Quel statut juridique pour faire du dropshipping?

Quel statut juridique pour faire du dropshipping?

Une statue de justice avec une grande phrase " quel statut juridique pour se lancer en dropshipping ? ".

Pour se lancer en dropshipping, a-t-on besoin d’être déclaré et d’avoir un statut juridique ? Découvre au travers de cet article si tu dois créer une entreprise ou une auto-entreprise pour commencer le dropshipping et faire et déclarer tes premières ventes.

Dois-je déclarer mes premières ventes en dropshipping ?

Même si on pourrait imaginer qu’on puisse déclarer sa première vente en tant que vente exceptionnelle et que ce n’est que pour quelques euros, la loi veut que tu sois déclaré pour encaisser et faire du dropshipping. Cela, pour une simple et bonne raison : afin de ne pas travailler illégalement et faire du travail au noir/du travail dissimulé. De plus, le fait d’avoir une entreprise ou une auto-entreprise (ou micro-entreprise) permet de se mieux se protéger et faire ses factures en obtenant un numéro de SIRET et EORI pour faire ses déclarations en douane. Donc oui, même si on pourrait exceptionnellement tolérer une vente pour tester ta boutique, il faut absolument créer sa société ou se déclarer en tant qu’auto-entrepreneur pour se lancer en dropshipping.

Quel statut choisir pour faire du dropshipping et vendre ?

Il y a deux moyens pour déclarer ses ventes en dropshipping et être dans la légalité. Devenir auto-entrepreneur ou créer une entreprise. Je distingue les deux car une entreprise est une société morale dissociée de ton nom et prénom alors qu’une auto-entreprise ou une micro-entreprise est associée à ton nom et engage aussi ta responsabilité personnelle.

Les avantages et inconvénients du statut d’auto-entrepreneur.

Je suis le premier à recommander le statut d’auto-entrepreneur pour se lancer dans le dropshipping car ses avantages sont mutliples :

  • C’est très facile de créer son statut d’auto-entrepreneur, il suffit de faire une déclaration en ligne avec la bonne CFE et tu peux commencer dès le jour même à faire tes premières ventes. Tu recevras tes papiers et ton numéro de SIRET dans les 14 jours.
  • Les charges sont très basses et tu peux obtenir des avantages comme l’accre. Tu ne payeras que 13,4% de charges au maximum en faisant de l’import/export sur ton chiffre d’affaire. Tu pourras garder le reste pour payer tes produits, publicités et te verser un salaire. Le plafond du chiffre d’affaire est à 180k€ par an.
  • Tu n’as pas besoin d’avoir un expert-comptable et tu peux gérer cette partie seul, car la gestion de la TVA est facilitée !

N’importe qui (hors fonctionnaires qui doivent demander leur autorisation à leur hiérarchie ou être à temps partiel inférieur à 70%) peut devenir auto entrepreneur après 16 ans. Il y aura juste le coût de la CFE à ajouter et le tour est joué ! Je te montre comment calculer parfaitement ta rentabilité et tes charges en dropshipping en tant qu’auto-entrepreneur.

Les inconvénients et avantages des sociétés en dropshipping.

Il existe une multitude de statuts pour créer son entreprise :

  • Une SAS (société par action simplifiée) qui nécessite deux associés au minimum.
  • Une SASU (société par action simplifiée unipersonnelle) qui est identique à la SAS sauf avec un seul associé.
  • Une SARL (société par action à responsabilité limitée) liée au RSI.
  • Les SCOOP et sociétés de partage.
  • Les associations qui ne sont pas conseillées pour le dropshipping !
  • Les EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée) presque assimilée à l’auto-entrepreneur

Dans cette jungle, il n’y a rien de tel que d’échanger avec un expert-comptable qui pourra te proposer un rendez-vous gratuit pour échanger avec toi et t’aider à obtenir le statut le plus intéressant ! Tu seras assurément dirigé vers l’auto-entreprise puis tu évolueras vers la SAS/SASU ou SARL. En voici les avantages pour le dropshipping :

  • Tu peux profiter des prix HT sur l’achat de ton matériel et cumuler et verser ton crédit de TVA. En gros, tout le matériel que tu achètes est 20% moins cher. Tu devras le payer mais l’état te le remboursera par la suite si tu as du crédit de TVA !
  • Tu es protégé en cas de problème juridique. Si ta société fait faillite et que tu n’as pas de caution et fait d’erreur grave, tu n’auras pas besoin de vendre ta maison !
  • Tu peux embaucher, avoir une fiche de paye ou te verser des dividendes.

https://www.youtube.com/edit?o=U&video_id=WQcz3f6cvV4

Les inconvénients d’avoir une société en dropshipping :

  • Tu ne peux pas te verser un aussi bon salaire qu’en tant qu’auto-entrepreneur. Pour te donner une idée, tu devras dépenser presque 4000€ pour te verser un salaire net de 2000€.
  • Il faut avancer les frais de création des statuts (entre 500 et 3000€), les frais bancaires, ouvrir un compte pro et gérer un peu plus de papiers…
  • Tu dois avoir un expert comptable, c’est infernal de gérer sa comptabilité seul ! Tu peux aussi opter pour une solution de comptabilité en ligne.
  • Les démarches sont beaucoup plus longues et il faut réussir à obtenir un compte bancaire professionnel.

Voici simplement tous les avantages et inconvénients pour t’aider à te décider d’avoir une jolie structure juridique et faire du dropshipping en toute l’égalité ! Ensuite, si tu veux cartonner au niveau de tes ventes, voici la meilleure formation en dropshipping !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *