ne peut reconnaître à l’avance

En tant que client, vous ne verrez pas la différence entre le dropshipping et une simple boutique de vente en ligne. Cependant, il existe bel et bien une différence entre les deux. Dans le dropshipping, c’est fabriquant ou le grossiste qui se charge de préparer la commande et de l’expédier au client. Le vendeur ne dispose pas donc du produit, il s’occupera simplement de faire la promotion du produit, de réceptionner les commandes et de les envoyer au grossiste.

 L’affiliation

Ce modèle commercial diffère encore du dropshipping mais dispose de quelques similitudes avec ce dernier, car il s’agit aussi de la vente sans stock. A ce niveau, la personne qui pratique l’affiliation ( l’affilié) ne réceptionne pas des commandes via son site ; mais redirige plutôt les clients vers le site ou la boutique de la personne qui possède les produits (l’affilieur). L’affilié recevra donc une commission de l’affilieur, quand son client effectuera un achat chez ce dernier. Ce type de vente est surtout populaire sur Amazon.

La marketplace

Il s’agit en effet d’une boutique qui comporte en son sein plusieurs d’autres boutiques. En effet, cette boutique est représentée par un site web, à travers lequel plusieurs d’autres vendeurs parviennent à promouvoir et à vendre leurs produits. Il existe aujourd’hui de nombreuses marketplace, comme Amazon ou Alixexpress. Les petites entreprises qui font la promotion de leurs produits sur Amazon par exemple, reversent une certaine commission à la plateforme.

Servicices

La vente en ligne ne se limite pas seulement à la distribution des produits ou objets. Ce type de commerce s’occupe également de la vente de formations, de coachings, de conseils. On peut donc dire la vente en ligne est tout échange effectué contre de l’argent à travers Internet.

Mais comme nous l’avons énoncé, ce secteur est en constante évolution, donc de différents types d’e-commerce voient le jour quotidiennement.

Par ailleurs, la vente en ligne est très privilégiée aujourd’hui car elle a de nombreux avantages. Le faible coût au démarrage, la facilité au niveau du suivi de la clientèle, la possibilité de vente à l’international, le secteur d’activité est en pleine expansion etc. C’est quelques-unes des raisons pour lesquelles, de plus en plus de personnes préfèrent investir dans le commerce électronique, que dans le commerce traditionnel. Mais vous devriez prendre connaissance de certains aspects pour mieux démarrer votre aventure dans le commerce digital.

Comment peut-on se lancer dans la vente en ligne ?

Vente en ligne - Suivre plusieurs étapes pour créer sa boutique virtuelle
La vente en ligne – Suivre plusieurs étapes pour créer sa boutique virtuelle

La vente en ligne est un commerce comme tout autre. Mais comme vous le savez, l’entreprenariat est un voyage parsemé d’embuches. Pour ce faire, se lancer dans la vente en ligne s’effectue en plusieurs étapes. Alors si vous désirez démarrer une entreprise en ligne, il est nécessaire que vous preniez en compte les divers aspects qui constituent les étapes importantes du lancement d’une boutique de vente en ligne.

Vous allez surement vous demander en quoi ces étapes pourraient vous aider, alors que vous pourriez simplement créer votre site de vente et démarrer la distribution des produits. Mais ce que vous ne savez pas est que la gestion et la progression d’un site ou une boutique de vente en ligne nécessite des compétences distinctes dans divers domaines. Il est par exemples essentiel d’avoir quelques connaissances en logistique, gestion clientèle, la communication, le référencement etc. L’acquisition de ces connaissances vous aiderait à vous démarquer de la concurrence tout en attirant la bonne cible c’est-à-dire une clientèle rentable. Alors suivez ces étapes pour mieux vous lancer dans la vente en ligne.

Le choix de vos produits

C’est une étape capitale, et sans exagérer, on peut dire qu’elle aura un grand impact (positif ou négatif) sur la croissance de votre commerce digital. Vous devriez donc effectuer le choix de vos produits de manière consciencieuse. Si vous optez pour le « mauvais produit », il ralentira à coup sûr le développement de votre entreprise.

Il est vrai qu’au début vous n’aurez pas assez de moyens surtout financiers, puisque votre boutique pourrait mettre plus de temps que prévu avant de générer des revenus conséquents. Le fait de choisir un bon produit, autrement appelé « le produit gagnant » vous faire gagner en temps mais aussi en ressources ; car il vous faudra investir dans la promotion de votre boutique, mais aussi dans l’acquisition de nouvelles compétences à travers des formations.

Vous devez donc prendre en compte certains critères lors du choix de vos produits. Le produit doit donc être :

  • Rentable ;
  • Léger et petit ;
  • Solide ;
  • Intéressant ;
  • Simple ;
  • Intemporel ;
  • Accessoirisable ;
  • Consommable.

L’étude du marché

Si votre cible ne s’intéresse pas à votre produit, il serait difficile voire impossible de le vendre. De même, si vous décider de vous lancer sur une niche trop concurrentielle ; vous aurez des difficultés à vous démarquer afin d’attirer des prospects qualifiés vers votre boutique. Voilà donc pourquoi vous devriez procéder à une étude du marché.

A partir du moment où vous avez sélectionné un produit ou plusieurs produits, l’étude du marché devient une priorité. Sauter cette étape, c’est comme marcher en ayant les yeux fermés. Alors, il est donc essentiel d’étudier minutieusement le marché. Votre étude doit se reposer sur la demande, la concurrence, et la qualité de l’offre existante. Servez-vous des outils tels que Google Trends, qui est gratuit, mais avec un fort potentiel qui vous aidera à évaluer le marché et ses tendances. En outre après avoir effectué une étude minutieuse du marché, vous devriez écrire un business plan qui vous servira de guide dans la réalisation de votre projet.  

Trouver sa cible ou sa clientèle idéale

En étudiant le marché, vous saurez à qui vous pouvez vendre et quels sont ses besoins et ses goûts. Cependant, il est essentiel d’étudier aussi de manière particulière sa cible. Il vous serait difficile de bien communiquer avec votre clientèle si vous ne savez pas qui elle est. Vous ne pouvez pas par exemple fournir le même discours à des ados se trouvant encore au lycée, et à des cadres d’entreprises.

D’où l’importance de bien définir le profil de votre cible afin de savoir comment s’y adapter. Pour ce fait, vous pouvez procéder par des sondages en utilisant le logiciel payant Survey Monkey qui est très puissant ; ou Google Forms qui est gratuit. Votre sondage doit contenir essentiellement certains aspects démographiques tels que l’âge, le nom, type d’emploi ; situation matrimoniale etc. Aussi, il est important d’inclure dans votre sondage des questions en rapport avec votre thématique et votre produit.

Mettre l’accent sur sa particularité, ou sa différence

Pourquoi votre cible achètera vos produits et non ceux de la concurrence ? La réponse à cette question représente une arme redoutable dans le décollage de votre activité de vente en ligne. Il doit y avoir une ou plusieurs raisons pour lesquelles l’on doit s’intéresser à vous, il s’agit là de votre différence. Il vous faut forcément avoir quelque chose qui ne se trouve pas chez la concurrence. Que ce soit la sympathie, la garantie, l’expertise, le prix, la livraison ou encore les services supplémentaires, vous devez trouver un moyen d’être différent.

Après cette phase, il vous faudra juste trouver les ressources nécessaires et démarrer votre vente ligne. N’oubliez pas non plus de choisir la plateforme e-commerce qui répond efficacement à vos besoins et attentes.

Que peut-on retenir ?

La vente en ligne représente aujourd’hui une affaire très lucrative en ce sens qu’elle simplifie le démarrage et le déroulement de la commercialisation de divers produits. De part ces diverses formes, elle donne la possibilité aux petites et grandes entreprises de promouvoir leurs offres. Les sites de vente en ligne de vêtements, de vin, d’objets d’occasion et bien d’autres optent pour ce type de commerce afin de conquérir un plus grand marché. Alors si vous avez un projet de ce genre, n’hésitez pas à vous lancer tout en étudiant les rouages de ce secteur.

formation et tutoriel en dropshipping
Votez

Laisser un commentaire