Quelle est la différence entre le black hat et le white hat en SEO ?

Quelle est la différence entre le black hat et le white hat en SEO ?

Cette image sur fond blanc pose la question avec une écriture noire sur la différence principale entre le black et le white hat en marketing

Les spécialistes du marketing doivent choisir entre des stratégies de création de liens en White hat ou en Black hat pour améliorer leurs résultat en marketing de contenu, SEO et référencement naturel. Alors, quelle est la différence entre le black hat et le white hat au niveau du référencement naturel ? Quels sont les risques ?

Dans sa forme la plus simple, la tactique du White hat met l’accent sur une stratégie qui suit les règles de Google en particulier en termes de qualité du contenu. La tactique du Black hat fait un virage à 180, optant pour une approche plus agressive qui n’a pas peur de contourner les règles.

Chaque stratégie a ses avantages et ses inconvénients. Vaut-il mieux jouer sécurité et avancer plus lentement, ou progresser rapidement et se faire bannir par Google ?

Qu’est-ce que Black Hat SEO ?

Commençons par le plus méchant des deux. Les spécialistes du marketing qui pratiquent le référencement de Black hat sont les hors-la-loi d’internet parce qu’ils s’appuient sur des techniques de violation des règles pour gagner des ranking plus élevés. Quelques stratégies de Black hat incluent ce qui suit :

  • Insertion de mots-clés sans rapport : L’ajout de mots-clés qui n’ont aucun lien avec votre contenu est un signal d’alarme pour les moteurs de recherche en raison de son aspect non naturel. Supposons que vous travaillez sur un site dédié aux cheminées. Ajouter une phrase comme « Belmondo utiliserait notre foyer pendant son voyage de retour au Canada », ça sonne bien, mais ça n’a rien à voir avec la façon dont votre produit pourrait profiter à votre public cible. Au lieu de cela, il utilise une célébrité indépendante pour appâter les moteurs de recherche.
  • L’automatisation du contenu (dans le corps du texte ou dans la section commentaire) : Nous pouvons tous reconnaître un commentaire de bot instantanément, et bien que ce texte contienne un ou deux mots-clés qui aideront l’URL à se classer plus haut, il est généré au hasard et n’a absolument aucun sens pour le lecteur – et les moteurs de recherche s’y intéressent… On cherche alors des « footprint » pour blinder les sites de nos concurrents ou de notre thématique avec des commentaires qui sont spinnés (génération de texte aléatoire en fonction de certaines règles).
  • Les pages de redirection blidnées de mots clés : Il s’agit essentiellement de fausses pages qui sont surchargées de mots-clés qui les rendent plus faciles à trouver pour les moteurs de recherche. Cependant, une fois cliqués, ils redirigent automatiquement les visiteurs vers une page séparée et sont donc dénuées de sens.
  • Le cloaking : Cette stratégie trompeuse consiste à présenter aux visiteurs et aux moteurs de recherche un contenu complètement différent. Le but est de tromper les moteurs de recherche pour qu’ils affichent une URL alors qu’ils ne le feraient pas autrement.
  • Texte ou liens invisibles : Une autre technique courante de Black hat est de cacher le texte ou les liens dans votre contenu afin d’améliorer le classement. Pour ce faire, vous pouvez par exemple ajouter du texte blanc sur un fond blanc, mettre la taille de la police à zéro ou enterrer un lien dans un petit caractère (par exemple, insérer un lien dans un trait d’union).

Gardez à l’esprit que ces techniques sont du Black hat pour une bonne raison. Ils sont incroyablement risqués à mettre en œuvre et sont généralement détectés tôt ou tard. Par conséquent, un site peut être banni ou pénalisé avec un rang inférieur. Plutôt dangereux n’est-ce pas ?

Pourquoi le White Hat SEO est le meilleur ?

Les sites les plus performants optent pour les techniques du White hat parce que la stratégie vise à rendre votre site plus visible grâce à un contenu de qualité et à la création de liens organiques.

Voici quelques façons de monter en ranking grâce au white hat seo :

  • Contenu de qualité : La création d’un contenu de valeur pour votre public cible est généralement à la fois digne d’être partagé et digne de liens – deux éléments clés pour générer du trafic. Votre contenu doit également être original, très pertinent à votre créneau et ne doit pas contenir de fautes d’orthographe ou de grammaire.
  • Recherche et utilisation efficaces des mots-clés : Bien que le rembourrage de mot-clé soit mal vu, les mots-clés conservent leur valeur lorsqu’ils sont utilisés correctement. Votre site devrait être axé sur un ensemble de mots-clés pertinents, et vous pouvez identifier les mots les plus efficaces en recherchant des mots-clés ou des expressions que vous pensez que les gens pourraient utiliser pour trouver votre site. Gardez à l’esprit que les mots simples ne sont pas toujours les cibles les plus efficaces. Les mots-clés à long terme qui sont de la longue traîne peuvent être beaucoup plus spécifiques à votre produit ou service et donc être plus efficaces pour obtenir un meilleur classement.
  • Obtenir des backlinks (liens retours) pertinents : Google aime détecter des liens d’autres sites menant à votre site parce que c’est une marque de confiance. Si d’autres sites sont liés à vous, cela signifie que vous avez un contenu de qualité et vous serez récompensé(e) avec une visibilité bien plus élevée. Gardez à l’esprit, cependant, qu’il y a de bons et de mauvais liens (toxiques), donc vous devez vous assurer que tous les liens hors site sont pertinents et offrent un contenu de qualité similaire.
  • Liens internes ou maillage interne : Les liens vers le contenu de votre propre site sont un excellent indicateur que votre site a de la valeur tant que vous ne les surchargez pas. Une bonne règle de base est deux ou trois liens vers des pages profondément enracinées dans votre site.
  • Une bonne meta description : La méta-description de votre site est la première paire de phrases qui apparaissent dans les résultats de recherche sous le titre de votre page, et les meilleures sont en fait écrites pour les gens – pas pour séduire les moteurs de recherche. En d’autres termes, ils ne devraient pas être surchargés de mots-clés.

En d’autres termes, rédigez du contenu de qualité et google vous aimera ! C’est aussi simple que ça. Apportez de la valeur à vos lecteurs.

Alors, plutôt white hat ou black hat ?

Alors que les stratégies de référencement White et black hat partagent un objectif commun pour améliorer la visibilité d’un site, elles utilisent des stratégies très différentes. L’un des avantages de l’approche du black hat est un ranking rapide et à court terme grâce à l’augmentation du trafic, mais les sanctions de Google peuvent avoir des effets dévastateurs sur votre site.

C’est pourquoi de nombreux spécialistes du marketing optent pour le White hat lorsqu’ils entrent dans le monde sans-pitié du référencement. Bien qu’il faille plus de temps pour observer des résultats, la stratégie se concentre sur l’amélioration des performances de votre recherche grâce à un contenu de qualité tout en jouant gentiment avec Google – un allié que personne ne peut se permettre de perdre. La différence résidera donc dans une certaine prise de risques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *