Qu’est-ce qu’un Altcoin ?

5
(1)

Contrairement à la croyance populaire, le bitcoin n’est pas la seule crypto-monnaie. Il existe aujourd’hui des milliers de crypto-monnaies alternatives au Bitcoin qu’on qualifie de Altcoins. Chaque altcoin représente des particularités, des fonctionnalités et des objectifs uniques. Qu’est-ce qu’un altcoin ? En quoi diffère-t-il du bitcoin ? 

Altcoin : que représente – t – il ?

Altcoin- Caractéristiques des alcoins et du bitcoin
Altcoin – Un ensemble de projets révolutionnaires

La cryptomonnaie “Altcoin” est l’abréviation de “alternative au bitcoin”. Ainsi, toute crypto-monnaie qui ne s’appelle pas bitcoin est un altcoin. Le plus souvent, les altcoins représentent collectivement un peu moins de 50 % de la valeur totale de la classe d’actifs cryptographiques. Par conséquent, elles n’ont pas un impact aussi important sur le marché que le bitcoin. En effet, la grande majorité des altcoins n’a pas encore atteint le niveau de reconnaissance de la marque du roi de la crypto. Seule une poignée de ces crypto-monnaies sont prêtes à bénéficier des effets de réseau.

Tutoriel crypto en français pour débutant

De plus, certains altcoins se sont taillés une place en tant que projets révolutionnaires et/ou investissements de valeur. Mais, en termes de capitalisation boursière, même l’éther, la deuxième crypto la plus populaire est loin d’être aussi importante que le bitcoin. Bien qu’ils soient généralement regroupés, les altcoins ne sont pas les mêmes. La plupart d’entre eux vont probablement disparaître et être oubliés dans 5 ou 10 ans.

Cependant, si vous vous demandiez comment investir dans les altcoins ? Alors, vous devez comprendre le problème qu’ils visent à résoudre et vous renseigner sur la crédibilité des personnes qui se cachent derrière. Ainsi, vous serez capable d’identifier les altcoins susceptibles d’augmenter plusieurs fois à court, moyen et long terme.

Comment fonctionnent les altcoins ?

En règle générale, chaque altcoin aspire à être différent. Cependant, le plan technique à code source ouvert du bitcoin les a tous inspiré. C’est pourquoi le bitcoin et de nombreux altcoins ont les mêmes technologies de base et partagent le même code dans une certaine mesure.

En fait, les altcoins sont des réseaux peer-to-peer conçus pour traiter d’importantes quantités de données en une seule fois sans autorité centrale. Ce sont des systèmes de nœuds exploités par des volontaires répartis sur toute la planète pour former des superordinateurs mondiaux.

De même, ils peuvent passer d’un portefeuille de altcoins à un autre de manière privée et sécurisée grâce à la cryptographie. Ils dépendent également d’un registre décentralisé appelé blockchain. La blockchain est une base de données qui enregistre publiquement et en permanence les transactions numériques.

Par conséquent, les réseaux décentralisés ne sont la propriété de personne. Vous ne pouvez donc pas acheter un morceau d’Ethereum, de Cardano, etc. Ce que vous pouvez acheter, ce sont les pièces de monnaie numériques et les jetons qui en sont produits. Cependant, de nombreux amateurs de crypto-monnaies aiment parler des altcoins comme s’il s’agissait d’une seule catégorie d’actifs. Mais en réalité, elles appartiennent à une ou plusieurs catégories bien définies.

Les Altcoins : des monnaies basées sur l’exploitation minière

Les réserves de ces altcoins ne sont pas facilement disponibles. Comme des ressources enfouies dans le sol, ces cryptos augmentent en quantité uniquement grâce au minage des altcoins.

Au lieu de creuser, les mineurs de bitcoins et d’altcoins résolvent des questions mathématiques complexes pour valider les transactions avant de les ajouter à la blockchain. Une fois minées, ces altcoins deviennent de nouvelles pièces.

Il existe cependant différentes méthodes de minage. Le rôle des mineurs est de garantir l’authenticité des transactions et de protéger l’intégrité de la blockchain. Ils contribuent à garantir qu’aucune pièce ou jeton contrefait ne circule, empêchant ainsi la double dépense.

Altcoins et les des jetons pré-minées

À l’opposé des altcoins basés sur le minage, ces crypto-monnaies entrent en circulation, non pas par le biais du minage. Au contraire, elles sont déjà distribuées avant d’arriver sur le marché. XRP en est un exemple frappant.

Altcoins jetons d’utilité

Ces altcoins vous donnent accès à certains réseaux peer-to-peer décentralisés. Les jetons d’utilité, comme le Filecoin, ne représentent pas une forme de capital d’entreprise. Ils sont comme de l’argent que vous pouvez échanger contre des services ou des récompenses.

Altcoins stables

Ces altcoins sont appelés ainsi car ils sont censés avoir une valeur marchande stable. Ils ont été conçus pour remédier aux fluctuations sauvages des prix qui ont caractérisé la sphère cryptographique.

En vrai, les forces du marché n’affectent pas facilement les monnaies stables car elles sont soutenues par des actifs de réserve. Ces altcoins peuvent être rattachés à un actif unique ou à un panier de monnaies fiduciaires fortes, de matières premières rares ou d’autres cryptomonnaies.

Par leur conception, les stablecoins comblent le fossé entre les mondes crypto et fiat. Elles combinent le caractère abordable, la rapidité, la confidentialité, la sécurité et l’absence de frontières des crypto-monnaies avec la valeur marchande non volatile typique de la monnaie fiduciaire. Cela dit, elles ne sont pas exactement taillées dans le même moule. En fait, elles se répartissent en trois sous-catégories.

Fiat-Collateralized 

Malgré ce que leur nom suggère, ces altcoins ne sont pas nécessairement soutenus par des monnaies fiduciaires. Les monnaies stables adossées à des monnaies fiduciaires peuvent également utiliser des métaux précieux comme l’or et l’argent ou des matières premières précieuses comme le pétrole comme garantie. Les dépositaires indépendants sont chargés de maintenir des réserves suffisantes d’actifs pour justifier le prix des altcoins. Des auditeurs les examinent régulièrement pour s’assurer qu’ils respectent les règles. USDT (Tether) est l’une des monnaies stables à collatéral fiat et la plus utilisées d’ailleurs.

Crypto-collatéralisés 

Pour éviter les fluctuations de prix volatiles, divers actifs cryptographiques soutiennent la valeur en altcoins de ces stablecoins. Les altcoins adossés à des crypto-monnaies sont sur-collatéralisés, ce qui signifie que leurs réserves de crypto-monnaies dépassent leurs approvisionnements. Aucun stablecoin soutenu par des cryptoactifs ne peut-être plus connu que le Dai de Maker DAO.

Altcoins non-collatéralisés

Ils ne sont liés à aucun actif traditionnel ou cryptographique. Au lieu de cela, ils entreprennent des accords auto-exécutoires appelés smart contracts pour stabiliser leurs prix. En effet, le réseau d’une monnaie alternative non collatéralisée brûle des pièces lorsque son prix devient trop élevé et en frappe de nouvelles lorsque le prix baisse trop. Le kUSD de Kowala en est un bel exemple.

La différence entre les altcoins et le bitcoin

Altcoin- quelques altcoins populaires
Altcoin- Une solution aux insuffisances du bitcoin

Bitcoin est une technologie financière révolutionnaire, mais elle n’est pas parfaite. Satoshi Nakamoto, son créateur, l’avait imaginé comme un “système de paiement électronique de pair à pair”. Il s’agit toutefois d’un moyen d’échange inefficace et peu pratique, en raison de ses limites techniques. C’est pourquoi le discours sur le bitcoin a changé. Il est désormais considéré comme une alternative à l’or en tant que réserve de valeur.

A quoi sert un altcoin ? 

Les altcoins ont été conçus dans le but d’essayer de faire ce que le bitcoin ne peut pas faire. Le bitcoin est conçu pour effectuer des tâches simples uniquement. Mais lorsqu’il est modifié, il est possible de créer des réseaux de crypto-monnaies capables d’effectuer des activités plus complexes.

Meilleure chaîne youtube en français sur la crypto-monnaie.

Certaines altcoins tentent de concurrencer le bitcoin. D’autres veulent le compléter. Alors, les altcoins sont-ils de bons investissements ? Voici les avantages et les dangers de placer votre argent sur les altcoins :

Avantages

  • Algorithmes de consensus efficaces – Le mécanisme de consensus Proof-of-Work du bitcoin prend beaucoup de temps et d’énergie. Il n’est pas viable une fois que l’adoption massive de la crypto-monnaie se produit.
  • Certains altcoins utilisent une approche différente : Proof-of-Stake. Elle n’est pas aussi gourmande en ressources et permet de valider beaucoup plus rapidement les transactions.
  • Faibles frais de transaction – Le prix du transfert de crypto-monnaies d’un portefeuille de altcoins à un autre ne représente généralement qu’une fraction du coût du transfert de bitcoins. Des frais de transaction faibles ou nuls sont possibles si les crypto-monnaies doivent être utilisées quotidiennement.
  • Flexibilité et évolutivité – La troisième et actuelle génération de réseaux de crypto-monnaies est en cours de développement avec la facilité d’évolutivité à l’esprit. Les crypto-monnaies de première et deuxième génération, dont le bitcoin, ne se sont pas adaptées à l’augmentation de la demande aussi rapidement qu’elles auraient dû.

