Métier dropshipping : Qui fait du dropshipping et est-ce que tout le monde peut en faire ?

Le dropshipping permet d’importer des produits et de les céder à des prix de revente attractifs. Et même après l’ajout de la TVA française, le dropshipper y trouve son compte. Le réel intérêt de ce business est de ne jamais avoir de stocks et de laisser sa gestion aux fournisseurs et aux transporteurs (comme DHL). Beaucoup de particuliers mais aussi de professionnels se lancent dans ce domaine pour gagner des fois beaucoup d’argent. Pourtant, un parfait néophyte d’internet et débutant peut dépasser quelqu’un qui a plusieurs années dans l’entrepreneuriat. Je vais te montrer qui fait du dropshipping. Quels sont ses profils et te dire si tout le monde peut faire ce métier dropshipping.

Métier dropshipping : Les conditions pour pouvoir débuter et se lancer dans le dropshipping

Bien entendu, tout le monde ne peut pas faire du dropshipping. Voici les conditions et la marche à suivre pour pouvoir se lancer et débuter étape par étape :

formation et tutoriel en dropshipping
  1. Avoir un ordinateur et une bonne connexion internet.
  2. Savoir se former gratuitement seul sur Internet avec des formations de dropshipping gratuites en vidéo ou pdf ou de bonnes formations de dropshipping payantes.
  3. Avoir une affinité avec Internet et l’utilisation des plateformes de e-commerce comme shopify.
  4. Avoir un mental d’entrepreneur et ne pas se laisser abattre par les défaites.

Se lancer en dropshipping, c’est devenir un véritable entrepreneur. Tu vas devoir te lever chaque jour sans savoir si tu vas réellement gagner de l’argent ou en perdre. C’est à toi de décider des tâches que tu vas réaliser durant la journée et comment t’organiser. C’est à toi d’apprendre un maximum et d’optimiser ton temps et de faire des tests pour réussir. Bien entendu, tout cela s’apprend au travers de cours en ligne. Tu y arriveras également en suivant un coach ou un mentor et surtout, par l’expérience en travaillant.

Peu importe l’âge, il suffit d’être prêt(e) à apprendre, à te former et à travailler sans soucis avec Internet. Tout le reste n’est qu’une question de temps, de sélection des produits et d’optimisation de tes canaux de conversion. Si tu ne comprends rien à ces mots, c’est absolument normal 🙂 Ton apprentissage du dropshipping te permettra d’obtenir un véritable vocabulaire de marketeur !

Tout ce que tu dois savoir pour être dropshipper : les risques et les solutions

Les compétences nécessaires au métier dropshipping sont multiples et peuvent être déléguées dans le futur. Tu devras réussir à apprendre ces compétences ou pouvoir les déléguer à tes amis ou proches :

  • Savoir créer un site internet avec un CMS comme Shopify.
  • Réussir à calculer des marges, faire un prévisionnel et faire ta comptabilité.
  • Être dans la légalité dans tes processus de vente et la présentation de ton site.
  • Savoir créer et améliorer tes visuels avec Photoshop.
  • Réussir à créer des vidéos de publicité avec la suite adobe par exemple.
  • Faire du community management et gérer le SAV (service après vente).
  • Réussir à résoudre les conflits avec la douane et débloquer des situations qui peuvent être complexes.
  • Savoir prendre des risques en faisant de la publicité.
  • Comprendre comment faire des tests notamment avec le A/B testing pour améliorer considérablement ton site.
  • Réussir à maîtriser Google adwords, la publicité Youtube ou les influenceurs sur Instagram.
  • Comprendre la psychologie des clients et leur comportement sur ton site internet.
  • Savoir créer une boutique responsive de dropshiping avec un thème particulier c’est-à-dire que ton site s’adaptera parfaitement à un ordinateur, une tablette ou à un mobile.
  • Faire du mailing, de la relance automatique, créer des tunnels de vente, faire du storytelling et des argumentaires bétons.

Tout ce que je te montre ici n’est que la base et tu apprendras bien entendu d’autres choses de plus en plus poussées. Tu n’as hélas que 24 h dans une journée pour monter ton entreprise de dropshipping et commencer à vendre. C’est pourquoi tu pourras déléguer par la suite avec des services comme Fiver ou 5 euros, ou faire confiance à de véritables professionnels que tu rencontreras lors de ta carrière de dropshippeur !

Quand faut-il commencer à déléguer son travail ?

