À combien s’élèvent la TVA et les frais de douane en dropshipping ?

Si tu auras site e-commerce en dropshipping, même situé haut entrepreneur, il faut faire attention à la TVA et aux frais de douane. Je t’explique comment te déclarer à la douane et être dans la légalité avec ce cours. Si tu veux aller plus loin je serais heureux de t’accueillir dans ma formation en dropshipping.

Qu’est ce que les frais de douane et faut-il les payer ?

Quand tu commandes hors de l’union européenne, des produits vont être accueillis par la douane. Il faut savoir que tu dois payer la douane uniquement si ton colis excède plus de 150 € de valeur. Dans ce cas, une liste avec le pourcentage que tu dois payer à la douane en fonction du produit que tu as importé et disponible sur le site de la douane. Tu recevras alors un message indiquant que ton colis est bloqué à la douane et qu’il y a une attente sur les frais de douane que tu dois payer.

Certains colis passent sans être contrôlés. C’est le cas notamment des produits que tu vas commander sur Allier express et qui sont très petits. Tout simplement parce que l’expéditeur qui est ton fournisseur notera la mention cadeau ou écrira un prix inférieur sur l’étiquette à celui présent dans le colis.

Est ce que je dois payer la TVA en dropshipping en tant qu’auto entrepreneur ?

Tu dois faire attention à deux chose :

  • Tu dois obligatoirement payer la TVA de 20 % sur chaque produit que tu importes. Tu dois la TVA sur le sol français dès le premier euro d’import. En d’autres termes, si tu importes un produit à 10 €, tu devras alors payer deux euros supplémentaires en cas de contrôle des douanes. Je t’invite à noter ces deux euros supplémentaires si tu n’as pas de contrôle un de douane et à les mettre de côté le jour où on te demandera de régulariser ta situation.
  • Il y a ensuite une autre TVA qui ne concerne pas l’auto entrepreneur ou la micro-entreprise tant que tu ne dépasses pas la moitié du seuil maximal que tu y autorisés à faire. En effet, quand tu vas vendre un produit en dropshipping sur ta plate-forme e-commerce, tu vas te retrouver avec un prix qui sera toutes taxes comprises (TTC). Admettons que tu vendes ton produit maintenant à 50 € TTC tu as donc à l’intérieur 20 % de TVA, soit 8,33 €. C’est de la TVA collectée et tu pourras la déduire située une société mais pas un auto entrepreneur. Du coup, dans ton cas, tu n’as pas besoin de te préoccuper de cette partie tout est déjà en règle car tu n’as pas besoin d’y penser en tant qu’auto entrepreneur.

Quoiqu’il en soit, je t’encourage à garder la trace et les factures de chaque produit que tu commandes même si tu n’as pas eu un contrôle de la part de la douane. Un jour, tous ceux qui font du dropshipping de façon illégale seront régularisés et toi tu auras déjà calculé combien tu devras à la douane en cas de contrôle.

Comment obtenir mon numéro EORI ?

Le numéro EORI permet d’identifier des colis lorsqu’ils arrivent à la douane. Il sert aussi à identifier ton entreprise lorsque tu vas déclarer à la douane import que tu as fait. Je t’invite à demander à des fournisseurs de marquer ton numéro EORI que tu peux obtenir sur ce formulaire EORI. Ainsi, si ton colis est bloqué, la douane pourra scanner automatiquement ton produit et l’envoyer chez ton client. C’est un processus qui te permettra d’être en règle avec la loi, la TVA et les frais de douane tout en permettant de ne pas faire payer à tes clients la TVA et la douane suite à un contrôle et de facilité aussi ta comptabilité. Pour rappel, tu dois payer la TVA dès le 1er euro importé, et le seuil d’application des frais de douane est dès que ta commande dépasse 150€ !

Je t’explique bien entendu toutes ces données légales au sujet du dropshipping, de la TVA et de la douane avec beaucoup plus de précision dans ma formation de dropshipping que j’ai fait avec beaucoup de savoir et de motivation. À très bientôt.

Laisser un commentaire

Fermer le menu