E-commerce : La notion de commerce électronique et ses avantages

Tout entrepreneur désire étendre son activité commerciale sur le net. Ainsi, avec l’évolution des nouvelles technologies, le e-commerce a connu une évolution fulgurante. De plus en plus, des boutiques en ligne sont créées pour répondre aux besoins des consommateurs, peu importe la nature du produit recherché. La plupart des consommateurs sont moins disposés à se déplacer pour faire leur achat. Ainsi, le e-commerce est une solution qui tombe à point nommé. Cependant, avant de vous engager dans le e-commerce, vous devez connaître la portée de l’expression. Le but de cet article est de vous présenter la notion du e-commerce. Qu’est-ce que le e-commerce ? Quelles sont les différentes catégories de e-commerce qui existent ? Quels sont les avantages et inconvénients du e-commerce ? Comment créer un site de e-commerce ? Dans la suite de cet article, nous vous apporterons les réponses à ces différentes interrogations.

Notion de e-commerce 

E-commerce - Le commerce électronique est une transaction pécuniaire en ligne
E-commerce – Le commerce électronique est une transaction pécuniaire en ligne

Encore appelé commerce électronique, le e-commerce est un échange pécuniaire de services, de biens et d’informations à l’aide de l’Internet. Le e-commerce est aussi défini selon Francis Lorenz comme « l’ensemble des échanges numérisés liés à des activités de type commercial qui prend en considération le produit, les personnes et les organismes et enfin le mode de transmission ». Par ailleurs, le e-commerce gère le règlement des paiements par les moyens électroniques.  Toutefois, il est important de souligner une nette différence entre e-commerce et e-business.  Ces deux concepts sont souvent confondus. Il n’existe en effet aucun lien entre les deux termes. Dans le e-commerce, on est en présence d’une transaction de services et de biens entre le client et le fournisseur. Par contre, le e-business regroupe l’ensemble des stratégies mises en œuvre dans la gestion d’un commerce en ligne. De plus, le e-business est très vaste.

Ainsi, le e-commerce fait partie intégrante du e-business étant donné que le e-commerce est un modèle d’entreprise. En effet, le commerce électronique se révèle très utile pour les différents consommateurs comme pour les fournisseurs. Il permet au client de contacter le fournisseur. De plus, la distribution et la facturation sont plus efficaces. Par ailleurs, les coûts liés à l’exploitation de l’entreprise sont réduits. En effet, le concept du e-commerce est vraisemblablement très simple. Toutefois, les différentes étapes ayant conduit à cette efficacité sont très complexes. Le e-commerce couvre les transactions liées aux articles vendus et aux informations échangées. L’avènement du e-commerce constitue un vrai levier de relance économique. Il va permettre aux entreprises de s’engager dans une autre forme de business qui leur sera profitable à long terme.

E-commerce : Les différentes catégories

Le e-commerce regroupe plusieurs types de modèles. Toutefois, il est possible de les classer suivant de grandes catégories. La première classification se fait suivant le profil commercial et la deuxième classification se fait suivant le modèle commercial.

A-   Classification selon le profil commercial

Le commerce de façon générale doit viser une clientèle spécifique. Ainsi, nous pouvons déterminer les e-commerces suivants :

1.     Business-to-Business

Ce sont des entreprises dont la clientèle finale est une autre organisation ou une autre entreprise. Prenons l’exemple d’une boutique qui vend des matériaux pour la construction à des décorateurs ou à des architectes.

2.     Business-to-Consumer

Ce sont des entreprises dont les services ou produits sont directement vendus aux consommateurs. En effet, c’est la forme d’entreprise la plus répandue. On distingue donc les entreprises dans le domaine de l’électronique ou de la mode.

3.     Consumer-to-Business

Ce sont des plateformes sur lesquelles les consommateurs peuvent mettre des services ou produits. C’est aussi l’aspect du commerce en ligne le plus viable car le consommateur achète directement le produit qui lui convient.  Ainsi, les entreprises ont la possibilité d’acquérir ces produits ou services. On distingue par exemple les plateformes pour les emplois en freelance comme Odesk, Humaniance et Elance.

4.     Consumer-to-Consumer

Ce sont des entreprises qui facilitent l’achat et la vente des produits entre différents consommateurs. On retrouve parmi ces entreprises les plateformes comme Leboncoin et eBay.

Les différentes formes de e-commerce citées ainsi sont celles qu’on retrouve le plus souvent. Il faut noter qu’il en existe aussi plusieurs autres formes qui ne seront pas détaillées dans le présent article. Il s’agit du Business-to-Employer ; du Goverment-to-Consumer et du Consumer-to-Goverment. Ainsi, comme vous pouvez le remarquer le e-commerce va au-delà du simple achat.

B-   La classification selon le modèle commercial

Avec le changement quotidien des technologies, le e-commerce doit répondre aux nouvelles attentes. Ainsi, il est possible de classifier les e-commerces selon le bénéfice généré ou le mode utilisé pour faire l’échange.

1.     Boutique en ligne ayant des produits qui lui sont propres

C’est le premier réflexe que nous avons lorsque l’on nous parle de e-commerce. On imagine une boutique ordinaire dans sa version numérique.

2.     Dropshipping

Le client ne perçoit pas la différence entre e-commerce et le dropshipping. Cependant, les deux concepts se différencient par la provenance des produits vendus. En effet, dans le dropshipping, celui qui vend le produit n’est pas le fournisseur.

3.     E-commerce d’affiliation

Elle a une portée plus grande que le dropshipping. En effet, dans ce type de commerce, la vente ne se passe pas sur la plateforme du vendeur ni avec les produits de sa boutique.

4.     Adhésion

Dans ce type de commerce en ligne, on cherche à amener le client à faire des achats fréquents. Ainsi, on demande au client de souscrire à un abonnement mensuel, hebdomadaire ou trimestriel.

5.     Marketplace

Le Marketplace représente une boutique qui regroupe plusieurs autres boutiques. En effet, le Marketplace est une plateforme en ligne sur laquelle des vendeurs mettent leurs produits en vente.

6.     Servicices

Les boutiques en ligne ne vendent pas seulement des produits. Elles peuvent proposer des conseils, des coachings et des formations.

E-commerce : Avantages et inconvénients

E-commerce - Le commerce en ligne est très avantageux pour les utilisateurs
E-commerce – Le commerce en ligne est très avantageux pour les utilisateurs

Nombreux sont ceux qui s’adonnent au e-commerce à cause des avantages qu’il offre par rapport au commerce simple. Voici quelques avantages du e-commerce.

A- E-commerce : Avantages

  • Une plus grande clientèle : Par rapport au commerce en ligne, aucun autre commerce ou boutique ne peut avoir autant de clients. En effet, la possibilité de pouvoir vendre et acheter peu importe votre situation géographique est un atout majeur du e-commerce. Ainsi, la capacité à avoir plus de clients augmente ;
  • Aucune limite d’heure : Contrairement aux commerces traditionnels, le e-commerce est réalisé à tout moment. Ainsi, le client peut faire ses achats à n’importe qu’elle heure ;
  • Les coûts très abordables : La possibilité de faire ses achats en ligne vous fait gagner non seulement en heure, mais aussi et surtout vous permet de réduire les coûts ;
  • Plus de marge : Avec la baisse des coûts et l’augmentation de vos clients, vous êtes en mesure de réaliser une bonne marge avec le e-commerce ;
  • Facilite l’accès aux informations sur d’autres marchés ;
  • La sécurité liée au fait que les achats sont conclus uniquement à la confirmation par le fournisseur de la réception de votre commande ;
  • La scalabilité : Le e-commerce vous permet de vendre vos produits à plusieurs personnes au même moment. Par contre, dans un commerce traditionnel vous êtes limité par le nombre de personnes que vous pouvez servir à la fois ;
  • Un financement minime : Malgré l’augmentation des boutiques en ligne, leur création nécessite un faible budget ;
  • Les clients ont la possibilité de faire une comparaison des différents prix ;
  • Vous pouvez aussi gagner du temps ;
  • La possibilité de trouver immédiatement les produits récents.

Toutefois, la présentation de tous ces avantages pourrait vous faire penser que le e-commerce est exempt d’inconvénients. En effet, on peut souvent être confronté à certaines difficultés.

B-  E-commerce : Inconvénients

Nous parlerons plus en termes de défis que d’inconvénients. Cependant, on ne peut exclure le fait qu’il existe bien quelques inconvénients dans le processus de réalisation de votre e-commerce. Parmi les inconvénients on peut citer :

  • La méfiance ou le manque de confiance : Malgré l’évolution que connaissent les moyens de paiement, on remarque quand même que beaucoup ne font pas entièrement confiance aux systèmes de paiement en ligne. Ainsi, il existe des moyens pouvant permettre de sécuriser les informations des clients ;
  • Les produits et services ne sont pas manipulables physiquement : tout client a le désir de voir ou de toucher du doigt ce dans quoi il investit. Cependant, dans le e-commerce ceci n’est pas possible. Pour pallier ce problème, des fiches comprenant des vidéos et images du produit sont créées ;
  • La connexion : Pour vendre ou acheter sur Internet, il est important de disposer d’outil connecté. Les personnes âgées qui ne sont pas familiarisées avec les nouvelles technologies peuvent rencontrer des problèmes pour passer des commandes sur Internet ;
  •  Les difficultés techniques : Pour s’engager dans le e-commerce il est nécessaire d’avoir quelques connaissances techniques. Ainsi, pour ne pas faire face à ce genre de problème, il faut déléguer la partie technique à une personne compétente ;
  • La concurrence : Pour se lancer dans le e-commerce, il faut pouvoir se démarquer de la concurrence en se montrant plus compétent ;
  • Le temps d’obtention des résultats : Il est très difficile de s’offrir une bonne visibilité en e-commerce. Il faut beaucoup travailler pour que les gens vous remarquent ;
  • L’absence de relation humaine ;
  • Les difficultés à faire recours en cas de problème ;
  • Les tarifs de la livraison qui s’avèrent très coûteux

 Comment créer un site de e-commerce ?

E-commerce - Les étapes pour créer votre site de vente en ligne
E-commerce – Les étapes pour créer votre site de vente en ligne

Pour créer votre site de e-commerce, tout doit d’abord partir d’une idée. Si vous n’avez pas d’idée de départ, il existe des méthodes vous permettant de trouver des opportunités. En effet, vous devez avoir l’ouverture d’esprit adéquate et surtout un sens de l’observation accru. Vous devez déterminer des besoins immédiats de votre entourage auxquels vous pouvez apporter des solutions. Ensuite, vous devez procéder à une analyse de l’idée obtenue. Ceci passe par la sélection ou par un tri de toutes les idées trouvées pour en choisir la plus pertinente. Cette dernière sera l’idée première dans l’élaboration de votre e-commerce. Ainsi, vous déterminerez la valeur de l’idée. Vous ferez une étude du marché sur lequel vous voulez proposer votre produit. Ensuite, vous étudierez la concurrence et la demande puis vous énumérerez les difficultés qui pourraient vous freiner. Pour une bonne analyse de votre idée, nous vous proposons l’outil d’analyse SWOT.

Par ailleurs, vous devez définir une stratégie pour atteindre votre objectif. Ainsi, pour définir votre stratégie de e-commerce, vous pouvez utiliser Canvas.  C’est un Business Model qui fait le résumé des clés du commerce de façon claire et précise. Ensuite, vous élaborerez un plan d’action. Le plan d’action permet de déterminer le nom de votre produit. De plus, vous devez trouver un serveur pour héberger votre site. Par ailleurs, pensez à trouver une couleur et un logo qui attisent l’attention des consommateurs. De plus, vous devez construire votre site web et surtout travailler sur votre visibilité. En effet, la visibilité est un point très important dans la création de votre e-commerce. Vous devez alors travailler ardemment sur la visibilité de votre entreprise pour vous permettre de conquérir le marché et par conséquent de réaliser du profit.

Conclusion

Pour une grande majorité, le e-commerce est encore à ses débuts surtout avec une accessibilité des différents secteurs très hétérogène. En effet, de nombreux freins risquent d’empêcher ce nouveau type de vente d’émerger considérablement. Pour y remédier, des mesures sont prises par les différents acteurs concernés. Ces mesures sont pour la plupart porteuses de résultats positifs. Cependant, on ne pourrait donner des chiffres fiables concernant la portée de ces mesures. En effet, le succès de votre e-commerce ne dépend pas exclusivement de la qualité de votre site, mais de la stratégie que vous avez mise en place pour atteindre votre objectif. Il dépend aussi de votre communication, de la rigueur et des services fournis. Enfin, avec les nombreuses innovations technologiques le e-commerce devrait prendre une autre dimension dans les années à venir. Ainsi, vendeurs et consommateurs pourraient être comblés en fonction de leurs attentes.

formation et tutoriel en dropshipping
Votez

Laisser un commentaire