Le profil idéal pour devenir un véritable dropshipper

Le profil idéal d’une personne qui souhaite faire le métier dropshipping serait celui de quelqu’un qui a déjà eu une expérience marketing dans la vente de produits ou de services en ligne. Si tu as déjà été entrepreneur ou commerçant, tu sais comment ce réseau fonctionne. Le mieux serait d’avoir aussi des compétences en informatique et en graphisme ou montage vidéo. Le profil idéal d’une personne qui se lance comme dropshipper est donc un entrepreneur du web qui sait créer un site internet avec un CMS comme shopify. C’est celui qui sait faire de beaux visuels et rédiger un argumentaire de vente très saisissant avec le storytelling.

Métier dropshipping - Exigences du métier de dropshipper
Métier dropshipping – Exigences du métier de dropshipper

J’ai vu des entrepreneurs experts et chevronnés se lancer dans ce domaine en ayant bien trop confiance en eux et ils ont échoué. Ainsi, quelqu’un qui saura se former, être patient, malin et travailleur a toutes ses chances de réussir dans le métier dropshipping. Je te laisse ce lien pour apprendre avec mes cours et tutoriels en dropshipping.

Métier dropshipping : Faire son choix de boutique

Nous y voilà. Avant de faire le choix des produits que tu désires vendre, pense d’abord au modèle de magasin que tu souhaiterais avoir. Pour cela, tu as le choix entre trois possibilités :

  • Magasin mono-produit ;
  • Magasin thématisé ;
  • Boutique généraliste.

Métier dropshipping : Un magasin mono-produit

Métier dropshipping - L'avantage d'avoir une boutique mono-produit
Métier dropshipping – L’avantage d’avoir une boutique mono-produit

Que tu sois débutant ou que tu aies déjà de l’expérience en e-commerce, avoir une boutique basée sur un seul et unique produit est la nouvelle tendance. Disposer d’un magasin mono-produit te permettra de te concentrer sur des clients spécifiques.

Cela t’évitera de te disperser et te permettra de te concentrer sur une seule et unique cible. Les magasins mono-produit disposent généralement d’une page. Pour cela, cette page doit être bien présentée afin de bien promouvoir le produit que tu désires vendre.

Il est important que des arguments convaincants soient présentés dans la partie description du produit. Avec les magasins à produit unique, tu as la possibilité de créer des informations plus percutantes afin d’attirer davantage l’attention des cibles potentielles.

Pour finir, un site ayant un produit unique nécessite également moins de travail en termes de gestion pour bien débuter et exceller dans un métier dropshipping.

Métier dropshipping  : Un magasin thématisé

Un magasin thématisé est un magasin où il est possible de vendre plusieurs produits qui appartiennent à la même niche. Il est recommandé d’avoir un établissement thématisé si tu as déjà une idée très précise de ton positionnement.

Tu pourras alors proposer plusieurs produits allant dans le même thème. L’avantage d’un site thématique est qu’il est plus facile de créer le besoin chez le client qui sera amené à acheter plusieurs assortiments du même produit.

Métier dropshipping : Une boutique généraliste

Au-delà de toute attente, les sites de dropshipping généralistes ne génèrent pas de vente faramineuse comme on l’aurait pensé. Puisqu’il s’agit d’une vente générale et qu’il sera question de vendre plusieurs articles de diverses natures, le client aura du mal à se décider à prendre un produit.

Il est bien que tu aies une diversité d’articles à proposer à ton audience mais en faire de trop risque de détruire l’image de ta marque. De plus, la large diversification de la gamme de produits augmentera considérablement ta charge de travail.

Pour éviter cela, tu peux déjà commencer avec un magasin de vente à sens unique et un magasin thématisé. Ensuite, tu peux envisager étendre ton e-commerce et le généraliser.  Toutefois, ne commets jamais l’erreur de commencer le dropshipping en partant d’un magasin généraliste.  

En fait, il faut se détromper. Ce n’est pas parce que tu proposeras une diversité de produits que tu es susceptible de tout vendre et de bien vendre. C’est une théorie qui n’est forcément pas vérifiée. Alors, ne prends aucun risque qui n’en vaille la peine.

Métier dropshipping : Fixer un prix pour ses produits

Métier dropshipping - Savoir fixer le prix de ses produits
Métier dropshipping – Savoir fixer le prix de ses produits

En matière de dropshipping, il revient au revendeur de déterminer le prix de ses produits afin d’en tirer un maximum de bénéfice. Le but de tout commerce est de satisfaire un besoin et de recevoir en récompense un dû.

Pour mener une activité rentable, tu es totalement libre de fixer toi-même le prix de tes articles en te basant sur le prix en gros. Toutefois, il est important de tenir compte du prix sur le marché et du prix fixé par tes concurrents afin d’en fixer le tien.

L’objectif est de trouver un juste milieu pour maintenir les offres attractives et en même temps pour avoir un bon niveau de profit. Il est à noter que les bénéfices des ventes directes varie considérablement d’un produit à l’autre.

Sur des produits bon marché, le profit peut être énorme. Cela peut être 10 ou 30 fois le prix. C’est de cette manière que certaines personnes arrivent à gagner de l’argent grâce au dropshipping.

De toute les manières, seul un dropshipping rentable te permettra d’arrondir tes fins du mois et de vivre de ce que tu fais. Pour y arriver, assure-toi que tes revenus soient supérieurs à tes dépenses.

Quels sont les coûts du dropshipping sur le marché ?

L’avantage majeur que présente le dropshipping pour le distributeur se trouve dans les coûts très faibles qu’il engendre pour ce dernier. En effet, en matière de dropshipping, nul besoin de fabriquer le produit ou même de le stocker.

Cela réduit considérablement les frais de dépense et de logistique car il revient au grossiste de s’en charger. En fin de compte, tu n’auras qu’à payer une somme moyenne. Les coûts en dropshipping sont les suivants :

  • Le prix en gros des produits (le prix d’achat des produits que tu désires acheter et revendre) ;
  • Le coût de l’abonnement sur une plateforme e-commerce (cela te coûtera environ 30 euros mensuellement) ;
  • Le montant des transactions de la plateforme (il varie entre 0 % à 0,5 % sur la vente en fonction de ton forfait) ;
  • L’acquisition de clients, SEA (pour l’achat de mots-clés, de publicités sur les réseaux pour optimiser la page). Il peut s’agit également de SEO qui est beaucoup plus recommandé pour le développement de site web et de création de contenu.

Les coûts sont pratiquement moindres et inexistants en matière de dropshipping. C’est même l’un des facteurs qui poussent beaucoup de personnes à s’y intéresser. Il est quand même important de tenir compte des coûts cités ci-dessus afin d’assurer la rentabilité de ta boutique en ligne.

Métier dropshipping : La question de la TVA

Beaucoup se demandent ‘’dois-je payer un impôt quand je me lance dans le e-commerce ? Ou qui peut payer la TVA dans le domaine du dropshipping ? Eh bien, la réponse est toute simple.

Si tu es auto-entrepreneur, tu bénéficieras d’une exonération de TVA à condition de ne pas dépasser la limite fixée par l’État. Jusqu’en 2019, la limite était de 82.800 euros.

Cela implique que tu ne dois percevoir de taxe lorsque tu vends l’un de tes produits. Par contre, lorsque le seuil des 82.800 est dépassé, il est nécessaire voire obligatoire de payer la TVA.

Si tu es en statut SARL, EURL, SASU ou SAS alors il te revient de collecter la TVA sur chaque produit vendu pour le compte de l’Etat. Par conséquent, si tu vends un produit dont la TVA est de 30 %, il te suffit d’augmenter 30 % au prix de vente du produit et le tout est joué.

Il convient de garder à l’esprit que cette somme ne vous appartient pas et qu’il faudrait la conserver chaque fois que tu fais une vente. Ensuite, il sera question de faire une déclaration à l’Etat afin de payer mensuellement ou tous les six mois la TVA.

De manière pratique, si tu désires vendre un produit au prix de 10 euros, il te faudra le vendre au prix de 13 euros. Cela te permettra de réserver 3 euros de TVA pour le compte de l’Etat.

Métier dropshipping : Arnaque ou réalité ?

Il n’est pas rare de tomber sur des publicités qui vantent le mérite du dropshipping pour devenir riche sans rien faire. En effet, cette forme de publicité est exagérée. C’est d’ailleurs la première raison de la réticence de certaines personnes.

Le dropshipping n’est en aucun cas de l’arnaque et il n’est pas non plus une activité qui permet de devenir riche sans le moindre effort. Le dropshipping est tout saut cela. Il convient de travailler dur pour jouir pleinement des avantages de cette forme de revente.

Il s’agit en effet d’une méthode de commercialisation, de revente de produits sans stock. Cela n’a donc rien à voir avec l’arnaque. Si l’idée que le dropshipping soit une arnaque occupe la pensée de certaines personnes, c’est tout simplement parce qu’il semble trop beau pour être vrai.

formation et tutoriel en dropshipping

Laisser un commentaire