Le business plan : le document pour convaincre banques et investisseurs

Pour une entreprise, développer un projet nécessite du financement. Afin d’en obtenir, plusieurs startups rédigent un business plan ou plan d’affaires. Ce document indispensable se compose de différentes sections. Il permet à un investisseur ou une banque de connaitre les membres de l’équipe entrepreneuriale, d’obtenir des renseignements sur le projet et d’évaluer sa fiabilité ou sa viabilité. La rédaction d’un plan d’affaires pour recevoir du financement auprès des partenaires et fournisseurs s’exécute selon des règles précises. Dans cet article, on présente ces règles et on explique comment créer un business plan.

Qu’est-ce que le business plan?

Qu'est-e qu'un business plan ?
Qu’est-e qu’un business plan ?

Le business plan est un document de plusieurs pages. Il représente par écrit un projet qu’une entreprise souhaite entreprendre : la création d’une startup, la reprise d’une société ou le développement d’une activité ou d’un produit. Le plan d’affaires se compose de différentes parties regroupées en deux grandes catégories.

un telegram pour le business en ligne

Dans la première catégorie, l’entrepreneur présente son modèle économique, son marché, les statistiques y afférentes ainsi que les membres de son équipe. La seconde catégorie qui a une vocation financière comprend un bilan prévisionnel de l’activité, un plan de trésorerie, un plan de financement et d’autres informations.

Financer sa formation de dropshipping avec le compte personnel de formation cpf

Pourquoi rédiger un business plan ?

Pour la majorité des entrepreneurs, le business plan constitue un document qui s’adresse aux investisseurs. Compte tenu de ses spécificités, le plan d’affaires sert à convaincre les investisseurs, les banques et les potentiels partenaires. Cependant, sa rédaction ne se réalise pas que dans ce but. Il poursuit de nombreux autres objectifs : analyse de la fiabilité du projet, de sa rentabilité et des prévisions de revenu. Il sert aussi d’outil de pilotage.

Structurer un projet et prendre de bonnes décisions

Le plan d’affaires offre une vue globale sur un projet. En conséquence, sa rédaction s’impose à l’entrepreneur. Le document l’aide à structurer son idée d’origine et à prendre de bonnes décisions. En mettant par écrit le projet dans son business plan, il peut en vérifier la solidité financière et la pertinence. En d’autres termes, il mesure la rentabilité de son activité.

Grâce à la conception d’un plan d’affaires, l’entrepreneur sait si son projet peut générer des revenus. Il peut le peaufiner pour le rendre plus pratique, en adaptant son modèle économique à ses contraintes. Toutefois, il peut aussi se rendre compte que l’activité manque de pertinence. Dans ce cas, il l’abandonne, même si l’idée originale semble bonne.

Le business plan en tant qu’outil de communication

Pour un entrepreneur à la quête d’un financement, le business plan sert d’outil de communication. Il prouve que le porteur de projet maîtrise son marché et peut mener son activité à terme. De cette façon, grâce au document, il peut plus facilement convaincre les financeurs. Sans un plan d’affaires, il reste difficile, voire impossible, de convaincre une banque ou un business angel. Le document constitue la base des négociations avec les partenaires.

Avant d’investir dans un projet, le financeur peut demander une présentation orale du plan d’affaires. L’entreprise doit être en mesure de justifier les données qui figurent dans le document. Son contenu doit s’avérer cohérent.

Organiser le pilotage d’un projet

L’utilité du business plan ne se limite pas à la création d’une société ou au démarrage d’un projet. Il sert aussi de boussole pour le porteur de projet. Il contribue à un meilleur pilotage de l’activité et à la gestion d’une entreprise. Il permet de suivre l’écart entre les prévisions et les réalisations au fur et à mesure du développement du projet. Enfin, il est possible de l’aménager, de le mettre à jour régulièrement pour qu’il devienne un tableau de bord efficace.

Quand établir un business plan ?

Business plan : quand l'établir ?
Business plan – quand l’établir ?

La conception d’un plan d’affaires s’accomplit à différentes étapes. Le document aide à analyser une activité, à la réajuster et à vérifier qu’elle demeure viable. De ce fait, que ce soit avant le lancement d’un projet ou pendant son exécution, il convient de faire un business plan.

Rédiger un plan d’affaires à la création d’une entreprise

Le plan d’affaires demeure un document indispensable avant le lancement d’une activité ou d’un produit. Pour le concevoir, le porteur de projet réalise une étude de marché. Il mesure ainsi la portée de son activité et sa viabilité. Même si l’on ne l’envoie à aucun tiers, il est recommandé de rédiger le document. Celui-ci contribue à une meilleure structuration d’un projet et à sa clarification. En outre, il aide à traduire l’activité en termes financiers.

Élaborer un plan d’affaires à la reprise d’une entreprise

Le business plan d’une entreprise sert lors de la création d’un projet. Il intervient également à la reprise d’une société par rachat de titres. Il révèle la stratégie déployée par les dirigeants de la société avant sa cession. Ses prévisions financières basées sur les comptes annuels de l’entité permettent au nouvel acquéreur de mieux orienter sa stratégie de pilotage du projet.

Le rachat d’une société peut également se réaliser par l’acquisition de son fonds de commerce. Dans ce cas aussi le plan d’affaires reste indispensable. Il contient une liste des éléments rachetés ainsi que leur valeur : clientèle, stocks, créances, dettes, actifs, etc. Il indique les besoins complémentaires de la société et le coût de la reprise.

À partir de ces données structurées contenues dans le business plan, le nouvel acquéreur définit une stratégie en phase avec ses objectifs.

Établir un business plan en cas de modification d’une activité

Lorsque survient un changement dans l’activité d’une entreprise, il importe de rédiger un plan d’affaires. En cas de lancement d’un nouveau produit, sa rédaction s’avère nécessaire. Le document démontre la capacité de la société à répondre aux besoins des clients en déployant son nouvel article ou son nouveau service. Il définit la viabilité du projet sur les plans stratégiques et financiers. Enfin, le plan d’affaires présente la solidité financière de l’établissement comme argument pour convaincre les investisseurs ou fond venture.

L’abandon d’une activité nécessite également la rédaction d’un business plan. Le document met en lumière les conséquences liées à la suppression de l’activité. Elles portent généralement sur la santé financière de la société. En y tenant compte, celle-ci définit les modalités de désinvestissement et recense les charges fixes à neutraliser.

Mettre à jour le plan d’affaires pendant l’exécution d’un projet

Le plan d’affaires constitue le fil conducteur entre le lancement d’une activité et sa suppression. Il doit donc être régulièrement mis à jour en fonction de l’évolution du projet, quel qu’il soit : création d’entreprise, reprise de société, modification d’activité, etc. En rapprochant les prévisions avec les réalisations, il devient possible d’effectuer des réajustements.

Comment créer un business plan qui lève des fonds et qui pilote un projet ?

La réponse à la question « quand établir un business plan ? » suscite une nouvelle interrogation : comment rédiger ce document ? Compte tenu de son importance, sa conception ne doit pas être prise à la légère. Elle nécessite des calculs, des prévisions et des hypothèses. Or, tous les porteurs de projet ne maîtrisent pas forcément les différents éléments à considérer.

Bouton jaune permettant d'obtenir des cours gratuits sur le dropshipping et e-commerce sur Shopify.
un telegram pour le business en ligne

Pour cette raison, des professionnels proposent leur accompagnement aux entreprises pour l’élaboration de leur plan d’affaires. Pour une startup ou un créateur de projet, cette solution s’avère utile. Il peut également consulter des modèles de plan d’affaires sur Internet. La plupart comportent les différentes sections requises. Cela dit, on peut opter pour une troisième solution : créer un business plan soi-même. Voici les modalités de sa conception.

Créer un résumé opérationnel

La première partie d’un plan d’affaires, c’est l’executive summary ou résumé opérationnel. Cette partie très courte comporte deux pages au maximum. Néanmoins, elle revêt une grande importance. Elle résume le projet de la société de manière succincte et en donne une vision globale.

L’executive summary indique le nom de l’établissement, la nature de son activité, l’histoire et les valeurs du projet à développer, le marché et le public visés, les concurrents et les opportunités. Par ailleurs, il inclut une brève présentation des membres de l’équipe dirigeante. Grâce au résumé opérationnel du business plan d’une entreprise, l’investisseur obtient une vue d’ensemble sur le projet.

Présenter l’équipe entrepreneuriale

Le plan d’affaires d’une société doit être personnalisé, même si cette dernière recourt à un modèle sur Internet. La personnalisation du document se remarque dans la présentation de l’équipe dirigeante. Cette section révèle les valeurs des associés fondateurs ainsi que leur parcours. On indique pour chaque dirigeant sa formation, ses compétences, son expérience et ses motivations.

Les partenaires potentiels tiennent compte de la complémentarité des membres d’une entreprise avant d’y investir. Le business plan constitue alors une occasion de mesurer cette complémentarité. Pour cette raison, le porteur de projet, lors de la rédaction du document, met en lumière la complémentarité des compétences des dirigeants.

Exposer les valeurs de l’entreprise pour réaliser le projet

Les valeurs d’une société convainquent les potentiels investisseurs. Elles révèlent la culture de l’entreprise et représentent des indicateurs de développement à court, moyen et long terme. Les valeurs qu’incarnent les membres de la société constituent une fenêtre sur ses perspectives de croissance. Entre autres valeurs, on peut mentionner dans le business plan, l’expertise dans un secteur, la passion, la créativité, la solidarité et l’esprit d’équipe.

Mener une étude de marché pour évaluer la viabilité d’une activité

Avant de lancer un nouveau produit ou une activité, il importe de réaliser une étude de marché. Cette étude, encore appelée étude marketing consiste à récolter des informations et à les analyser. Il faut d’abord identifier l’offre, et ensuite les concurrents. Le porteur de projet doit connaitre ses concurrents et appréhender leur stratégie commerciale et opérationnelle.

S’il existe une offre sur le marché, c’est qu’on trouve de la demande. La demande correspond aux besoins de la clientèle. Pour la rédaction de son business plan, l’entreprise étudie les habitudes de consommation des clients, leurs attentes insatisfaites, leur budget moyen, etc.

En identifiant les besoins insatisfaits, la société peut déterminer ses avantages concurrentiels. Pour une étude de marché performante, l’idéal reste de rencontrer les acteurs de son marché : les clients, les concurrents, les distributeurs, les producteurs, etc.

Spécifier la stratégie commerciale de l’entreprise

Spécifier la stratégie commerciale de l'entreprise
Business plan – spécifier la stratégie commerciale de l’entreprise

Une fois le marché ciblé, il faut l’intégrer grâce à une bonne stratégie commerciale. Généralement, pour définir cette stratégie dans leur business plan, les entrepreneurs optent pour la règle des 4P :

  • price (prix) : ils établissent une liste des offres de l’entreprise, des formules proposées et détaillent les prix ;
  • product (produit) : ils construisent un répertoire des biens et services et indiquent leurs atouts, qualités et caractéristiques ;
  • place (circuit de distribution) : la société présente ses canaux de distribution ;
  • promotion (mode de communication) : on indique une stratégie pour révéler son existence à de nouveaux clients.

Définir la stratégie de communication

Dans un business plan, la stratégie de communication définit l’image d’une entreprise. Elle donne une identité visuelle à cette dernière à partir de la charte graphique et du discours commercial. Par ailleurs, elle détermine les canaux à exploiter pour la promotion des produits : création d’un site internet, journaux, publicité, etc.

Présenter le modèle économique prévu

Le modèle économique se compose de deux tableaux. Le premier présente le chiffre d’affaires espéré. Il comprend les nombres de ventes réalisables et les coûts de création et de fonctionnement de la société. Le deuxième tableau dans le business plan, celui sur le plan de financement, décrit les besoins de la startup ainsi que les ressources dont elle dispose déjà.

Sélectionner le statut juridique de l’entreprise

La forme juridique d’une entreprise a un impact sur son modèle économique. En fonction du régime juridique choisi, les régimes (social et fiscal) diffèrent. Une SARL et une SAS ne sont pas soumises aux mêmes charges sociales et régimes d’imposition. De plus, les frais de création et fonctionnement d’une société varient selon les statuts juridiques.

Décrire les solutions de financement externe envisagées

Après l’identification de ses besoins de financement, le porteur de projet explique comment il compte les combler. Dans son business plan, l’entreprise décrit ses solutions de financement externe : accompagnement des banques, appui des business angels, assistance de capital-risqueur, levée de fonds, etc.

Un business plan est un document indispensable pour une entreprise. Il aide à définir des objectifs et tracer des trajectoires afin de les atteindre. Pour une société, sa rédaction favorise une meilleure orientation de la stratégie de développement. Il comporte un executive summary, les résultats de l’étude de marché et expose la stratégie commerciale ainsi que le business model de l’entreprise.

Bouton jaune permettant d'obtenir des cours gratuits sur le dropshipping et e-commerce sur Shopify.

14 jours gratuits pour créer sa boutique en ligne avec shopify en dropshipping

Leave a Comment

1 × quatre =

Le logo de shopify qui est le leader dans la création de boutique de dropshipping sur internet.

Affiliation shopify - Faire des achats en ligne

Affiliation shopify : Comment procéder pour le faire ?

Shopify est l’une des plus grandes plateformes de commerce en ligne. Découvrez ici comment faire de…
Lire
Statut juridique dropshipping : Définition du dropshipping

Statut juridique dropshipping : L’auto entreprenariat est-il le meilleur ?

Le statut juridique en dropshipping est important. Découvrez alors le meilleur statut juridique pour réussir votre…
Lire
Formation internet - Savoir vendre augment la rentabilité

Formation internet : Quelle offre vendre sur internet ?

Se former est une obligation compte tenu de la compétitivité de l'environnement professionnel. Trouvez ici l'essentiel…
Lire
Affiliation sans site internet - L'outil de la vente en ligne

Affiliation sans site internet : Comment faire pour réussir ?

Vous n'avez pas de site internet et vous recherchez un moyen pour effectuer de l'affiliation. Découvrez…
Lire
Page de vente

Quel logiciel pour créer une page de vente réussie ?

Si vous souhaitez créer une page de vente, il existe de nombreux moyens d’y parvenir, mais…
Lire
Une image avec du texte posant la question si Qonto et shine sont de bonnes banques en ligne à mon avis.

Avis Qonto : la banque en ligne pour les pro

Qonto est une banque en ligne qui se considère comme une néobanque, parfaite pour les indépendant…
Lire
Avis et review de l'outil JungleScout qui permet de trouver des niches et produits sur amazon.

Junglescout avis : l’extension qui trouve des produits aliexpress / amazon

Jungle Scout est un outil et une extension pour la recherche de produits, en particulier sur…
Lire