NFT pour les nuls – Tout ce qu’un débutant doit savoir

4
(4)

Après la vente d’une œuvre d’art exclusivement numérique à la maison d’enchères Christie’s pour 69 millions de dollars, tout le monde s’enthousiasme pour les jetons numériques uniques appelés NFT. Si le bitcoin se présente comme la version numérique de la monnaie, les NFT par contre sont la conversion numérique des œuvres d’arts et des collections. Dans ce guide, nous présenterons les bases de l’univers NFT, leur rôle et tout ce qui tourne autour de ces jetons.  Mais avant, définissons ce que sont les NFT.

Qu’est-ce qu’un NFT ? Que signifie NFT ?

NFT pour les nuls - l'art numérique et le monde d'aujourd'hui
NFT pour les nuls – l’art numérique et le monde d’aujourd’hui

Les jetons non fongibles (NFT) sont des certificats d’authenticité qui utilisent la technologie blockchain pour prouver la propriété et la rareté des actifs numériques. Ce sont par exemple des données numériques et cryptographiques d’une musique, d’un tableau ou d’un certificat qu’on insère dans la blockchain. A la différence des NFT, les cryptomonnaies classiques sont des actifs fongibles. En d’autres termes, ils peuvent être substitués ou échangés contre un autre actif identique et de valeur équivalente. Par conséquent, un bitcoin est fongible puisque vous pouvez l’échanger contre un autre bitcoin, et vous aurez exactement la même chose.

En revanche, les NFT sont non fongibles, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas interchangeables. En fait, un token non fongible ne peut pas équivaloir à un autre token non fongible. Chaque actif ici a une valeur unique.

Qu’est-ce qui rend les NFT si uniques ?

Les œuvres d’art traditionnelles telles que les peintures ont de la valeur parce qu’elles sont uniques en leur genre. Mais, elles ne sont pas à l’abri d’une reproduction illégale ou d’un vol de propriété. Grâce aux NFT, il est désormais possible de créer un certificat digital de titre de propriété négociable. Comme dans le cas des crypto-monnaies, l’identité des propriétaires s’enregistre dans un grand livre partagé appelé « blockchain ». Cependant, il est impossible de falsifier les données informatiques de la blockchain, car le registre se sécurise grâce à la contribution de milliers d’ordinateurs à travers le monde. De plus, les NFT comportent parfois des smarts contracts qui donnent à l’artiste, par exemple, une partie de la vente éventuelle du jeton.

Qu’est-ce que l’art numérique NFT ?

Si l’art numérique existe depuis un certain temps, les NFT commencent à transformer la façon dont nous achetons et vendons l’art numérique. Lorsqu’une chose existe dans l’espace physique, il est plus facile de comprendre pourquoi elle a de la valeur. Mais, il peut être plus difficile de comprendre pourquoi l’art numérique ou tout autre fichier numérique a de la valeur.

L’art numérique a longtemps été sous-évalué, en grande partie parce qu’il est disponible gratuitement. Afin que les artistes soient en mesure de donner une valeur monétaire à leurs créations, les NFT y incorporent un élément de rareté. En effet, certains collectionneurs, s’ils savent que la version originale d’un objet existe, sont plus enclins à rechercher la pièce « authentique ». La rareté donc explique pourquoi les collectionneurs de cartes de baseball sont prêts à payer 3,12 millions $ pour une photo de Honus Wagner.

Quels sont les exemples de NFT ?

Il semble que l’histoire mondiale ait été écrite le 11 mars 2021 lorsque l’artiste numérique Mike Winkelmann, alias Beeple a vendu une œuvre d’art à jeton non fongible (NFT) pour 69 millions $ chez Christie’s lors d’une vente aux enchères. Ni peinture, ni gravure, ni sculpture n’ont été échangées lors de cette vente. Mais, il s’agissait plutôt d’un GIF vendu via une transaction numérique consistant à obtenir un jeton numérique NFT, également appelé « bitcoin pour l’art ».

Pourtant, plus tôt, le 19 février 2011, un Gif animé de Nyan Cat ; un chat pop-tart volant à coûté plus d’un demi-million $ aux enchères. Par ailleurs, une semaine après, la musicienne Grimes a obtenu plus de 6 millions USD avec la vente de certaines oeuvres numériques. Mais, il n’y a pas seulement la vente de l’art qui est symbolique dans l’univers NFT. Jack Dorsey, le fondateur de Twitter a lancé une vente de son premier tweet avec des enchères atteignant 2,5 M$.

