Qu’est-ce qu’un certificat SSL et pourquoi l’utiliser ?

Le monde connaît depuis quelques décennies une ère nouvelle qui bouscule tout, ne cessant de révolutionner les choses. C’est bien l’ère du numérique. Le numérique prend une telle place dans le quotidien de l’homme qu’il est devenu presque incontournable. Dans la vie professionnelle comme dans la vie privée, le numérique est présent. Il permet ainsi de partager des informations publiques et même confidentielles avec son interlocuteur. Il se pose alors un problème de sécurité dans les échanges. À cet effet, plusieurs outils sont mis en œuvre pour régler ce problème. Parmi ces outils, on distingue le certificat SSL. Qu’est-ce que le certificat SSL ?  Et quelle est son utilité ?

Que signifie certificat SSL ?

Certificat SSL - Assurer la sécurité des informations numériques
Certificat SSL – Assurer la sécurité des informations numériques

Encore appelé certificat numérique ou électronique, un SSL est assimilable à une carte d’identité numérique. L’acronyme SSL est en anglais et symbolise Secure Sockets Layer. C’est à dire en français, « couche de connexion sécurisée ». Il représente une base de données reliant une clé de cryptographe aux informations d’une personne morale ou physique.

un telegram pour le business en ligne

Auparavant, cet outil semblait destiné uniquement aux grandes compagnies et aux professionnels de l’informatique. Cependant, avec l’augmentation de la cybercriminalité, il est devenu plus courant. Bien qu’il soit très peu utilisé par les sites d’entreprise, il est très important pour les sites partageant des contenus sensibles.

Financer sa formation de dropshipping avec le compte personnel de formation cpf

Quels sont les différents types de certificats SSL ?

En général, il existe sous trois formes différentes en fonction des adresses URL qu’il est censé protéger.

  • Domaine unique : Son rôle est de sécuriser un nom de domaine unique. Vous pouvez l’utiliser lorsque votre site Internet n’a pas de sous-domaine pour les formulaires de saisie.
  • Wildcard : Il est adapté pour sécuriser aussi bien un nom de domaine que les sous-domaines qu’il contient. Ainsi, quand il s’agit de sécuriser l’entièreté d’un site comportant des formulaires sur des sous-domaines variés, il est le bienvenu.
  • Multi-domaine : celui-ci sécurise plusieurs noms de domaine à la fois. Autrement dit, il en faut un seul pour sécuriser plusieurs sites Web.

En outre, les certificats peuvent également se différencier par les niveaux de validation. Certes, les  niveaux de certification sont identiques. Mais, la procédure d’audit et de vérification pour son obtention varie.

Le certificat SSL de Validation de Domaine (VD)

Il s’utilise le plus souvent puisqu’il est facile à obtenir et pas cher. L’autorité de certification vérifie si le client est réellement le propriétaire du domaine qu’il désire valider. Elle peut juste envoyer un email de vérification à l’adresse spécifiée. Cette procédure pouvant être automatisée, elle semble peu fiable pour beaucoup de personnes.

Le certificat SSL de Validation de l’Organisation (OV)  

Considéré comme plus fiable, son processus est un peu plus long. L’autorité de vérification s’assure de la conformité de l’identité de l’organisation. Pour ce faire, elle demande au propriétaire de fournir certains documents dépendamment de l’organisation concernée. Mais avant, le propriétaire doit d’abord faire une validation automatique du domaine. Par conséquent, les informations relatives au site sont accessibles aux internautes.

Le certificat SSL de validation étendue (EV)

En matière de sécurité, il est le plus fiable, car nécessitant plus de vérifications. En effet, il prend en compte non seulement le domaine et l’organisation, mais également la personne du propriétaire. L’organisme d’authentification vérifie chacune des informations fournies et principalement si l’organisation a l’exclusivité du droit de domaine. Elle subit à ce titre un audit très approfondi et l’autorité de certification doit respecter des étapes obligatoires.

Il s’agit de vérifier :

  • l’existence physique, opérationnelle et légale de l’organisation ;
  • la justesse des informations fournies (numéro de téléphone, adresse) en ayant recours aux registres officiels ;
  • l’exclusivité du droit d’utilisation du domaine requis ;
  • l’accord de l’organisation pour émettre le certificat.

Comment fonctionne-t-il ?

Le certificat SSL utilise une cryptographie à clé publique. Cette cryptographie se sert de deux clés : une dite privée et l’autre dite publique. Elles constituent une longue succession de nombres générés de façon aléatoire.

Fonctionnement

La clé publique est disponible dans le domaine public et est connue de votre serveur. Elle donne l’occasion aux visiteurs d’un site Web de chiffrer leurs informations. En conséquence, les données sensibles telles que les numéros de carte bancaire sont protégées. Quant à la clé privée, elle fonctionne comme un miroir et est la seule à pouvoir déchiffrer les données. Sa présence justifie la certification de votre site et elle est installée sur le serveur. Ainsi, les informations sont sécurisées. Comment cela se passe-t-il en réalité ?

Lorsqu’un navigateur essaie de se connecter à un site Internet sécurisé par SSL, ce dernier exige au site de s’identifier. Alors le serveur fait parvenir au navigateur un exemplaire de son certificat SSL. Après sa vérification et son acceptation, le navigateur envoie à nouveau un message de confirmation au serveur. Ce dernier renvoie l’acceptation avec signature numérique qui valide le commencement d’une session SSL cryptée. Ainsi débute un échange de données cryptées entre le serveur et le navigateur.

Principes de base

Le processus se déroulant entre le serveur et le navigateur est basé sur trois principes. Ce sont :

  • le protocole de communication qui est le SSL : Il a la confiance des serveurs et des navigateurs Web. De ce fait, la communication cryptée est facilitée. C’est grâce à la fonction du protocole de la couche de connexion sécurisée que le navigateur fait une demande d’identification au site.
  • un ensemble d’informations formant une identité (le certificat SSL) : le certificat est semblable à une pièce d’identité dans le monde numérique. À cet effet, il identifie seulement un domaine précis et son serveur Web.
  • un tiers garantissant l’exactitude des informations (l’autorité d’authentification) : lors de la connexion entre navigateur et serveur, le premier valide la pièce d’identité du second. En réalité, ceci témoigne de la confiance que le navigateur a en l’autorité d’authentification qui a établi cette « pièce ».

Pourquoi l’utiliser ?

Certificat SSL - Verrouiller les  données numériques personnelles
Certificat SSL – Verrouiller les données numériques personnelles

La principale raison pour laquelle, vous devez utiliser un SSL est la sécurité qu’il offre. Encore appelé TLS (Transport Layer Security), il permet d’établir une connexion sécurisée entre l’internaute et le site Web. Il est assimilable à un canal étanche dont seules les deux extrémités permettent d’avoir accès au contenu. De ce fait, les échanges entre ces derniers peuvent se faire en toute sécurité. Il n’y a plus à craindre une quelconque interception de données.

En plus, les informations échangées sont cryptées avec un niveau de chiffrement assez important.  Par conséquent, même si une personne venait à recevoir le message sans la clé de décryptage, il ne pourrait l’utiliser. Et si quelqu’un écoute le message, il n’en comprendra pas le sens et ne pourra rien en faire. Il s’agit d’un code cryptographique qu’il lui est impossible de déchiffrer.

un telegram pour le business en ligne

Mieux, il permet d’établir une certaine confiance entre l’internaute et le propriétaire du site Web. En effet, avec cette connexion sécurisée, le récepteur n’est pas en mesure de modifier le message reçu.

Bouton jaune permettant d'obtenir des cours gratuits sur le dropshipping et e-commerce sur Shopify.

Enfin, malgré son utilité incontestable, il ne réclame aucuns frais auprès des internautes dont il assure la sécurité.  

Toutes ces raisons font de lui un élément important pour les sites Web. Ainsi, il est très recommandé pour :

  • la réalisation des transactions avec un établissement bancaire : ces transactions nécessitent généralement des données strictement personnelles.
  • les sites d’e-commerce qui fonctionnent avec des paiements en ligne.
  • la sécurisation des connexions dites anonymes.
  • l’usage des serveurs exchanges pour des échanges de messages.
  • les administrateurs de réseau.
  • les transferts de données entre deux postes impliquant une authentification publique.

Quels certificats SSL choisir ?

Le choix du certificat n’est pas un fait banal. Il faut donc y accorder un soin particulier pour avoir le résultat escompté.

Critères de choix

Pour faire votre choix, nous vous proposons alors de tenir compte des critères ci-après.

  • L’importance de votre TLS : Comme nous l’avions fait savoir plus haut, ce dispositif de sécurité numérique peut varier selon l’importance du domaine. Par exemple, il faudra utiliser celui d’un seul domaine pour un site ne disposant pas d’un autre service. Mais, s’il faut y intégrer d’autres services comme le mail ou le ftp, alors la préférence ira pour wildcard. Au cas où votre domaine est encore plus vaste (hébergeur, agence Web…), le mieux serait de recourir au Multi-domaine.
  • Le niveau de validation : il définit le degré de sécurité auquel vous aspirez. Vous avez alors le choix dans l’ordre croissant entre « Domain Validation », « Oganization Validation » et « Extended Validation ».
  • La durée : Dans la plupart des cas, un SSL est censé durer un an. Néanmoins, d’autres sont valables jusqu’à deux ou trois ans. Soulignons que la durée de Let’s Encrypt  est très petite par rapport aux autres : trois mois.
  • La garantie : Lorsque le Secure Sockets Layer est payant, il offre également une garantie. Il sera utilisé pour couvrir un éventuel problème créé par une faille dans le système.
  • L’organisme d’authentification : La certification du site peut être réalisée par une autorité racine ou une autorité intermédiaire. La toute dernière est moins chère que la première.

Prix du certificat SSL

Son prix varie en fonction de plusieurs facteurs notamment, le fournisseur et le niveau de sécurité.  Le prix du TLS de Domaine de Validation est 41,85 euros au moins. Cependant, celui de Validation de l’Organisation est à près de 105,59 euros au moins. Celui de la Validation d’Etendu est de 112,79 euros minimum. C’est-à-dire que plus la sécurité est grande, plus le produit coûte cher.

Contrairement à ceux-là, il existe des fournisseurs de SSL gratuits tels que : Let’s Encrypt, Cloudfare, Comodo SSL, SSLForFree…

Comment l’installer ?

Certificat SSL - Une bonne installation détermine fonctionnalité optimale
Certificat SSL – Une bonne installation détermine une fonctionnalité optimale

Pour installer un certificat, vous aurez besoin d’un administrateur système. L’installation se fait selon des étapes bien précises. D’abord, l’administrateur crée deux clés : une clé publique et une clé privée. Ensuite, il se sert des clés pour créer une demande de signature de certificat.

Suite à cela, vous pouvez faire votre demande de certificat en fournissant les documents demandés par l’autorité de certification.  Il faut aussi y joindre la demande de signature préalablement créée. L’organisme d’authentification quant à lui crée et approuve la pièce d’identité numérique. Enfin, l’administrateur système achève son travail en l’installant sur les services appropriés. Par ailleurs, il est possible de faire passer un blog WordPress en HTTPS. La méthode dépend de l’hébergeur choisi. Avec 1and1, installer SSL est très simple puisque vous n’aurez qu’à vous laisser guider dès votre première connexion. Pour y parvenir, vous devez tout d’abord activer le dispositif TLS :

  • aller sur la page certificats SSL ;
  • choisir le nom de domaine ;
  • mettre  le Secure Sockets Layer ;
  • activer votre identité numérique TLS ;
  • changer l’accès FTP en SFTP.

Il faudra ensuite vérifier l’effectivité de l’activation puis vous vous connectez sur le site.

En ce qui concerne OVH, la procédure est presque la même. La première étape consiste à l’activation du Secure Sockets Layer et la seconde procède à la la vérification puis à la connexion. Pour activer le ‘’Secure Sockets Laye’’ il faut :

  • se connecter à l’espace client et aller sur l’onglet hébergements ;
  • choisir l’hébergement correspondant au nom de domaine ;
  • aller dans l’onglet multisite puis activez la création du Secure Sockets Layer.
  • cliquer sur régénérer le certificat et patienter le temps qu’il soit créé.

Vous avez également la liberté de choisir d’autres hébergeurs comme Gandi et sécuriser le site.

Conclusion

En résumé, le certificat SSL est une sorte de pièce d’identité numérique qui identifie un site et son serveur. De par sa configuration et son principe de fonctionnement, il constitue un véritable moyen de sécuriser la commutation de données ou informations confidentielles. Il est à ce titre autant important pour les sites Internet que pour les internautes. Cette couche de connexion sécurisée se présente sous plusieurs formes offrant une grande variété de choix. En plus de cela, le Secure Sockets Layer existe en version gratuite et payante. C’est donc un excellent moyen de protection numérique qui ne se refuse à personne.

Bouton jaune permettant d'obtenir des cours gratuits sur le dropshipping et e-commerce sur Shopify.

14 jours gratuits pour créer sa boutique en ligne avec shopify en dropshipping

Le logo de shopify qui est le leader dans la création de boutique de dropshipping sur internet.

Shopify Amazon

Shopify Amazon : Comment synchroniser ces plates-formes ?

Shopify Amazon constituent deux grandes et populaires plateformes de e-commerce. Découvrez comment utiliser leurs avantages au…
Lire
Wix ou Shopify

Wix ou Shopify : Que choisir en tant que débutant ?

Choisir entre Wix ou Shopify lorsqu'on est débutant peut être une tâche délicate. Découvrez ce qui…
Lire
Shopify dropshipping

Shopify Dropshipping : Quels critères pour une boutique qui convertit ?

Le taux de conversion est la clé du succès d'un E-commerce Shopify dropshipping. Découvrez ici les…
Lire
Stratégie marketing numérique

Stratégie marketing numérique : Les actions efficaces

La stratégie marketing numérique est indispensable pour le développement et l’expansion d’une entreprise. Découvrez ici les…
Lire
Des étoiles symbolisant une bonne recommandation d'un client, avec un professeur de marketing qui fait un pouce vers le haut.

L’importance des avis clients dans votre stratégie

La meilleure des publicité que vous pouvez avoir est la recommandation de vos clients. Il n'y…
Lire
Une femme en train d'utiliser son smartphone et elle optimise le référencement de son application.

Optimiser son ASO et référencement Google Play Android

Qu'est ce que l'ASO ? Vous connaissez sûrement le SEO (search engine optimization) qui permet à…
Lire
Devenir affilié

Affiliation Amazon : devenez affilié et gagnez des commissions sur chaque produit – Avis

De nos jours, l’internet est un moyen par lequel tout le monde peut facilement générer des…
Lire