Comment devenir VDI (vendeur à domicile indépendant) ?

L’un des principaux avantages de la vente directe, plus particulièrement de la vente à domicile est son accessibilité sans contrainte réelle d’âge, d’expérience ou même de diplôme spécifique. Le vendeur à domicile indépendant est libre de répartir son temps de travail comme il le souhaite. Il en résulte une rémunération en fonction de son investissement dans l’activité menée. Devenir VDI vous permettra d’arrondir vos fins de mois en guise de complément de revenus. Il est également possible de l’exercer comme principale activité génératrice de revenus. Cela nécessite de consacrer un minimum de temps, de motivation et de persévérance dans votre activité. L’investissement financier quant à lui concerne les frais d’acquisition du kit pour démarrer l’activité. Il s’agit d’un échantillonnage des produits catalogués par l’entreprise. Ainsi vous pourrez concrètement commencer votre activité à travers l’organisation de réunions ou d’ateliers de vente à domicile.

Devenir VDI nécessite cependant de remplir certaines conditions dites primordiales. C’est ce que nous verrons dans la première partie de cet article.

un telegram pour le business en ligne

Les conditions pour devenir VDI

Devenir VDI - De simples conditions pour réaliser votre rêve
Devenir VDI – De simples conditions pour réaliser votre rêve

De multiples conditions s’avèrent nécessaires pour devenir VDI. A priori, vous devez être âgé d’au moins 18 ans. Ensuite, il s’agira de :

Financer sa formation de dropshipping avec le compte personnel de formation cpf
  • n’avoir aucune condamnation à son actif ;
  • n’avoir aucun Contrat Emploi Solidarité (CES) ;
  • ne pas être bénéficiaire d’allocations de préretraite ;
  • ne pas avoir d’interdits de gestion d’entreprise.

Notons que la profession de VDI est incompatible avec certaines professions. Il s’agit entre autres des professions d’architecte, d’expert-comptable, de commissaire aux comptes, de géomètre expert. S’ajoutent à ce lot les fonctionnaires, les commissaires-priseurs, le notaire, l’huissier, etc.

Devenir VDI vous permettra d’exercer votre activité en toute autonomie. Ainsi, vous n’aurez aucune relation de dépendance avec la société qui vous emploie. Avec ce statut, vous pourrez entreprendre sans même connaître ce qu’on appelle les lourdeurs administratives.

Quelles sont les formalités à remplir pour devenir VDI ?

Si vous voulez vous lancer et devenir VDI, il y a certaines formalités qu’il faut remplir. Il s’agit entre autres de la déclaration de votre activité. N’oubliez surtout pas qu’il est obligatoire de déclarer son activité. À cet effet, la loi accorde un délai de 15 jours après le début de votre activité. Cela vous permet de vous rendre au centre des formalités des entreprises et à l’URSSAF pour remplir les formalités. Dans tous les cas, votre entreprise partenaire vous accompagnera dans les procédures.

En premier lieu, il faudra s’inscrire auprès de l’entreprise que vous aurez choisie pour faire votre activité. La société vous donnera un formulaire pré-rempli afin de déclarer l’activité auprès du CFE et de l’URSSAF de votre département. Une fois votre activité déclarée, vous obtiendrez un numéro SIRET ainsi qu’un code APE.

Devenir VDI : Inscription au RCS/RSAC

un VDI doit obligatoirement s’inscrire au régime spécial des agents commerciaux RSAC si il :

  • exerce depuis 3 ans ;
  • obtient comme rémunération plus de 50% de la limite annuelle de la sécurité sociale (estimé à 20.262 euros en 2019).

Une fois ces deux conditions remplies, on considère le vendeur comme un VDI professionnel, ce qui justifie son inscription au RCS/RSAC. Noter que l’inscription devient obligatoire dès le 1er janvier suivant ces 3 années civiles.

Une fois inscrit au RCS/RSAC, vous appartenez au régime des Travailleurs Non-Salariés (TNS). Ainsi, vous dépendrez du Régime Social des Indépendants (RSI).

Quel statut pour un vendeur à domicile ?

Comme nous l’avions dit plus haut, il est tout à fait possible d’exercer la profession de vendeur à domicile tout en ayant une autre activité professionnelle. En effet, la juridiction considère ce métier comme indépendant. En plus de bénéficier des avantages que vous procurera la société qui vous embauchera, vous serez également maître de votre destin et de vos choix. Notons qu’avec ce statut, vous serez rattaché au régime général de la sécurité sociale en ayant les mêmes droits que les personnes salariées de l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

Il n’est pas obligatoire pour le VDI de s’enregistrer auprès d’un registre professionnel tant qu’il respecte ces limites de rémunération. C’est le ministre chargé des affaires sociales qui fixe chaque année le seuil à ne pas dépasser. Si le VDI dépasse pendant 3 mois successifs ce seuil, il devra obligatoirement se déclarer auprès d’un registre professionnel. Il deviendra ainsi agent commercial ou commerçant.

Les différents types de contrats pour devenir VDI

3 types de contrats sont possibles : Le VDI mandataire, le VDI acheteur-revendeur et le VDI courtier.

Le VDI mandataire

Il s’agit d’un contrat vous autorisant à prendre au nom de la société, les commandes de la clientèle et de les lui retransmettre. La société quant à elle, s’occupe de la production des produits que vous délivrerez aux différents clients. Vous obtenez ainsi le titre de mandataire de la société. C’est le travail du VDI mandataire, d’envoyer les commandes des clients à l’entreprise.

La rémunération du VDI mandataire se fait à partir d’une commission sur le chiffre d’affaires hors taxe qu’il aura réalisé. Au niveau des cotisations sociales, on les calcule à partir des montants des commissions. Les cotisations se font selon le principe d’assiettes forfaitaires.

Avec le titre de VDI mandataire, vous faites partie du régime « micro Bénéfice Non-Commerciaux BNC » tant que vos commissions annuelles ne dépassent pas les 70.000€ HT. Dans ce cas, vous obtiendrez un abattement forfaitaire de 34%. C’est le bénéfice après l’abattement qui est soumis à l’impôt sur le revenu des personnes physiques. Il faut noter que le montant minimum au niveau de l’abattement est de 305€.

Le VDI acheteur-revendeur

Devenir VDI - Structurer votre domaine d'action pour mieux vendre
Devenir VDI – Structurer votre domaine d’action pour mieux vendre

Dans ce système d’achat revente, vous achetez les produits d’une entreprise donnée, puis vous les revendez à vos différents clients. Avec votre statut de vendeur indépendant, l’entreprise vous fait des remises sur achat afin que vous puissiez les revendre au prix de votre choix. Vous avez la liberté de fixation de prix, mais l’entreprise de vente directe vous conseillera sans doute une limite de prix à ne pas dépasser.

Ici, c’est le vendeur lui-même qui se rémunère à partir des bénéfices engendrés par la revente des produits. La marge bénéficiaire de la revente constitue donc la rémunération du vendeur et l’on calcule justement les charges sociales à partir de cette marge. C’est le cas des vendeurs en MLM.

Bouton jaune permettant d'obtenir des cours gratuits sur le dropshipping et e-commerce sur Shopify.
un telegram pour le business en ligne

Le VDI courtier

Il s’agit d’un statut très rarement utilisé. Le VDI courtier intervient comme un mandataire et un intermédiaire entre le client et l’entreprise. Il présente les différents produits et services de l’entreprise à la clientèle. Ce qui le différencie du VDI mandataire est qu’il ne fait pas signer de bons de commande.

Tout comme le VDI mandataire, le VDI courtier est rémunéré à partir d’une commission de courtage correspondant à un pourcentage tiré du chiffre d’affaires réalisé.

Que vous optiez pour un contrat de VDI acheteur-revendeur ou pour un contrat de VDI courtier, vous ferez partie du régime BIC (Bénéfice Industriels et Commerciaux) si votre chiffre d’affaires ne dépasse pas les 170.000€ HT et également si vos commissions ne dépassent pas les 70.000€.

Notons que l’abattement de 71 % sera pratiqué au niveau du chiffre d’affaires de l’achat-revente, et 50 % au niveau de la commission. Après l’abattement, l’impôt sur le revenu est dégagé à partir du bénéfice obtenu. L’abattement minimum est de 305€. Il y a également une contribution économique territoriale (CET) que vous devrez payer à ce niveau.

Quelles sont les qualités requises pour devenir VDI ?

Bien évidemment, il est bien plus facile de commencer une activité en étant vendeur à domicile indépendant pour les personnes ayant développé un certain sens relationnel. Votre entreprise s’occupera de vous fournir les argumentaires de vente. Les entreprises ont tendance à organiser de nombreuses formations sur les produits afin que vous ayez une parfaite connaissance de leur fonctionnement.

Le métier de vendeur à domicile indépendant implique que vous serez en perpétuel déplacement. ; les réunions se tiendront chez les clients, mais vous devrez d’abord les préparer dans votre maison. Il est préférable dans un premier temps de se donner des limites de déplacement en vous limitant par exemple à votre ville. Dans tous les cas, vous pourrez faire jouer vos relations afin d’étendre votre zone d’influence.

L’une des qualités les plus essentielles pour devenir VDI est d’avoir le sens de l’organisation. En effet, ce métier nécessite de réaliser de nombreuses réunions et de nombreux déplacements chez vos clients. De ce fait, si vous n’avez pas le sens de l’organisation, il est évident que vous perdrez beaucoup de clients et donc beaucoup d’argent. Devenir VDI requiert donc une organisation minutieuse pour vendre beaucoup plus et engranger un maximum de bénéfices. Cela passe par une planification de toutes vos activités, vos réunions, vos déplacements, etc.

Par quoi commencer son activité ?

Devenir VDI - Disposer des qualités requises est un atout
Devenir VDI – Disposer des qualités requises est un atout

Nous vous expliquerons cela en 3 différentes étapes :

1ère étape : Trouver une entreprise

Pour trouver la bonne entreprise, vous n’aurez qu’à vous rendre sur le site de la fédération de la vente directe où vous trouverez un répertoire de plusieurs offres d’entreprises. Vous pouvez également vous rendre sur des sites tels que Un Jour Une Vente, Objectif VDI ou même chez Pôle Emploi où vous aurez le choix entre de nombreux secteurs d’activités. Vous opterez pour celui qui vous conviendra le mieux.

2ème étape : se procurer un « kit de démarrage »

Ce kit se compose de produits de l’entreprise chez qui vous souscrivez ainsi que de plusieurs fiches d’argumentaires de vente. Les conditions pour démarrer votre activité diffèrent d’une entreprise à une autre. Certaines entreprises proposent des kits de démarrage ou coffret de VDI contenant tout le nécessaire pour vous aider à mieux connaître les produits et à préparer vos premières présentations chez vous. Il peut s’agir par exemple des bons de commande, des catalogues et de quelques autres produits. Notons que ce kit est parfois prêté, vendu ou même échangé contre un chèque de caution. D’autres entreprises par contre organisent des challenges de démarrage pour faire gagner ce genre de kits aux vendeurs indépendants.

Une fois le kit de démarrage acheté, vous pourrez tester les produits et les argumentaires de vente pour vous les approprier au maximum. Ce temps d’apprentissage et de découverte des produits ne doit pas être négligé, car il vous donne une meilleure approche de vente. Plus vous serez convaincu du produit que vous vendrez, mieux vous pourrez convaincre les clients en utilisant un langage et des expressions appropriés.

3ème étape : Convaincre son entourage

Il est maintenant temps de démarrer les ventes et les réunions privées en sollicitant l’intérêt des personnes autour de vous. Ces personnes constituent en effet votre premier réseau pour vendre vos produits. Il convient donc de leur parler de vos produits. Dans tous les cas, c’est avec vos amis, votre famille que vous tiendrez vos premiers ateliers afin de tenter de les convertir en potentiels clients pour démarrer les ventes.

Vous pouvez également vous lancer dans la vente en ligne à travers des promotions.  

La déclaration de vos revenus

Quand bien même votre activité peut juste servir de complément de revenus, vous devez quand même déclarer tout ce que vous gagnez auprès du Centre des Impôts. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à remplir un formulaire 2042 CK Pro.

Résumé

Devenir VDI, vendeur à domicile indépendant est un bon moyen de devenir financièrement autonome. Ceci dit, il existe différentes étapes jusqu’au lancement final de votre activité. Pour cela, vous devez déjà commencer par remplir toutes les conditions citées plus haut et ne pas être dans une profession qui ne vous autorise pas à devenir VDI. Ensuite, pensez à remplir toutes les formalités auprès du CFE et de l’URSSAF de votre département pour rendre votre activité légale. Dès que vous avez choisi l’entreprise et le type de contrat VDI que vous souhaitez, vous pourrez exercer votre nouvelle activité librement.

Bouton jaune permettant d'obtenir des cours gratuits sur le dropshipping et e-commerce sur Shopify.

14 jours gratuits pour créer sa boutique en ligne avec shopify en dropshipping

Le logo de shopify qui est le leader dans la création de boutique de dropshipping sur internet.

Shopify Amazon

Shopify Amazon : Comment synchroniser ces plates-formes ?

Shopify Amazon constituent deux grandes et populaires plateformes de e-commerce. Découvrez comment utiliser leurs avantages au…
Lire
Wix ou Shopify

Wix ou Shopify : Que choisir en tant que débutant ?

Choisir entre Wix ou Shopify lorsqu'on est débutant peut être une tâche délicate. Découvrez ce qui…
Lire
Shopify dropshipping

Shopify Dropshipping : Quels critères pour une boutique qui convertit ?

Le taux de conversion est la clé du succès d'un E-commerce Shopify dropshipping. Découvrez ici les…
Lire
Stratégie marketing numérique

Stratégie marketing numérique : Les actions efficaces

La stratégie marketing numérique est indispensable pour le développement et l’expansion d’une entreprise. Découvrez ici les…
Lire
Le formulaire de paiement appelé checkout de shopify est montré et il est amélioré avec dropicheckout.

Dropicheckout, 𝕄𝕆ℕ 𝔸𝕍𝕀𝕊 𝕊𝕌ℝ 𝕃’𝔸ℙℙ 𝕍𝕊 ℂℍ𝔼ℂ𝕂𝕆𝕌𝕋 𝕏

Dropicheckout est une application gratuite qui permet de modifier votre page avec formulaire de paiement sur…
Lire
Shopify dropshipping

Shopify Dropshipping : Quels critères pour une boutique qui convertit ?

Le taux de conversion est la clé du succès d'un E-commerce Shopify dropshipping. Découvrez ici les…
Lire
Travailler à la maison - Quel business choisir ?

Travailler à la maison : les 7 meilleurs business rentables

Travailler à la maison devient récurrent de nos jours. De nombreuses personnes se tournent vers cette…
Lire