Quelle marge en dropshipping et comment la calculer ?

Les marges en dropshipping peuvent varier de 10% à des rendement à plusieurs milliers en pourcentage en fonction de la valeur perçue du produit par le client. Pour la calculer et la définir, il faut bien entendu prendre en compte le prix d’achat mais aussi d’autres facteurs liés au marketing ou au temps investi. Voici comment faire pour calculer justement tes marges en dropshipping afin de devenir rentable.

Qu’est ce qu’une marge en dropshipping ?

La marge est un concept très simple qui te permet de savoir très rapidement si tu as une opération rentable (bénéficiaire) ou non (déficitaire). Admettons que tu achètes un produit à 10€ HT et que tu le vendes à 50€ HT.

  1. Ton produit coûte 10€ hors taxes, tu as donc une marge de 40€ HT.
  2. Tu dois dépenser par exemple 10€ supplémentaire pour faire de la publicité et vendre ce produit. Tu réduits donc ta marge de 10€. Elle passe à 30€

Certains s’arrêteront là. Cette marge est appelée la marge brute. On prend le prix de vente moins le prix d’achat et les frais publicitaires. Pourtant, il y a d’autres facteurs qui peuvent influer sur la marge :

  1. La location d’un espace pour stocker tes produits si tu fais évoluer ton dropshipping vers du e-commerce.
  2. Le temps que tu consacres en fonction de ton salaire ou si tu fais de la sous-traitance.
  3. La tenue de ton site internet, l’abonnement pour Shopify ou le prix des autres plugins.
  4. L’électricité, internet, ton loyer si tu travailles dans un bureau.
  5. Sans oublier tes charges, impôts etc qui ne sont pas du domaine de la marge pure et dure, mais qui doivent être considérés si tu es auto-entrepreneur ou en micro-entreprise.
  6. Prendre en compte les colis perdus ou détruits par la douane sans oublier les frais douane.
  7. Les frais de commission de ta banque (essaie N26 qui te permet de faire des économies en dropshipping) et diverses autres commissions et frais de transaction.

Admettons que tu vendes 100 produits par mois et que chacun dégage une marge de 30€ HT. Tu payes chaque mois 100€ pour avoir shopify et quelques applications. Ensuite, tu loues un bureau à 250€ par mois et tu as 50€ d’électricité. Tu dépenses donc 400€ en charges supplémentaires.

Si tu vends 100 produits par mois avec ces 400€ de charge à 30€ de marge, tu peux te dire que chaque vente de produit couvre 4€ de frais supplémentaires qui te permettent de faire vivre ton site et ton activité (400 divisé par 100). Ainsi, ta marge par produit en prenant en compte ces données n’est plus 30€ HT mais 26€.

Quelle marge faut-il avoir en moyenne en dropshipping ?

En moyenne, on vend un produit à un prix 4 à 100 fois supérieur. Voici quelques exemples :

  • J’achetais des cartes du monde à gratter en dropshipping au prix de 1€ pour les vendre à 24,90€. J’ai donc presque fait un X25.
  • Certains achètent des montres à quelques euros et multiplient le prix par 100…
  • Une tasse en bambou est un produit cher de base, vers les 12€. Tu pourras le revendre vers les 24 ou 39€, permettant de faire un X2 ou un X3 sur le prix.

Cette partie là nous permet de définir un prix psychologique du client. Un prix acceptable qu’il dépensera pour acquérir l’objet. Pourtant, ici, le plus important n’est pas pris en compte : la marge qui va te permettre de faire vivre ton projet. Pour te donner une fourchette de marge moyenne en dropshipping, elle sera comprise entre 35 et 60%. Ce n’est qu’une moyenne et je vais t’expliquer pourquoi tu ne dois pas t’y fier.

Je t’invite à reprendre l’exemple précédent du produit à 50€ avec 40€ de marge de base, acheté à 10€.

  1. Tu dois faire un prévisionnel de tes dépenses et faire des tests pour savoir si ce prévisionnel est réaliste.
  2. Imaginons que tu te dises qu’un client va te coûter 10€ en budget publicitaire pour effectuer une vente. Tu te dis alors  » il faut que j’augmente le prix de 10€ pour couvrir ces frais publicitaires.
  3. Ensuite, tu te dis  » je vais vendre 100 produits par mois et je veux me verser un SMIC « . Ainsi, tu dois ajouter 15€ supplémentaire qui permettront lors des 100 ventes de te générer 1500€ de salaire. En y ajoutant les charges, on s’approchera d’un smic. Le produit est donc actuellement à 35€.
  4. Ensuite, on peut reprendre les 4€ de frais de fonctionnement de ta société en dropshipping par produit. Le prix passe à 39€.
  5. Pour terminer, rien ne se passe jamais comme prévu, tu y ajoutes alors une marge de 30%, ce qui donne 11,7€, soit approximativement 50€.

Cet exercice te permet d’obtenir une marge viable si le prix est acceptable pour le client. Pour cela, rien de tel que de tester tes publicités et effectuer tes premières ventes en dropshipping. Tu pourrais très bien retirer la partie salaire ou la diminuer pour la considérer comme une marge te permettant de vivre sans forcément viser un salaire. Le salaire obtenu serait ainsi en fonction de tes résultats et tu devras booster tes ventes.

Il n’y a donc pas de véritable fourchette à appliquer pour trouver les marges de ses produits en dropshipping. Les véritables marges que tu dois appliquer doivent prendre en compte les critère que je t’ai indiqué pour réussir à obtenir un business viable. Pour le reste, je t’invite à suivre ma super formation en dropshipping pour ne pas faire d’erreurs !

Laisser un commentaire

Fermer le menu