Inconvénients

  • Utilité obscure – En tant que novice, il peut être difficile d’appréhender le concept de crypto-monnaie. Mais il peut être beaucoup plus difficile de saisir les principes fondamentaux d’un actif cryptographique sans lire son livre blanc et sans avoir de formation en développement logiciel.
  • Valeur trompeuse – L’espace crypto est rempli de personnages louches. Ils savent que de nombreux débutants entrent chaque jour sur le marché des altcoins et sont susceptibles d’investir sous le coup de l’émotion. Malheureusement, les escrocs peuvent lancer leurs propres altcoins et soutenir publiquement des altcoins sans valeur pour escroquer les investisseurs naïfs.
  • Grande volatilité des prix – Les actifs cryptographiques dont la capitalisation boursière est plus faible peuvent connaître des fluctuations spectaculaires du prix des altcoins. Si une poignée de détenteurs seulement contrôlent une quantité importante d’un altcoin, ils peuvent faire baisser la valeur de la cryptomonnaie lorsqu’ils vendent.
  • “Pump and dump” est une pratique de manipulation courante. Des groupes d’investisseurs malveillants injectent des capitaux dans un actif et les “jettent” une fois que le prix de l’altcoin s’envole.

Quelques Alcoins courants

Les classements des crypto-monnaies sont en constante évolution. Seul le bitcoin a conservé sa position au sommet sans opposition. Voici les quelques altcoins populaires sur le marché boursier.

Ether (ETH) 

L’Ether est la crypto-monnaie native d’Ethereum. Les utilisateurs du réseau ont besoin de l’ETH pour payer la puissance de calcul nécessaire à l’accomplissement de leurs tâches. En bref, l’éther est le gaz sur lequel fonctionnent les applications décentralisées résidant sur Ethereum.

Binance Coin (BNB) 

Ce jeton est conçu pour couvrir les frais de Binance, la deuxième bourse de crypto-monnaies au monde. Construit sur la blockchain Ethereum, BNB est limité à 200 millions de jetons seulement. Bien que facultative, la dépense du Binance Coin s’accompagne d’un rabais pendant les quatre premières années d’adhésion à Binance.

Dogecoin (DOGE) 

Altcoin- des cryptomonnaies alternatives au bitcoin
Altcoin- des cryptomonnaies alternatives au bitcoin

Dogecoin est un mémécoin, une crypto basée sur une blague idiote, qui a pris d’assaut le marché des altcoins. Bien qu’il ait été piraté par le passé, il est devenu une mine d’or pour les investisseurs spéculatifs, grâce à son principal cheerleader sur Twitter, Elon Musk. 

Tether Token (USDT) 

Ce stablecoin est populaire parmi les traders. Les tokens Tether aident à préserver la valeur des altcoins d’une manière inégalable. USDT permet une conversion plus rapide et moins chère des bitcoins.

ADA 

Il s’agit du jeton natif de Cardano, une blockchain de troisième génération dont le protocole est en cours de construction depuis le début. Ses ingénieurs envisagent qu’elle dispose d’un meilleur système de gouvernance et évite les problèmes de mise à l’échelle qui ont frappé le bitcoin et l’Ethereum.

XRP 

XRP est le carburant qui alimente le réseau de type blockchain de Ripple. Il facilite les paiements transfrontaliers entre les banques et les agences de transfert d’argent. Cette crypto sert d’”actif-pont” pour deux parties qui n’ont aucune relation entre elles et qui utilisent des monnaies fiduciaires différentes.

DOT 

Le jeton DOT a gagné en popularité grâce aux solutions techniques novatrices de Polkadot pour résoudre les problèmes d’interopérabilité entre les blockchains. Polkadot utilise deux blockchains. L’une sert à l’enregistrement permanent des transactions. La seconde sert à lancer et à exploiter les blockchains créées par les utilisateurs.

Conclusion

La plupart des altcoins ne sont pas aussi connus que le bitcoin. Cependant, certaines d’entre ces monnaies ont le potentiel pour devenir aussi importantes dans un avenir proche. En revanche, le marché des crypto-monnaies peut-être dur pour les acheteurs d’altcoins imprudents et mal informés. Ainsi, que vous souhaitiez être un trader d’altcoins prolifique ou un investisseur passif, vous devez connaître la valeur fondamentale de vos altcoins potentiels. N’oubliez pas d’écouter les analystes techniques fiables et ne laissez jamais vos émotions prendre le dessus.

Aimez-vous ce blog ?

Cliquez sur 5 étoiles pour noter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes 1

Soyez la/le premier(e) à voter

Si vous avez trouvé ce post utile...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire