Sam Ovens Avis – Découvrez l’histoire du marketeur

Sam Ovens, vous avez à mon avis déjà vu sa tête dans vos publicité facebook ou sur Youtube. C’est un entrepreneur cité dans Fobres et le fondateur de Consulting.com et SnapInspect. Sa formation phare, Consulting Accelerator, a permis de former normalement 25 millionnaires, près de 500 salariés à six chiffres, et a permis à plus de 3 000 personnes de quitter leur emploi et de travailler à plein temps comme consultants. Ainsi, sa formation s’oriente vers le consulting.

L’histoire de Sam Ovens, qui est-il ?

Sam ovens a grandit en Nouvelle-Zélande dans une famille ouvrière normale. On lui a appris à garder la tête basse, à vivre frugalement et à suivre la voie traditionnelle des cols blancs de l’université pour trouver un emploi dans une entreprise. Un peu comme ce qu’on nous conseille en France. Faites une belle écoles et obtenez un CDI, loin de la voie des entrepreneurs.

Il a décroché un emploi chez Vodafone à 21 ans, alors qu’il était encore à l’université, il est devenu l’histoire de la “réussite” familiale. Et c’est ce que sa vision du succès a toujours été. Vous avez “réussi” si vous étiez dans un bureau climatisé. Il pensait qu’il s’en sortait plutôt bien, et il croyait en savoir beaucoup sur tout. Mais tout cela allait bientôt changer…

Un week-end, sa petite amie de l’époque l’a invité à sortir dans la “maison de la plage” de son ami. Envisageant une petite cabane quelque part à cinq minutes de la plage, il a dit : “Bien sûr, pourquoi pas”, et nous étions en route. Vous pouvez imaginer sa surprise lorsque qu’il s’est retrouvé sur une île privée, avec un héliport. Le fait d’être exposé au type de richesse qui peut acheter une île privée lui a complètement ouvert les yeux sur un monde qu’il n’avait même pas imaginé.

How To Grow Your Business (by doing less)

Jusqu’à ce moment, il pensait que si vous gagniez 50 000 dollars par an, vous vous en sortiez bien, et que si vous dépassiez les six chiffres, vous étiez fondamentalement un roi. Voler en première classe ? Avoir une belle voiture ? Sortir dîner quand vous voulez ? C’était “riche” dans son monde.

Et le voilà chez un type qui vaut 500 millions de dollars.

Il y avait une statue sur l’île, il a alors demandé combien elle coûtait. Il a réalisé qu’il lui faudrait 17 ans de travail pour payer la statue. Au cours de son week-end ici, il a remarqué certaines choses.

Tout d’abord, le propriétaire de l’île n’avait pas le temps d’être négatif. Si quelque chose de négatif arrivait à la télévision ou devenait le sujet dominant de la conversation, il s’en allait tout simplement. Lorsque qu’il lui a posé la question, il a répondu : “Sam, je n’écoute pas, je ne regarde pas et je ne me mets pas dans la tête des choses négatives”.

Au début, cela lui a semblé grossier et même un peu égoïste, mais plus il s’attardait sur ce commentaire, plus il réalisait combien de son temps était consacré à se concentrer sur les choses négatives du monde qu’il ne pourrait jamais changer. C’était une perte de temps et d’énergie, et cette révélation continue de le guider jusqu’à aujourd’hui.

L’autre chose qui l’a frappée est la différence entre une personne riche qui aborde la vie quotidienne et une personne comme lui qui a été élevée dans un esprit de parcimonie. Toutes les lumières de six maisons sont restées allumées ? Pas de problème. Les fenêtres sont baissées et l’air conditionné est allumé ? (personnellement je trouve simplement que c’est une attitude de gros con, avoir l’argent ne veut pas dire qu’on doit gaspiller les ressources de la planète)

Bref, ce n’était pas tant une question de dépenses frivoles que de préférence. Cet homme pouvait se permettre de payer pour ses préférences quotidiennes, quelles qu’elles soient.

Lorsque qu’il a quitté l’île, il n’était plus satisfait d’un emploi de bureau et d’un salaire dans une entreprise. Il savait maintenant qu’il y avait encore beaucoup de choses à faire et il le voulait. Il ne voulait pas d’une vie préoccupée par l’épargne. Il voulait la liberté de vivre comme il le souhaitait.

Il a demandé autour de moi ce que le propriétaire de l’île faisait pour gagner de l’argent. Ils ont dit qu’il était entrepreneur et qu’il possédait sa propre entreprise.

À l’époque, il ne savait même pas ce qu’était un entrepreneur, alors il a dû faire une recherche sur Google. C’est là que son voyage a vraiment commencé. Il n’avait jamais considéré qu’il y avait d’autres options que d’avoir un emploi. Après quelques recherches, il lui est apparu évident que ce mode de vie entrepreneurial était ce qu’il lui fallait.

Le mental et mindset de Sam Ovens qui l’a rendu riche

Voici l’état d’esprit qui permet à Sam Ovens d’être un entrepreneur à succès. Il dit lui même :

” Je pense que s’il y a une chose qui me définit, c’est que lorsque j’identifie ce que je veux, je le poursuis complètement. Dès que j’ai déterminé que l’esprit d’entreprise était ce que je voulais, j’ai quitté mon emploi dans l’entreprise, je me suis installé dans le garage de mes parents et je me suis mis au travail. La première entreprise que j’ai créée s’appelait “PromoteYourself”, un réseau de chercheurs d’emploi néo-zélandais. Elle a échoué lamentablement. 12 mois. $15,000. Aucun revenu. Alors j’ai lancé une deuxième entreprise appelée ToTheDesk. Cette entreprise livrait les repas des restaurants locaux directement aux employés de bureau pour qu’ils ne se contentent pas de fast-food ou ne manquent pas la plupart de leurs pauses déjeuner en attendant la nourriture. Et cette fois-ci… J’ai encore échoué. 12 mois. $10,000. Zéro revenu. Retour à la planche à dessin. À ce stade, je n’avais plus d’argent et 30 000 $ de dettes. Si je voulais me lancer à nouveau dans l’entreprenariat, j’allais avoir besoin de capital. “

Une des compétences qu’il avait acquises en dirigeant ses deux premières entreprises en faillite était la création de sites web. Pour effacer sa dette et commencer à me constituer un capital pour sa rochaine entreprise, il a donc commencé à créer et à vendre des sites web à des entreprises. C’était sa première introduction à l’économie émergente du gigue, et cela a commencé à remodelersmon idée de ce que signifiait l’esprit d’entreprise.…

Sam Ovens est dans le bureau de son agence marketing à new york, il raconte son histoire et donne son avis.

Sa troisième activité était SnapInspect, une application d’inspection de propriétés pour les entreprises de gestion immobilière. À ce stade, vous pouvez penser qu’il ne fait que lancer des idées d’entreprise en espérant que quelque chose va marcher, mais en réalité, il a appris énormément de choses avec chaque entreprise qui a échoué.

Au moment où il était prêt à lancer SnapInspect, il avait apporté des changements stratégiques très importants dans la façon dont il a lancé cette troisième entreprise. Avec sa première entreprise, son client cible était n’importe qui en Nouvelle-Zélande. C’était beaucoup trop large. Avec sa deuxième entreprise, son public cible était toute personne travaillant dans un bureau… encore trop large.

Avec SnapInspect, il est devenu plus précis. son application était destinée aux entreprises de gestion immobilière… uniquement. Il savait exactement à qui s’adressait son produit et, par conséquent, était beaucoup plus efficace pour les cibler avec son marketing. Mais ce n’était pas le seul changement clé dans sa façon d’aborder le lancement de SnapInspect.

Avec ses deux premières entreprises, il acréé des choses qu’il pensait que le marché voudrait. Lorsqu’il a finalement décidé de les vendre, le marché a répondu “Je n’ai pas besoin de ça”. Ces mots lui ont traversé l’esprit et il a réfléchi pendant des mois jusqu’à ce qu’il trouve un moyen de savoir ce que le marché veut avant de lancer l’entreprise, en évitant tout risque.

Avec SnapInspect, il s’est assuré qu’il y avait une demande pour son produit en le vendant à l’avance. Avant même que la première ligne de code ne soit écrite, il a contacté des entreprises de gestion immobilière et pré-vendu pour 5 000 dollars de licences de logiciels.

Au moment où l’application a été créée et mise en service, il avait une vraie base de clients et il réalisait de vrais revenus.

Ses clés pour devenir riche et gagner de l’argent


Comme vous le diront tous ceux qui ont dirigé une entreprise de logiciels, ce n’est pas donné. Il faut beaucoup de liquidités pour suivre le rythme, et il est rare que vous atteigniez la rentabilité au cours de la première ou des deux premières années. Même si SnapInspect rapportait d’excellents revenus et était sur la voie du succès, il avait besoin de fonds pour suivre le rythme.

Plutôt que d’essayer de trouver un financement tiers, il a simplement continué à créer et à vendre des sites web en parallèle et a finalement développé cette activité parallèle pour en faire une société de conseil en marketing numérique.

Le marketing numérique, tout comme la création de sites web, est une compétence qu’il a acquise en développant ses activités dans le domaine des logiciels, et lorsque qu’il a commencé à l’offrir en tant que service, il a été stupéfait de l’ampleur de la demande.

Au moment où SnapInspect a atteint la rentabilité, son cabinet de conseil en marketing numérique réalisait en fait des revenus nettement plus importants et avec des frais généraux considérablement réduits.

Il dit alors ” J’ai commencé à comprendre que l’acquisition de clients était un énorme problème que presque tout le monde avait, mais que presque personne ne savait comment le résoudre. Si vous pouviez trouver la recette pour obtenir des clients, vous pouviez en fait rédiger vos propres chèques. Et puis un jour, ça a fait tilt. J’ai réalisé que la clé du succès pour pratiquement toutes les entreprises de la planète est d’identifier le créneau que vous visez, de comprendre leurs douleurs et leurs désirs, et de les aider à résoudre leurs problèmes et à atteindre leurs objectifs. C’était ma deuxième grande révélation, et je savais instinctivement que c’était mon billet pour cette île privée. J’ai donc vendu SnapInspect et j’ai utilisé l’argent pour développer agressivement mon cabinet de conseil en marketing numérique tout en travaillant sans relâche pour maîtriser l’art de l’acquisition de clients. “

Coaching et conseil, un évolution de l’agence marketing

L’un des effets secondaires de la maîtrise d’une compétence dont tout le monde a besoin est que chacun veut l’apprendre ou en tirer profit d’une manière ou d’une autre.

Certaines entreprises engageraient bien sûr son cabinet de conseil pour gérer leur marketing. Mais ce qu’il a trouvé particulièrement intéressant, c’est que beaucoup de chefs d’entreprise voulaient simplement ses conseils. Ils ml payaient des sommes de plus en plus importantes pour les aider à atteindre certains objectifs et à surmonter certains obstacles.

Lorsque ses honoraires ont atteint plusieurs dizaines de milliers de dollars, il a commencé à recevoir des demandes de personnes qui voulaient apprendre à créer leur propre cabinet de conseil rentable. Au début, il coachait individuellement, mais à mesure que la demande augmentait, il a commencé à coacher des groupes de cinq puis de dix personnes à la fois.

Plutôt que d’enseigner aux gens comment offrir des services de marketing numérique, il s’est concentrée sur le véritable facteur de rentabilité : l’acquisition de clients. Armés de la connaissance de la manière d’identifier un créneau, de cibler des clients de niche et de leur vendre, ses étudiants connaissaient le succès, quel que soit leur créneau commercial.

En fait, il enseignait aux gens comment devenir consultants et créer leur propre entreprise de conseil.

Et il savait que s’il voulait élargir les groupes de 10 personnes, il devait créer une forme de formation qui serait utile aux étudiants sans sa participation directe. Il a donc commencé à travailler à la création d’un cours que n’importe qui pourrait suivre en ligne et apprendre comment créer sa propre entreprise en un temps relativement court.

Une formation en ligne de marketing pour créer son agence

Il dit ” Comme dans le cas de mes entreprises d’applications, je n’ai pas fait de homerun lors de mon premier essai. Je n’étais pas en train d’échouer, et les premiers produits et cours de formation que j’ai créés ont réussi à générer un solide bénéfice, mais je n’atteignais pas non plus la cible… du moins la cible que j’avais envisagée. Il y a des milliers de personnes qui proposent des formations en ligne, et une chose que beaucoup d’entre elles ont en commun, c’est qu’elles ne donnent aux gens qu’une pièce du puzzle. Certains des vendeurs les plus riches vont diviser la valeur qu’ils offrent en dix morceaux différents et ensuite ils ne font qu’enchaîner les clients, en utilisant la psychologie pour les rendre accros sans pour autant les laisser dans une meilleure situation. Ce n’est pas comme ça que je voulais gérer mon entreprise. Je voulais donner aux gens tout ce dont ils avaient besoin pour réussir en toute légitimité dans un seul et même paquet, où ils connaissent le prix à l’avance, et s’ils vont jusqu’au bout et y mettent le paquet, ils réussiront inévitablement. “

Les méthodes enseignées dans le cadre du programme Consulting Accelerator ont été testées et éprouvées auprès de plus de 10 000 étudiants dans le monde entier. Et c’est dans la poursuite de cet idéal qu’est née la formation Consulting Accelerator. Il savait, lorsqu’il a lancé le Consulting Accelerator pour la première fois à un groupe de 50 étudiants, qu’il avait créé quelque chose de spécial, mais même lui, il ne pouvait pas prédire à quel point ce cours serait populaire et réussi.

En trois ans, ce cours a permis de créer 25 millionnaires, près de 500 revenus à six chiffres et a permis à plus de 3 000 étudiants de quitter leur emploi et de travailler à plein temps pour eux-mêmes.

Il a également rapporté 20 millions de dollars à son entreprise, ce qui lui a permis de s’installer à New York, d’ouvrir un bureau au centre-ville et de lancer Consulting.com avec le nouveau Consulting Accelerator 2.0.

Le logo de shopify qui est le leader dans la création de boutique de dropshipping sur internet.

Stratégie marketing numérique

Stratégie marketing numérique : Les actions efficaces

La stratégie marketing numérique est indispensable pour le développement et l’expansion d’une entreprise. Découvrez ici les…
Lire
Shopify Maroc

Shopify Maroc : Comment utiliser la plateforme au Maroc ?

Shopify Maroc est l’un des CMS les plus utilisés pour créer des sites e-commerce. Voici un…
Lire
Shopify PDV

Shopify PDV : Comment l’utiliser pour les marchés et événements ?

Shopify PDV vous permet de vendre depuis n'importe quel endroit et d'accepter n'importe quel mode de…
Lire
Shopify avis

Shopify Avis : Quelle plateforme est meilleure entre Shopify et WiziShop ?

Il existe une multitude de plateformes pour faire du E-commerce. Découvrez ici le shopify avis entre…
Lire
MLM dans le voyage - Les opportunités uniques de voyages

Les opportunités MLM dans le voyage

Si vous avez cliqué sur le lien de cet article, c’est probablement parce que vous vous…
Lire
Illustration avec le titre qui montre combien de temps pour gagner de l'argent et faire ses premières ventes en dropshipping.

Combien de temps pour gagner de l’argent en dropshipping ?

Vous êtes nombreux à me demander dans combien de mois ou semaines vous pouvez espérer faire…
Lire
Gagner de l'argent - Se servir des publicités

Comment gagner de l’argent en regardant des pubs ?

Pendant longtemps, on a considéré que pour gagner de l’argent, il faut uniquement disposer d’un travail…
Lire