Devenez facilement votre propre patron

0
(0)

Devenir son propre patron est l’un des plus gros avantages de la création d’entreprise. Si c’est le rêve de beaucoup de personnes, c’est un grand pas qui n’est pas toujours évident à réaliser. Pour mettre à bien votre projet, une bonne connaissance des différentes étapes et des possibilités qui s’offrent à vous est cruciale. Voici quelques conseils pour vous lancer.

Utilisez une plateforme pour devenir micro-entrepreneur

La micro-entreprise est la forme la plus simple à créer et à gérer. Même si la création d’une micro-entreprise a été simplifiée, l’utilisation d’une plateforme dédiée rendra la tâche encore plus facile et rapide. Comme expliqué par les experts de Hello my Business, c’est un service qui apporte une aide précieuse aux porteurs de projets, tant dans la création que dans la gestion d’une micro-entreprise. Ce qui permet de réaliser les différentes étapes en toute sérénité.

Sur la plupart des plateformes d’aide à la création de micro-entreprise, vous n’avez qu’à remplir un formulaire pour donner des détails sur votre projet. Puis un expert va constituer votre dossier et vérifier si les options que vous souhaitez sont possibles. Enfin, vous devez fournir les justificatifs demandés. C’est l’équipe qui va effectuer le suivi de votre dossier pour que vous puissiez vous concentrer sur votre activité. La micro-entreprise sera généralement créée rapidement. Votre SIRET, votre KBIS, l’extrait D1 et l’avis URSSAF vous seront envoyés assez rapidement et vous allez exercer votre activité en toute légalité rapidement.

CZ et Frank Houbre de Binance dans la crypto-monnaie

En recourant aux services d’une plateforme dédiée, vous serez accompagné(e) dans les différents choix à faire. Vous allez ainsi éviter les erreurs qui peuvent vous couter cher. Par exemple, l’expert va pouvoir vous conseiller sur le choix du régime adapté pour réduire au maximum vos charges et vos impôts.

Cette option vous permet par ailleurs de vous concentrer immédiatement sur vos activités. Les différentes démarches administratives sont en effet chronophages et complexes. Les déléguer vous évitera d’être aspiré(e) par tant de formalités et de choix à faire. C’est d’ailleurs à ce stade que certains porteurs de projets se découragent ou font des erreurs de choix qui se répercutent ensuite sur leurs activités.

création micro-entreprise

Choisissez le statut juridique idéal pour votre projet

Il est crucial de choisir un régime juridique adapté à votre activité. Le premier choix à faire repose sur le nombre d’associés. Vous envisagez de créer une entreprise unipersonnelle ou avec un ou plusieurs autres associés ?

Si vous souhaitez vous lancer seul(e) dans l’activité, vous avez alors le choix entre :

  • une EI ou Entreprise individuelle, une forme très souple à laquelle appartient la micro-entreprise,
  • une EURL ou Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée, un statut de société à responsabilité limitée pour un associé unique,
  • une SASU ou société par actions simplifiées.

Si vous voulez créer une société avec minimum deux associés, vous avez le choix entre plusieurs régimes juridiques. Le choix se fera, entre autres, en fonction de la nature de votre activité et de l’apport en capital. Vous avez le choix entre :

  • la SARL ou Société à responsabilité limitée, créée avec un apport minimum flexible,
  • la SNC ou Société en nom collectif, avec une responsabilité solidaire et indéfinie des associés,
  • la SA ou Société anonyme, adaptée aux grands projets (capitaux conséquents), avec une responsabilité limitée,
  • la SAS ou Société par actions simplifiée, un régime juridique souple et une responsabilité limitée aux apports,
  • la SCA ou Société en commandite par actions, une société au statut hybride, regroupant deux types d’associés : un commandité et un commanditaire.

La SARL, la SAS et la SNC ne peuvent pas être choisies pour les professions juridiques, judiciaires ou de santé, sauf pour les pharmaciens.

Il est, en règle générale, toujours plus judicieux de faire appel à un professionnel (avocat, juriste, experts en création d’entreprise…) dans cette étape. Il saura en effet vous expliquer en détail les différences entre les régimes, tout en vous aidant à choisir le statut le plus avantageux pour votre activité et votre cas. Il va aussi tenir compte du nombre et des rôles que vont tenir les futurs associés pour mieux vous conseiller.

Reprendre une entreprise : les clés de succès

Comment reprendre une entreprise ?

La création d’une nouvelle entreprise n’est pas la seule option possible pour vous lancer dans une activité. Vous pouvez en effet aussi reprendre une entreprise. Contrairement à ce que l’on peut croire, c’est une étape qui est assez complexe. Ce type de projet implique aussi, le plus souvent, un investissement financier important.

Rassurez-vous, car la reprise d’entreprise offre différents atouts et permet surtout d’éviter les pièges et les difficultés rencontrées en début d’activité. C’est une meilleure option si vous voulez miser sur des affaires bien ancrées et qui marchent. À vous alors d’apporter des améliorations pour avoir plus de succès.

Meilleure chaîne youtube en français sur la crypto-monnaie.

Dans un premier temps, vous devez définir les grandes lignes de votre projet. Dans quel domaine souhaitez-vous vous lancer ? Orientez-vous vers une activité qui correspond à vos aptitudes et à votre talent. Il faut éviter de s’adapter à l’offre disponible ou qui vous parait intéressante si vous n’avez aucune expérience en la matière. Essayez de chercher une entreprise à reprendre dans un domaine qui vous passionne.

La reprise d’entreprise est un projet qui se déroule en plusieurs étapes. Un certain lien va se créer entre vous et le cédant. Vous devez effectuer une analyse de la situation de l’entreprise et les conditions relatives à la cession. C’est toujours mieux de se faire aider par un professionnel à ce stade. Il va pouvoir analyser en profondeur la santé financière de l’entreprise, les contraintes à surmonter, les problèmes relatifs à l’activité et au secteur.

Si un projet s’avère trop risqué, vous allez certainement en trouver un autre plus intéressant assez rapidement. Les entreprises à céder sont en effet nombreuses, ne vous précipitez surtout pas.

Une fois que vous aurez trouvé une entreprise viable et qui répond à vos différents critères, vous devez réaliser les différentes démarches de manière sûre, notamment en vous faisant accompagner par un professionnel compétent. Il saura vous guider sur les changements à opérer et les éléments à maintenir en place.

Aimez-vous ce blog ?

Cliquez sur 5 étoiles pour noter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Soyez la/le premier(e) à voter

Si vous avez trouvé ce post utile...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire