Charges en dropshipping : Quels en sont les coûts ?

Le dropshipping est une activité commerciale en ligne qui connait actuellement un essort fulgurant. Aujourd’hui, il s’impose progressivement comme une activité commerciale qu’il réaliser pour se faire des bénéfices.  Cependant, il est indispensable de comprendre les charges et coûts qu’implique la mise en œuvre du dropshipping. La première des choses à faire est de s’approprier le carnet de charge en dropshipping pour mieux appréhender la question.

Comprendre le dropshipping

Charges en dropshipping - Comprendre le dropshipping
Charges en dropshipping – Comprendre le dropshipping est primordial

Pour commencer, il faut partir de l’origine du dropshipping pour mieux comprendre l’activité et les directives qu’elle implique. Il faut dire que le dropshipping est une composante du e-commerce qui prend de l’ampleur.  Cependant, beaucoup de personnes ignorent encore ce qu’est vraiment le dropshipping. Une brève clarification conceptuelle s’avère donc nécessaire.

 Le dropshipping tire son origine d’une expression anglaise qui signifie en français « livraison directe ». Il implique une vente d’article en ligne sans toutefois disposer de cet  article en stock. C’est en effet un système de transaction entre trois acteurs. Il s’agit du fournisseur, du dropshippeur et du client.

En clair, il s’agit de mettre sur pied une boutique en ligne dans le but de vendre le produit que propose un fournisseur. Ainsi, le but du dropshippeur est de vendre au maximum les produits du fournisseur car il reçoit de commission sur chaque article vendu. Le rôle du fournisseur dans cette transaction est de s’imprégner de l’article que désire un client par le biais du dropshippineur afin de pouvoir réaliser la vente et la livraison. .

Charges en dropshipping : Comment fonctionne le dropshipping ?

Le dropshipping n’est pas une activité très difficile à réaliser. S’il connait d’ailleurs du succès, c’est par ce qu’on ne se perd par trop lorsqu’il s’agit de faire du dropshipping. Voici dans les lignes qui suivent une série d’étapes qu’implique le dropshipping. Il s’agit en effet de :  

  • Premièrement, le client choisir de visiter votre site marchand. Il y découvre un catalogue dans lequel vous avez fournir des informations sur les différents produits qui s’y trouvent. Il procède ensuite au choix du produit qu’il souhaite vivement acheter.
  • Une fois le choix du client effectué, le dropshippeur reçoit la commande et le transmet automatiquement au fournisseur.
  • Pour finir, le fournisseur s’occupe de la préparation, l’emballage et de l’expédition du produit au client dans un délai limité.

Pour résumé, le dropshippeur est celui qui coordonne une activité commerciale en ligne. Il faire vendre le produit du fournisseur à travers une communication en ligne avec le client. Cette communication repose notamment sur la publicité, la réponse aux préoccupations du client et l’opération de paiement. Il réalise des bénéfices grâce à ce rôle de coordination  entre le fournisseur et le client.

Charges en dropshipping : Pourquoi faire du dropshipping ?

La première des choses qu’on fait lorsqu’on veut commencer une activité commerciale est de mobiliser les fonds d’investissement. C’est justement ce qui ralenti un grand nombre de personne lorsqu’il s’agit d’entreprendre. Le dropshipping est plus favorable à cet état de chose. En effet, vous n’avez pas besoin d’une colossale somme d’argent pour démarrer le dropshipping. La seule somme d’argent que vous aurez à invertir est celle qui implique la création de votre site marchand.

De plus, vous faites d’importants bénéfices sur les produits que vous aidez votre fournisseur à vendre. L’autre avantage est que le dropshipping vous permet de mieux appréhender le système de vente en linge pour avoir la main dans l’e-commerce. Il vous sera par la suite facile de gérer le business une fois que vous aurait vos propres produits en stock.

Comment lancer un dropshipping ?

Vous avez déjà des idées sur ce qu’est le dropshipping et comment il fonctionne. Découvrez maintenant  comment se lancer dans le dropshipping.

Le choix du produit

Il vous revient ici de déterminer les produits qui se vendent assez rapidement sur internet. Votre but étant de vous faire des bénéfices, vous devez donc proposer les articles les plus sollicités. Le but est que votre site marchand soit régulièrement consulté par les clients.