Des projets comme Decentraland, Landgraze, Cryptovoxels et Somnium Space vous permettent de posséder des terrains virtuels sous forme de NFT. Les personnes qui possèdent des terrains construisent ce qu’elles veulent, des centres de conférence aux galeries d’art.

Par ailleurs, NBA Top shot a enregistré un volume de ventes de plus de 100 millions de dollars. Il ne s’agit pas seulement de NFT à collectionner, mais aussi de produits sportifs incorporables dans plusieurs jeux en ligne. En fait, tout un écosystème de jeux sportifs se construit aujourd’hui autour de ces NFT. Les biens numériques et physiques sont un autre cas d’utilisation des NFT. Metafactory par exemple vend des sweats à capuche personnalisés dans la vie réelle, accompagnés d’un NFT.

Comment fonctionnent les blockchains et l’univers NFT ?

NFT pour les nuls - le fonctionnement de la blockchain et la NFT
NFT pour les nuls – le fonctionnement de la blockchain et le NFT

Il est préférable de considérer une blockchain comme un type particulier de base de données. Il stocke les données par groupes (appelés blocs), enchaînés numériquement les uns aux autres. Chaque bloc de données a une capacité limitée. Ainsi, lorsque cette capacité est pleine, les données supplémentaires sont placées dans un autre bloc, enchaîné à l’original. Ce protocole permet de bien sécuriser la blockchain et l’échange des NFT.

De ce fait, les NFT présentent un avantage important. En étant adossé à un élément de finance déjà connu (par exemple, Ethereum), il existe des mécanismes pour les émettre, les enregistrer et les vendre. Les NFT présentent donc des similarités avec les crypto-monnaies. Ils sont sans frontières et faciles à créer, puis à transférer. 

Par ailleurs, ce sont les créateurs qui fixent le niveau de rareté d’un NFT. Il advient souvent que l’artiste conçoit de nombreuses versions de sa création, mais il y a toujours une différence notable. Par exemple, si vous exploitez des NFT sous forme de billets pour un événement, alors chaque billet sera essentiellement identique, à l’exception du numéro de siège et de la date/heure de l’événement. Vous pouvez toutefois frapper des billets à différents niveaux pour différents types de sièges. Vous pouvez également choisir de rendre chaque billet totalement différent et d’en faire un objet de collection. Chaque NFT possède un identifiant unique. En plus, certains NFT sont même programmés pour verser automatiquement des redevances à leur créateur chaque fois qu’ils sont vendus. 

La crypto-monnaie et les NFT ?

Certains pensent que les NFT sont un nouveau type de crypto-monnaie. C’est faux !

Les NFT ne sont pas des crypto-monnaies. Les crypto-monnaies comme le bitcoin sont des monnaies de paiement natives d’une blockchain. 

Contrairement aux NFT, les crypto-monnaies sont réputées fongibles et interchangeables, comme n’importe quelle marchandise ou monnaie traditionnelle. En revanche, un NFT est un jeton unique qui est conçu, pour la grande majorité, sur la blockchain Ethereum. En tant que tels, les NFT sont régis par des smart contracts Ethereum. De plus, les transferts de propriété sont inscrits dans la blockchain.

Par ailleurs, ces smart contracts sont constitués d’un code spécifique qui contient toutes les informations essentielles. Ils gèrent donc toutes les actions importantes relatives à un NFT telles que son transfert et sa vérification. Ces actions constituent la base du protocole ERC-721 d’Ethereum dans lequel le caractère unique d’un NFT se définit. En général, les informations détenues sur un NFT sont stockées dans les métadonnées du NFT. Et, parmi les informations stockées figure un « token ID » qui renvoie à une image ; un domaine web, une œuvre d’art ou toute autre ressource numérique de valeur.

Les Non Fongibles Token et la DeFi

DeFi signifie « decentralized finance » (finance décentralisée). C’est une forme d’application financière en crypto-monnaie ou blockchain. La DeFi étend l’utilisation de la blockchain du simple transfert de valeur à des utilisations financières plus complexes. 

Par contre, la plupart des applications DeFi sont construites sur Ethereum, la même plateforme de crypto-monnaie qui a introduit les normes Non Fongible Token. Certains projets envisagent d’utiliser les NFT comme garantie pour des prêts. Par exemple, si vous avez acheté un objet NFT rare dans le passé, vous pouvez l’utiliser pour un prêt en crypto-monnaie aujourd’hui.

Vous pouvez également acheter des parts de certains NFT, plutôt que de les acheter directement. Cela signifie que vous pouvez être copropriétaire d’un NFT coûteux, par exemple une œuvre d’art numérique unique. Il est même envisageable de commercialiser ces parts. 

Les NFT sont-ils surestimés ?

Il est difficile de dire si les NFTs sont exagérés ou non. Aujourd’hui, il est certain que les NFT prospèrent en raison de leur nouveauté et de leur capacité à créer une nouvelle approche de l’authenticité dans l’art numérique. Il y a de fortes chances qu’ils soient utilisés dans de nombreux secteurs comme l’immobilier et la publicité.

Comment gagner de l’argent avec les Non Fongible Token ?

NFT pour les nuls - gagner de l'argent avec les produits NFT
NFT pour les nuls – gagner de l’argent avec les produits NFT

Le moyen le plus simple de gagner de l’argent avec les NFT (Non Fongitibles Tokens) est de les créer ou de les vendre. La procédure est assez simple. Ainsi, si vous souhaitez vendre vos œuvres sous forme de NFT, alors vous devez vous inscrire sur une place de marché. Ensuite, vous aurez à « frapper » des jetons numériques en téléchargeant et en validant les informations sur une blockchain. Cette opération coûte généralement entre 40 et 200 dollars. Vous pouvez ensuite mettre votre pièce aux enchères sur une place de marché NFT.

Comment acheter des NFT ?

Vous pouvez les acheter en ligne sur diverses places de marché. Parmi les places de marché les plus courantes, citons OpenSea, Mintable, Nifty Gateway et Rarible. Ce sont des sites de collection numériques. Vous y trouverez plein d’œuvres d’arts numériques, des objets rares ou encore des choses plus intéressantes à collectionner. Par ailleurs, on trouve des sites ou des marchés de niche spécialisés dans la vente des oeuvres numériques. Par exemple, chez NBA Top Shot, vous trouverez des vidéos sur les temps forts du basket-ball, tandis que chez Valuables, vous trouverez des tweets en vente comme ce fut le cas avec la vente du premier tweet du fondateur de Tweeter. 

En effet, le système fonctionne comme une maison de vente aux enchères où vous proposez des offres sur des articles et espérez être le gagnant. Mais il y a quelques éléments à prendre en compte avant d’acheter. Par exemple, vous devez décider du marché sur lequel vous souhaitez vous positionner, le portefeuille numérique à utiliser, ainsi que du type de cryptocurrency dont vous aurez besoin pour conclure la vente. Certaines places de marché facturent des frais de « gaz ». Ces derniers correspondent à l’énergie nécessaire pour effectuer la transaction sur la blockchain.

Y a-t-il des risques à acheter/vendre des oeuvres numériques ?

Les NFT suscitent quelques inquiétudes, comme les valorisations, le stockage et la réglementation. De plus, si les NFT offrent un certificat de propriété, le créateur d’un NFT n’a pas à prouver la propriété de l’œuvre originale. Les places de marché NFT sont déjà confrontées à des cas de vol d’œuvres d’art et de violation des droits d’auteur. Par exemple, selon Yahoo, une artiste connue sous le nom d’Ashtoshi affirme qu’un selfie a été mis aux enchères sur Rarible, sans son consentement, pour une valeur de plus de 1 051 dollars en crypto.

Quelles sont les grandes marques qui se lancent dans les conceptions numériques ?

Les marques se sont emparées des NFT comme d’un moyen de s’engager auprès de leur public et de promouvoir leurs produits. Ces derniers jours, certaines marques ont sauté à bord du wagon des NFT avec plusieurs millions de dollars. On distingue entre autres les entreprises comme Taco Bell, Charmin, Pizza Hut, Nike, Pringles qui sont en train de frapper leurs propres jetons non fongibles.

Quel est l’avenir des Non Fongible Token ?

Les Non Fongible Token constituent déjà le catalyseur principal de l’innovation économique numérique. En effet, ils captivent le monde grâce à leur technologie et incarnent les nouvelles possibilités commerciales.

Les NFT se sont déjà imposés dans les industries du divertissement et du luxe. Au-delà de tout, ils peuvent encore se développer afin de toucher d’autres marchér bien renfermés comme celui du transport ou des tickets de Sports. Par contre, le secteur de l’art restera un segment important du marché global des NFT. Ces derniers devraient atteindre progressivement leur maturité au cours des deux prochaines années.

Aimez-vous ce blog ?

Cliquez sur 5 étoiles pour noter !

Note moyenne 4 / 5. Nombre de votes 4

Soyez la/le premier(e) à voter

Si vous avez trouvé ce post utile...

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire