Logo de businessdynamite

Statut juridique dropshipping : Quel statut juridique choisir en dropshipping?

Tu dois être déclaré pour encaisser les ventes en dropshipping. Découvrez ici le statut juridique dropshipping le mieux adapté.
Table des matières
4.3
(770)

Pour se lancer en dropshipping, a-t-on besoin d’être déclaré et d’avoir un statut juridique dropshipping ? Découvre au travers de cet article si tu dois créer une entreprise ou une auto-entreprise pour commencer le dropshipping et faire et déclarer tes premières ventes.

Statut juridique dropshipping: Dois-je déclarer mes premières ventes en dropshipping ?

Statut juridique dropshipping - Faites la déclaration de vos ventes
Statut juridique dropshipping – Faites la déclaration de vos ventes

Même si on pourrait imaginer qu’on puisse déclarer sa première vente en tant que vente exceptionnelle et que ce n’est que pour quelques euros, la loi veut que tu sois déclaré pour encaisser et faire du dropshipping. Cela, pour une simple et bonne raison : afin de ne pas travailler illégalement et faire du travail au noir/du travail dissimulé. De plus, le fait d’avoir une entreprise ou une auto-entreprise (ou micro-entreprise) permet de mieux se protéger et faire ses factures en obtenant un numéro de SIRET et EORI pour faire ses déclarations en douane. Donc oui, même si on pourrait exceptionnellement tolérer une vente pour tester ta boutique, il faut absolument créer sa société ou se déclarer en tant qu’auto-entrepreneur pour se lancer en dropshipping.

FORMATION DROPSHIPPING gratuit - Créer sa boutique en ligne sur shopify de A à Z avec Aliexpress

Statut juridique dropshipping : Quel statut choisir pour faire du dropshipping et vendre ?

Il y a deux moyens pour déclarer ses ventes en dropshipping et être dans la légalité. Cela vous permet de devenir auto-entrepreneur ou de créer une entreprise. Je distingue les deux car une entreprise demeure une société morale dissociée de ton nom et prénom alors qu’une auto-entreprise ou une micro-entreprise qui est associée à ton nom et engage aussi ta responsabilité personnelle.

Statut juridique dropshipping : Les avantages et inconvénients du statut d’auto-entrepreneur

Je suis le premier à recommander le statut d’auto-entrepreneur pour se lancer dans le dropshipping car ses avantages sont mutiples :

  • C’est très facile de créer son statut d’auto-entrepreneur, il suffit de faire une déclaration en ligne avec la bonne CFE et tu peux commencer dès le jour même à faire tes premières ventes. Tu recevras tes papiers et ton numéro de SIRET dans les 14 jours.
  • Les charges sont très basses et tu peux obtenir des avantages comme l’acre. Tu ne payeras que 13,4% de charges au maximum en faisant de l’import/export sur ton chiffre d’affaires. Tu pourras garder le reste pour payer tes produits, publicités et te verser un salaire. Le plafond du chiffre d’affaires est à 180k€ par an.
  • Tu n’as pas besoin d’avoir un expert-comptable et tu peux gérer cette partie seul, car la gestion de la TVA devient plus facile!

N’importe qui (hors fonctionnaires qui doivent demander leur autorisation à leur hiérarchie ou être à temps partiel inférieur à 70%) peut devenir auto entrepreneur après 16 ans. Il y aura juste le coût de la CFE à ajouter et le tour est joué ! Je te montre comment calculer parfaitement ta rentabilité et tes charges en dropshipping en tant qu’auto-entrepreneur.

Statut juridique dropshipping : Les inconvénients et avantages des sociétés en dropshipping

Il existe une multitude de statuts pour créer son entreprise :

  • Une SAS (société par actions simplifiée) qui nécessite deux associés au minimum.
  • Une SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) qui est identique à la SAS mais elle fonctionne avec un seul associé.
  • Une SARL (société par actions à responsabilité limitée) qui liée au RSI.
  • Les SCOOP et sociétés de partage.
  • Les associations qui ne sont pas conseillées pour le dropshipping !
  • Les EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée) presque assimilées à l’auto-entrepreneur…
Quel statut d'entreprise pour Shopify ? Auto-entrepreneur, micro ou société ?

Dans cette jungle, il n’y a rien de tel que d’échanger avec un expert-comptable qui pourra te proposer un rendez-vous gratuit pour échanger avec toi et t’aider à obtenir le statut le plus intéressant ! Tu seras assurément dirigé vers l’auto-entreprise puis tu évolueras vers la SAS/SASU ou SARL. En voici les avantages pour le dropshipping :

  • Tu peux profiter des prix HT sur l’achat de ton matériel, cumuler et verser ton crédit de TVA. En gros, tout le matériel que tu achètes est 20% moins cher. Tu devras le payer mais l’état te le remboursera par la suite si tu as du crédit de TVA !
  • Tu es protégé en cas de problème juridique. Si ta société fait faillite et que tu n’as pas de caution ou si tu fait d’erreur grave, tu n’auras pas besoin de vendre ta maison !
  • Tu peux embaucher, avoir une fiche de paye ou te verser des dividendes.

Les inconvénients d’avoir une société en dropshipping :

  • Tu ne peux pas te verser un aussi bon salaire qu’en tant qu’auto-entrepreneur. Pour te donner une idée, tu devras dépenser presque 4000€ pour te verser un salaire net de 2000€.
  • Il faut avancer les frais de création des statuts (entre 500 et 3000€), les frais bancaires, ouvrir un compte pro et gérer un peu plus de papiers…
  • Tu dois avoir un expert comptable, c’est infernal de gérer sa comptabilité seule ! Tu peux aussi opter pour une solution de comptabilité en ligne.
  • Les démarches sont beaucoup plus longues et il faut réussir à obtenir un compte bancaire professionnel.
Comment avoir des fonds pour lancer son entreprise auprès des banques, investisseurs et des prêts ?

Voici simplement tous les avantages et inconvénients pour t’aider à te décider d’avoir une jolie structure juridique et faire du dropshipping en toute légalité ! Ensuite, si tu veux cartonner au niveau de tes ventes, voici la meilleure formation en dropshipping !

Quel statut juridique dropshipping pour faire du dropshipping et vendre ?

Statut juridique dropshipping - La plupart des statuts juridiques sont adaptés à votre activité
Statut juridique dropshipping – La plupart des statuts juridiques sont adaptés à votre activité

Dans le cas d’un commerce, la majorité des statuts juridiques s’adaptent très bien à ton activité. Ainsi, faire un choix inadéquat a de faibles chances d’arriver. Toutefois, le choix du statut doit tenir compte de l’activité que tu désires faire.

Statut juridique dropshipping : Faire du dropshipping pour avoir un complément de revenus

Si tu te lances dans le dropshipping pour avoir un complément de revenus, sans pour autant pouvoir dédier tout ton temps à cette entreprise alors ce cas te concerne. En effet, l’activité devient ainsi une activité secondaire. Ainsi, tu dois penser à faire en sorte que ta démarche administrative soit très simple. De plus, tu dois éviter d’avoir une quelconque contrainte de type légale. Le statut juridique le mieux adapté pour ce cas est le statut d’auto entrepreneur.

Statut juridique dropshipping : Devenir son propre patron

Tu décides de consacrer tout ton temps au dropshipping et de mettre toute ton attention à la réalisation de cette activité. Ou tu penses te mettre au chômage pour te donner les fonds et le temps nécessaires à l’atteinte de ton objectif. Tu as l’objectif de devenir ton seul et unique patron alors il existe différents statuts juridiques qui pourraient t’y aider. Il s’agit du statut d’EURL, entreprise unipersonnelle à responsabilité simplifiée et de la SASU, société anonyme simplifiée. La différence entre ces différents statuts juridiques réside dans la possibilité du dirigeant à devenir salarié ou non. Le dirigeant de la SASU a le statut de salarié de son entreprise tandis que le dirigeant d’une EURL n’a pas ce statut. Ainsi, il ne paye aucune cotisation pour sa retraite. Il faut aussi préciser que peu importe le statut juridique que tu choisiras, tu devras verser un capital de départ.

Par ailleurs, certaines personnes ont l’habitude de dire que tu peux créer ton entreprise avec rien. Il faut t’enlever cette idée de la tête, car il te faudra mettre une somme conséquente dans ton capital. Ainsi, ton entreprise aura la possibilité de payer les charges légales liées à sa création. En effet, pour adopter ces statuts, tu devras créer un compte bancaire de type professionnel et engager un comptable pour s’occuper de ta comptabilité si tu n’as pas les compétences.

Rester salarié au début pour devenir son propre patron

Si tu as décidé te lancer au départ en étant que salarié et par la suite devenir ton propre patron, je te propose de faire un mixage des deux premiers cas. En effet, tu as la possibilité de débuter dans le dropshipping en adoptant le statut d’auto-entrepreneur. Ensuite, au moment où ton activité te permettra de t’y consacrer à plein temps alors tu as la possibilité d’aller vers le deuxième cas pour choisir entre les possibilités proposées. En effet, le grand avantage ici est que tu démarres ton activité de façon simple et sans aucune contrainte. De plus, si tu décides de personnaliser ton activité tu auras le temps qu’il faut pour réfléchir au type de statut juridique qu’il faut dans ton cas.

Statut juridique dropshipping : Quel statut choisir en Belgique ?

Si tu résides en Belgique, tu as la possibilité de faire du dropshipping. En effet, grâce aux statuts juridiques tu es en mesure de te lancer dans le dropshipping facilement. Ainsi, voici les statuts accessibles en Belgique pour débuter dans le dropshipping.

L’entreprise individuelle

Cette entreprise est une entreprise qui est d’abord en ton nom et dont les différentes obligations n’engagent que toi. L’entreprise individuelle dispose de plusieurs avantages en Belgique. Dans un premier temps pour débuter, tu n’es pas obligé d’avoir une très grande somme sur ton compte bancaire. Ainsi, la nécessité d’un capital de départ n’en est que réduite. De plus, tu auras la possibilité de gérer ton entreprise sans trop de soucis. Tu n’auras donc pas à faire de trop grandes dépenses ou avoir recours aux services d’une quelconque personne pour la gestion de ton compte. Ainsi, tu suis en temps réel l’évolution de ton chiffre d’affaires. Les méthodes de calculs sont donc plus rapides et deviennent plus pratiques. Tu es le seul gestionnaire de ton entreprise.

Toutefois, le choix de ce statut peut aussi avoir plusieurs inconvénients. En effet, tu es le seul responsable de tout ce qui est vente. Ainsi, tu es dans l’obligation de te conformer aux différentes législations pour rester en règle. De plus, les personnes majeures sont les seules concernées par le dropshipping. Il est donc difficile pour un mineur de s’engager dans le dropshipping. Par ailleurs, tu dois donner un justificatif de chaque dépense. Pour cela, tu dois créer séparément un compte bancaire.

Pour créer ton entreprise individuelle, tu pourras te rendre dans une chambre de commerce. Tu peux aussi faire une déclaration sur Internet comme étant indépendant. Ainsi, après avoir créé ton entreprise et généré des ventes, tu pourras penser à aller à une étape un peu plus avancée en créant une société à responsabilité limitée.

Les statuts de société

Il existe plusieurs statuts de société en Belgique. Tu as entre autres :

La société privée à responsabilité limitée : Elle a pratiquement les mêmes attributs que la SARL en France. En effet, pour bénéficier de ce statut il faut avoir un ou plusieurs associés ayant contribué au capital de départ. En effet, l’intérêt pour les différents associés qui font partie de la société est la réussite de leur investissement.

La société anonyme : Elle dispose pour son capital de départ d’au moins deux actionnaires. On retrouve souvent ce statut dans les petites et moyennes entreprises.

Société en nom collectif : Dans ce type de statut, aucune décision n’est le fruit du hasard. En effet, les décisions sont prises et adoptées à l’unanimité. Cependant, ce mode de fonctionnement peut à la longue empêcher l’entreprise de bien fonctionner.

La société coopérative à responsabilité limitée ou illimitée : Dans cette catégorie de société, le capital varie en fonction du nombre d’associés et d’employés. En effet, dans ce type de société le but est de garantir l’égalité entre chaque employé sans toutefois faire abstraction du capital détenu.

Statut juridique dropshipping : Quel statut pour une entreprise au Canada ?

Statut juridique dropshipping - Le statut juridique pour faire du dropshipping au Canada
Statut juridique dropshipping – Le statut juridique pour faire du dropshipping au Canada

Pour créer ton entreprise au Canada, tu dois te poser plusieurs questions. De plus, tu dois connaître les statuts juridiques qui existent au Canada avec les différents avantages et inconvénients qui y sont liés.

L’entreprise individuelle

Elle représente une entreprise avec un unique propriétaire. Elle est exploitée par cette seule personne qu’on appelle travailleur autonome. Ainsi, cette entreprise n’a aucune existence juridique dissociable de son propriétaire. Par ailleurs, elle ne dispose d’aucun patrimoine distinct ni d’aucune personnalité juridique.

La société en nom collectif

Si tu as la possibilité de créer une entité avec d’autres personnes, alors la société en nom collectif est la mieux adaptée. En effet, cette forme juridique offre la possibilité à plusieurs personnes de faire une activité et d’exploiter une entreprise de façon commune. Ainsi, son fonctionnement est dicté par un contrat de société.

La société par actions

Pour créer ce type de société, il faut se familiariser avec le processus pour constituer l’entreprise en une société. En effet, ce processus suit des lois provinciales et fédérales précises. Ainsi, ton choix aura un impact considérable sur les règles de fonctionnement de ton entreprise.

Aimez-vous ce blog ?

Cliquez sur 5 étoiles pour noter !

Note moyenne 4.3 / 5. Nombre de votes 770

Soyez la/le premier(e) à voter

Si vous avez trouvé ce post utile...

Suivez nous sur les réseaux sociaux