Le choix du fournisseur

Une fois que vous avez déterminé  les produits qui vont vous faire gagner de l’argent, vous devez solliciter par la suite un fournisseur. Assurez-vous que ce dernier est fiable et prêt à travailler avec vous. Le choix du fournisseur est très important car il constitue un moteur de votre business.

Charges en dropshipping : Le statut de micro-entrepreneur

Il est important de créer un statut juridique pour rendre légal votre activité. La loi portant statut sur l’e-commerce  à travers le micro-entrepreneur est accessible à tous. Il suffit donc de remplir les formalités pour entrer en procession de votre numéro de Siret. Cette opération se réalise gratuitement.  Cependant, vous devez déclarer  à chaque  trimestre vos revenus. On vous fixera la taxe à payer.

La création de votre boutique en ligne

Maintenant que tout est prêt, vous pouvez passer à l’étape suivante. Celle qui consiste à la création proprement dite de votre site marchand. La meilleure des choses à faire est de vous faire aider par un professionnel  du domaine. Son travail va vous permettre d’avoir un site  avec une grande couverture et qu’on peut vite retrouver dans la barre de recherche ou que le serveur propose assez régulièrement dans les barres de recherche au de navigateur.  

Le marketing et ses composantes

C’est la vrai partie de réalisation de vos rêves. Il vous faut de ce fait mettre en place une stratégie d’action. Laquelle stratégie se résume à la publicité à travers les réseaux sociaux et les blogs sur internet.

Ensuite vient la gestion des dépenses. Biens que vous n’ayez pas de stock, il vous faut repartir  les fonds pour éviter les ruptures de stock chez vos fournisseurs. Vous devez également allouer des fonds pour la communication marketing. Elle consiste généralement à  trouver un bon site hébergeur. Ce site s’occupe de la distribution  votre adresse électronique à travers différents navigateur. Il peut notamment s’agit des serveurs réseaux sociaux ou autre moteur de recherche.

Le contrat avec votre fournisseur

Il est ici question de compromis entre vous et le fournisseur. Généralement, il existe deux formes d’opération possible entre les deux parties. Soit  le fournisseur vous paye de façon mensuelle   ou  vous prenez directement  commission sur chaque produit vendu.

 Avoir un compte bancaire

Vous devez disposer d’un compte bancaire directement relié à votre site marchand. Cela va permettre de gérer les transactions entre vous, le client et le fournisseur.

Suivre une formation en dropshipping

Charges en dropshipping - Se faire former pour mieux faire face à ces charges
Charges en dropshipping – Se faire former pour mieux faire face à ces charges

Il est bien vrai que le dropshipping est une activité facile à réaliser. Cependant, suivre une formation va vous permettre de développer une certaine expertise dans le domaine. Vous éviterez par la même occasion de commettre des erreurs qui seront fatales à votre business. Il faut donc opter pour une formation. Vous avez la possibilité de suivre une formation en ligne. Il existe en effet différentes sites qui proposent une formation en ligne.

Pour commencer, vous devez-vous renseigner sur la qualité de formation que propose le site sur lequel vous désirez vous faire former. Cela est possible grâce aux différents modules de formation que proposent les sites. Faites donc à une comparaison entre les modules de formation. Inscrivez-vous pour finir sur le site le plus intéressant.

Les coûts et charges en dropshipping

Il existe plusieurs types de charge qui régissent toute activité e-commerce. On peut noter:

Le dispositif du micro entrepreneur

Le dispositif du micro-entrepreneur à mis sur pied des carnets de charge pour une bonne répartition des taxes. Celui-ci regroupe l’ensemble de la comptabilité, la TVA, le dédouanement et autre charges vis-à-vis de la loi.

Pour commencer, le micro-entrepreneur vous laisse le choix de choisir votre  mode de paiement de charges dropshipping à la création de votre boutique en ligne.  Vous pouvez par exemple choisir de profiter de l’aide de l’ACCRE (Aide à la Création ou la Reprise d’une Entreprise). Cette structure octroie une exonération partielle sociale lorsque vous êtes au tout début de la création de votre boutique e-commerce.

Le dispositif micro-entrepreneur a mis œuvre depuis 2018 un système de paiement de charge qui stipule que l’entreprise e-commerce paye sur chaque revenu une taxe d’impôt s’élevant à 1%. Ceci est possible grâce  au système de paiement que vous avez au préalable choisir. Ce qui est bien dans ce choix est que vous vous retrouvez avec un 14, 10%.

Charges dropshipping : La contribution foncière des entreprises.

La CFE elle aussi a connue de réforme depuis 2018. Désormais,  toute auto-entreprise qui n’a pas atteint un chiffre d’affaire de maximum 5000 est épargné des frais de l’CFE. De plus, l’CFE apporte son soutien aux nouvelles entreprises à travers une exonération des frais CFE.  Cette exonération est possible sur un délai d’un an. Si par exemple vous avez déclaré votre entreprise le  1er janvier 2019 vous cessez de bénéficier du service CFE le 1er janvier 2020.

Les plafonds de la micro-entreprise en dropshipping.

Il existe un plafond à atteindre lorsque vous faites du dropshipping. La loi fixe ainsi le plafond à 170 000 sans  les frais de taxe. Et ceci s’applique à toute boutique en ligne. Autrefois, la limite était fixée à 50 000 sans les frais de taxe.  Ce qu’il faut savoir est que le système connait une évolution et devient de plus en plus un large espace de compétition entre e-commerçant.

Les obligations vis-à-vis de la comptabilité.

Beaucoup de personnes ignorent la comptabilité et jugent peu nécessaire d’avoir un carnet de recette comptable. Ce n’est pas toute affaire vraie. Il est en effet capital de disposer d’un plan comptable. Celui-ci permet de noter progressivement les paiements et les différents modes utilisé par les clients. Vous gardez là un œil sur l’évolution de la taxe que vous aurez à payer.

Charges en dropshipping : La TVA

Charges en dropshipping - Payer la TVA
Charges en dropshipping – Payer la TVA

L’union européenne a régulé les normes en ce qui concerne le paiement des taxes sur TVA dans l’espace européen. Ainsi, si vous êtes micro-entrepreneur, vous êtes tout simplement exonérer des frais de TVA. La règle est toute simple. Vous ne payez rien si vous avez faire l’achat de vos marchandises l’espace de l’union européenne.

Si ce n’est pas le cas, vous avez obligation de déclarer la TVA. Cette taxe vous revient à  environ 20% et cela à condition que votre entreprise ait été bien déclarée et dispose d’un numéro de Siret. Quant au dédouanement vous avez droit à une exonération équivalente à 150 Euros hors-taxe si avez fait des achats  dans le domaine Union Européenne. Pour tout autre achat supérieur à cette somme implique un paiement des frais de douanes.

Charges en dropshipping : Les obligations légales pour une boutique e-commerce

Il existe en effet quatre mentions obligatoires que toute boutique de commerce en ligne doit avoir. Cela vous permet non seulement de disposer d’un droit de commerce mais également de rassurer vos clients. C’est pour cette raison que ces quatre mentions  doivent être visibles sur votre page d’accueil.

Il s’agit de : subdelirium.cm, EU Cookies Banner, Déclaration de CNIL, et les conditions générales de vente. Il suffit de faire un tour sur le courriel de ces sites et de remplir les formalités. Ils vous feront parvenir des adresses électroniques que vous allez ajouter en suite à votre plateforme.

Les obligations sur la livraison et le remboursement.

La loi Hamon fait état d’une obligation de livraison dans un délai de 14 jours. Outre ce délai, le client dispose du  plein droit de demander un remboursement.

Comment calculer les charges et achats dropshipping ?

Pour que vos calculs soient juste, il vous faut en premier lieu connaitre la marge des activités e-commerce. C’est cette marge qui vous permet de fixer les prix de revente et par la même occasion déterminer vos bénéfices.

Pour commencer, il y a un certains nombre d’éléments à prendre en compte lors du calcul de la marge. Il s’agit du prix d’achat fixé par le fournisseur, le prix de revente et le budget délégué pour la publicité des produits. La formule pour le calcul marge est généralement connu. En résumé c’est : Prix de vente- coût d’achat- coût de publicité.

Au total, il convient de retenir le dropshipping est une activité commerciale en ligne qui connait une croissante évolution. C’est une activité génératrice de revenu et facile à réaliser. Cependant, il faut suivre une formation afin d’exceller dans le domaine. C’est une activité légale mais nécessite la connaissance des règles qui régissent le secteur formel de l’e-commerce. La loi portant le micro-entrepreneur en France a en effet fixé les charges et achats en dropshipping.

formation et tutoriel en dropshipping
Votez

Laisser un commentaire