Qu’est-ce qu’un FORK et ses conséquences ?

Le monde des finances a changé à cause de l’évolution des cryptomonnaies. Le cas du gouvernement chinois qui parraine sa propre monnaie numérique est un exemple. D’abord, la première cryptomonnaie créée pour jouer le rôle de monnaie alternative, virtuelle et aussi décentralisée à l’argent liquide est le Bitcoin. Ensuite, quelques monnaies virtuelles secondaires sont apparues comme l’Ethereum et le Ripple. Ces deux cryptomonnaies n’ont pas été créées comme le Bitcoin, elles sont issues d’une bifurcation encore appelée le fork en cryptomonnaie.

Ce phénomène se produit lorsque les développeurs décident que la monnaie virtuelle doit subir un changement. Il peut s’agir d’un problème de sécurité comme ce fût le cas de l’Ethereum ou le cas du Bitcoin et du Bitcoin Cash qui est dû à un désaccord au sein de la communauté.

Cependant, il est important de retenir que le fork peut avoir une influence sur une monnaie numérique. En général, cet impact est lié à une grande fluctuation des prix des cryptomonnaies. Pour mieux comprendre ce concept, nous allons partir de certaines notions sur le fork en cryptomonnaie avant d’expliquer les conséquences de la bifurcation. Voilà les idées autour desquelles cet article sera développé.

CZ et Frank Houbre de Binance dans la crypto-monnaie

Le fork en cryptomonnaie : définition

Fork en cryptomonnaie - Une division dans un objectif précis
Fork en cryptomonnaie – Une division dans un objectif précis

Fork est un mot anglais qui se traduit en français par « bifurcation ». Il s’agit d’une notion qui désigne toutes les mises à jour subies par un ou des actifs virtuels. Pour bien fonctionner, les monnaies numériques se basent sur les nœuds. Ces derniers sont un ensemble de réseau décentralisé. Cet ensemble se conforme aux mêmes normes afin d’éviter tout problème dans la Blockchain des monnaies virtuelles. Ce processus est appelé le « protocole ». Ce dernier évolue d’une cryptomonnaie à une autre. Prenons en exemple le roi des monnaies virtuelles : le Bitcoin. Voici les règles qui s’appliquent à celui-ci :

  • la création d’une nouvelle monnaie Bitcoin par bloc est limitée à environ 6,25 BTC ;
  • le montant en entrée ne doit pas être inférieur au montant en sortie ;
  • les blocs de la blockchain doivent avoir un Proof of Works ou justificatif de travail.

Ce protocole est aussi composé des règles en relation avec les bénéfices reçus par chaque mineur. De toute façon, même les règles évoluent ou changent en fonction de chaque monnaie numérique, les mises à jour ne connaîtront pas de changement. Par conséquent, vous aurez le soft fork ou le hard fork. Ceux-ci représentent des mises à jour qui ont un impact sur le fonctionnement du protocole des monnaies virtuelles. Il s’agit du fork en cryptomonnaie.

Comment se produit un fork accidentel ?

Le fork accidentel se produit lorsqu’au moins deux mineurs calculent un hash au même moment. Un hash conduit à la création de deux blocs différents au lieu d’un seul bloc sur le réseau. Retenez qu’ensuite ce qui se passe sur le réseau dépend de ce qui est prévu à cet effet dans le livre blanc ou le white paper de la monnaie numérique.

Cependant, lorsqu’il y a un fork en cryptomonnaie, les nœuds acceptent uniquement les blockchain qui ont un grand nombre de blocs. Parfois, après le fork en cryptomonnaie, la blockchain principale et la blockchain secondaire possèdent le même nombre de blocs. Pour résoudre ce problème entre deux blockchains, il faudra attendre le minage du bloc suivant.

Les nœuds du réseau accepteront le blockchain qui trouvera en premier le prochain bloc après le minage. Par conséquent, la première blockchain sera acceptée et confirmée tandis que la deuxième blockchain née du fork en cryptomonnaie est rejetée et donc devient un bloc orphelin. La blockchain acceptée par les nœuds du réseau poursuit le minage de la monnaie virtuelle.

Comment se produit un fork intentionnel ?

Le fork intentionnel est contraire au fork accidentel. En effet, dans le but de modifier les règles de la blockchain, certains forks sont provoqués par des membres de la communauté. Lorsque le fork est intentionnel, cela provoque :

  • deux blocs entre communautés, chacun développe les changements sur la blockchain ;
  • un ajustement des fonctionnalités pour améliorer le réseau ;
  • une réponse à un hack du réseau des monnaies numériques.

Il existe deux types de fork intentionnel. Vous avez le hard fork et le soft fork.

Qu’est-ce qu’un soft fork ?

Le soft fork consiste à apporter une modification au différent protocole d’une monnaie virtuelle sans impacter le bon fonctionnement de celle-ci. En effet, le protocole doit être compatible aux versions antérieures. Par conséquent, chaque nœud qui n’est pas mis à jour peut toujours évaluer toutes les transactions ainsi que les nouveaux blocs dans la blockchain. Toutefois, cela est possible si les anciennes règles sont en harmonie ou en concordance avec les nouvelles règles.

Qu’est-ce qu’un hard fork ?

Le hard fork est contraire au concept du soft fork. De ce fait, avec le hard fork, les modifications apportées deviennent incompatibles avec les anciennes règles. Par conséquent, les nœuds doivent être mis à jour. Sans cette dernière, il est impossible d’évaluer ou d’insérer les nouveaux blocs dans la blockchain. Il faut retenir que le hard fork peut améliorer et modifier un protocole qui existe déjà. De plus, il a la capacité de créer une nouvelle blockchain indépendante de la première ou de l’originale.

Enfin, la différence entre les deux concepts est simple : avec le soft fork, les mises à jour sont planifiées ou parfois controversées, ce qui n’est pas le cas du deuxième, le hard fork.

Quel avenir pour le fork ?

Les fork en cryptomonnaies continueront dans cet univers, car ces dernières sont open source. Ajouter à cela, les institutions et les mineurs n’ont pas toujours les mêmes objectifs. À cet effet, il est improbable que les forks disparaissent. Ces deniers font partie de la vie des monnaies numériques.

Pourquoi les développeurs décident-ils de mettre en œuvre un Hard Fork ?

Fork en cryptomonnaie - L'innovation reste le principal objectif
Fork en cryptomonnaie – L’innovation reste le principal objectif

Plusieurs raisons poussent les développeurs à mettre en œuvre un fork en cryptomonnaie. À titre d’exemple, il y a l’ajout de nouvelles fonctions, les changements sur les risques de sécurité qui ont été identifiés sur une version précédente du logiciel ou encore une annulation des transactions comme ce fût le cas de la chaîne de blocs Ethereum. Ce dernier avait mis en place un hard fork afin de changer le piratage de l’Organisation Autonome Décentralisée.

Meilleure chaîne youtube en français sur la crypto-monnaie.

En dehors de la sécurité, la communauté Ethereum a enclenché une bifurcation dure après un vote à l’unanimité. Cela a permis d’inverser les transactions qui sont à la base d’un détournement de la monnaie vers un hacker anonyme. Par conséquent, les utilisateurs des jetons DAO ont récupéré leur investissement en ETH.

Les conséquences des forks dans le domaine de la cryptomonnaie

Le fork en cryptomonnaie peut avoir plusieurs conséquences. En général, le fork en cryptomonnaie est suivi d’un affaiblissement de la crypto de base. La communauté de cette monnaie se divise en deux blocs et par la suite elle voit ses utilisateurs se réduire considérablement. Ces derniers créent également deux blocs ou parfois investissent dans une autre monnaie.

De même, les forks en cryptomonnaie sont aussi des raisons de multiplication des monnaies numériques. Leurs influences contribuent à une instabilité de la monnaie, ce qui ne rassure pas les investisseurs.

Les raisons d’un fork

Le fork en cryptomonnaie vient après un désaccord dans une communauté. En effet, les membres de cette communauté ne s’entendent pas sur les différentes d’utilisation de la technologie Blockchain. Parmi les deux blocs de la communauté, il y a un qui maintient les bases de la monnaie, par contre le deuxième est celui qui prône une amélioration du protocole d’origine. 

Les principaux forks en cryptomonnaie

Le fork en cryptomonnaie connue est celui lié au Bitcoin en 2017. Il naît d’un désaccord sur la vitesse des transactions. Cela avait conduit à cette époque à une division de la communauté Bitcoin et par conséquent à la création du Bitcoin cash. Cette cryptomonnaie est créée à partir d’une chaîne opposée à la chaîne principale, mais en gardant une relation avec la blockchain de la monnaie virtuelle de base le « Bitcoin ». Par la suite, le Bitcoin Cash est devenu une crypto qui permet des transactions rapides et à des frais très bas. Toutefois, le bitcoin cash mobilise également une puissance de calcul qui est supérieure à celle que le Bitcoin utilise.

Cependant, le Bitcoin cash est considéré comme le fork en cryptomonnaie le plus réussi, car en étant toujours derrière le Bitcoin dans le rang des monnaies virtuelles, il a su s’imposer parmi les meilleures monnaies virtuelles. De plus, en termes de capitalisation, le bitcoin cash est resté dans le Top 10 des cryptomonnaies.

Comment fonctionne une blockchain fork ?

Fork en cryptomonnaie - La blockchain répertorie toutes les transactions
Fork en cryptomonnaie – La blockchain répertorie toutes les transactions

Beaucoup se demandent comment se fait le fork en cryptomonnaie. Il faut une attention particulière au concept pour mieux comprendre.

Cependant, pour obtenir un fork en cryptomonnaie, il suffit d’introduire des modifications au protocole du système de la blockchain. Ces modifications sont associées à la création de nouvelles monnaies appelées « tokens ». Pour réussir le fork en cryptomonnaie, il est conseillé de partir de « Zéro ». Toutefois, certaines monnaies numériques sont créées à partir d’une blockchain existante.

Créer une nouvelle monnaie

Partir de « Zéro » pour créer une nouvelle monnaie est la méthode la plus connue et la plus utilisée. Elle se base sur le principe qui consiste à copier et coller le code d’une monnaie existante. Ensuite, le code est modifié pour le lancement d’un nouveau « tokens ». Le processus doit reprendre à « Zéro » afin de convaincre les investisseurs à l’utiliser. Le parfait exemple dans ce domaine est le Litecoin. Cette dernière est d’abord un clonage du bitcoin. Ensuite, les créateurs ont apporté des changements, ce qui a bien évidemment convaincu les investisseurs. Ces événements ont rendu cette cryptomonnaie célèbre par la suite.

La méthode alternative

Lorsque les forks ne se font pas à partir de « Zéro », il y a la méthode alternative qui peut être très utile. Celle-ci consiste à effectuer le fork depuis la blockchain existante. Par conséquent, deux versions de la blockchain sont créées à partir de la division du réseau. L’exemple idéal dans ce cas est la création du bitcoin cash. En effet, le bitcoin cash naît à partir des divergences sur les modifications que doit subir le bitcoin. Ici, le bitcoin cash est la monnaie dérivée et le bitcoin la monnaie principale.

Est-il intéressant d’investir dans une cryptomonnaie avant une bifurcation dure ?

Le fork en cryptomonnaie est la cause d’une instabilité pour les monnaies numériques. La communauté autour de la cryptomonnaie sera ainsi divisée et le marché deviendra très volatil. Les investisseurs réagissent en fonction de la monnaie et du type de fork. En général, les bifurcations permettent aux investisseurs d’obtenir des pièces gratuitement. Ainsi, ils conservent leur investissement dans la cryptomonnaie concernée ou parfois augmentent leur investissement. L’inconvénient ici concerne l’entrée en jeu des grands opérateurs qui font de même que les investisseurs. Toutefois, s’il n’est pas possible pour un investisseur d’agir rapidement avant les baleines, il est préférable dans ce cas de vendre votre investissement avant le début d’un fork en cryptomonnaie.

Il est possible pour un investisseur d’utiliser ses profits pour acquérir une plus grande part d’actions ou de jetons juste après le processus de la bifurcation de la monnaie virtuelle. En fait, il est assez intéressant d’investir pendant la période de transition. 

La meilleure solution pour un investisseur qui pense que le fork en cryptomonnaie va contribuer à faire évoluer la valeur d’une cryptomonnaie est de commencer à payer les actifs au fur et à mesure. Cela lui permet de profiter des fluctuations des prix afin d’augmenter son investissement. Par contre, lorsque les investisseurs pensent que le fork en cryptomonnaie sera mauvais pour une cryptomonnaie, ils vendent leurs actifs avant le début de l’effondrement. Retenez qu’il est possible pour une monnaie numérique de se séparer si les membres de la communauté ne soutiennent pas la bifurcation.

Quel est votre avis ?
  • Note