fbpx
Qu’est ce que le e-commerce et la différence avec le dropshipping ?

Qu’est ce que le e-commerce et la différence avec le dropshipping ?

4.8
(1174)

Le e-commerce est l’activité de vendre des produits sur internet au travers d’un site marchand. Il existe une multitude de variantes et stratégie du e-commerce avec ou sans stock comme le dropshipping. Des grands marques comme Decathlon ou Louis Vuitton font du e-commerce en poussant le développement d’une boutique en ligne ! Voici tout ce qui fait la force de e-commerce actuellement et pourquoi c’est une opportunité de business intéressante pour gagner sa vie sur internet grâce à des visiteurs que vous allez convertir en clients.

Qu’est ce que le e-commerce et quelles sont ses variantes ?

Si tu crées un site internet pour vendre des produits en ligne, ne serait ce qu’un ou deux, tu es alors un e-commerçant ! Le principe du e-commerce est très simple.

Financer sa formation de dropshipping avec le compte personnel de formation cpf
  1. Tu disposes ou non de produits que tu désires vendre.
  2. Ces derniers sont placés sur ton site internet.
  3. Des visiteurs arrivent sur ton via grâce à de la publicité ou du référencement naturel.
  4. Ils commandent le produit chez toi et tu reçois le paiement, permettant de te financer et de faire croître ton entreprise.

Pour cela, tu peux utiliser des CMS (content manager system). C’est un service en ligne ou programme qui te permet de créer très facilement des sites internets sans même avoir des connaissances en informatique. Plutôt pratique n’est-ce pas ? Tu peux alors utiliser Shopify, Woocommerce ou prestashop qui sont les leaders du marché. Une occasion parfaite pour se lancer sur la vente en ligne sans avoir besoin de coder son propre site internet commerçant !

14 jours gratuits pour créer sa boutique en ligne avec shopify en dropshipping

Il existe alors différentes variantes du e-commerce :

  1. Le e-commerce pur et dur : tu disposes de stocks chez toi ou dans un local et tu expédies directement chez ton client dès que le produit est commandé.
  2. Le dropshipping : tu n’as pas de stock. Dès qu’un client commande sur ton site internet, tu contactes le fournisseur pour lui demander d’envoyer directement le produit chez le client.
  3. Le e-commerce sur un site marchand : tu vends tes produits sur ton site et/ou avec un site marchand/une plateforme comme Amazon, le bon coin ou Cdiscount.
  4. La vente avec la livraison automatisée par Amazon FBA : quand un client commande sur ton site, c’est amazon qui va directement livrer le client à ta place avec le stock que tu auras envoyé au préalable chez eux.

Un e-commerçant en train de regarder ses ventes avec sa boutique en ligne

En réalité, dès que tu commences à vendre sur internet, tu deviens une sorte d’e-commerçant. Par exemple si tu vends régulièrement des produits sur des groupes facebook ou sur leboncoin, tu as l’âme d’un e-commerçant ! Beaucoup de monde appelle le e-commerce par les mots “ecom”. Si tu te demandes donc ce que veut dire le mot “ecom”, c’est simplement le diminutif du mot “e-commerce”.

Pourquoi le e-commerce et le dropshipping sont une bonne opportunité ?

Avec la facilité de concevoir des sites internet grâce aux CMS, n’importe qui peut se lancer et commencer à créer sa propre boutique en ligne. C’est un jeu d’enfant, il suffit de glisser les éléments les uns après les autres pour créer son site, réussir à automatiser l’envoi des mails ou gérer ses factures. C’est donc une excellente opportunité car :

  1. Tu peux gérer toi même la création du site et de ses différents éléments.
  2. Tu peux te lancer seul dans le dropshipping et la vente en ligne.
  3. Le e-commerce est un domaine en très forte croissance.
  4. C’est un travail qui nécessite en réalité simplement un ordinateur, de la motivation et une connexion internet si tu fais du dropshipping !

La montée en puissance de la vente sur internet provient simplement du fait que les consommateurs sont de plus en plus habitués à acheter sur internet. C’est tellement plus pratique pour comparer les prix, trouver des avis et confortable car instantané car tu n’as pas besoin de sortir de chez toi ! Ce domaine continuera son expansion dans les années à venir et il y a assurément beaucoup d’argent à gagner.

Attention aux risques du dropshipping, ce n’est pas si facile !

Venons maintenant à la partie un peu moins sexy. Tu le sais, je n’aime pas spécialement ces vidéos où on dit que tout est très simple et qu’on peut s’acheter sa villa avec piscine dès le premier jour. Je vais donc te dire ce qui est maintenant compliqué dans la vente sur internet. Il est vrai que ce n’est pas une tâche si difficile, mais il va falloir prendre en compte ces éléments avant de te lancer dans le e-commerce :

  • Ton orthographe doit être irréprochable. Pour cela, tu peux utiliser des correcteurs d’orthographe en ligne pour rédiger la description de tes produit et le contenu de ton site.
  • Il faut être à l’aise avec internet. Même si un CMS permet de créer très rapidement un site e-commerce, il faut en connaître tout le vocabulaire et être à l’aise avec cela.
  • Il faut savoir vendre, rédiger de jolies descriptions qui permettent d’augmenter tes taux de conversion, des mails envoûtants et ainsi de suite.
  • Gérer le service client ou le SAV (service après vente) est chronophage et mettra tes nerfs à rudes épreuves.
  • Tu dois apprendre à faire de la publicité avec facebook, youtube, google adwords, travailler ton référencement.
  • Tu dois savoir faire un peu de graphisme, un peu de montage vidéo, savoir comment créer ton entreprise et bien te protéger juridiquement.

En bref, tu dois consacrer énormément de temps à l’apprentissage . C’est pourquoi j’ai créé une formation sur le e-commerce et le dropshipping pour être armé(e) jusqu’aux dents avec une pédagogie très progressive !

C’est l’opportunité de faire une véritable reconversion professionnelle et te lancer dans une nouvelle activité qui sera potentiellement plus épanouissante. Mon dernier conseil est de tester et re-tester pour savoir si la vente sur internet te plaît. N’abandonne pas ton emploi si tu en as un. Il faut que tu saches que c’est un très faible pourcentage qui réussie à gagner beaucoup d’argent. Par contre, il est tout à fait possible de gagner le double d’un smic (net en enlevant tes charges en tant qu’auto-entrepreneur et tes frais publicités) avec un travail et un apprentissage acharné pendant plusieurs mois. Ceux qui réussissent sont ceux qui persévèrent et savent accepter les critiques constructives pour s’améliorer sans cesse !

L’achat de page et de site en ligne

Si vous avez envie de vous lancer avec une boutique en ligne qui existe déjà et qui a son stock, ses produits, c’est tout à fait possible. On peut acheter une boutique de e-commerce, tout comme la vendre ou l’échanger. On achète alors la structure, les pages du site, sa marque, sa stratégie et même de temps à autre son équipe (plus rare). Il existe des sites exprès pour acheter des boutique en ligne de e commerce et ne pas commencer de 0. Pour autant, je recommande d’avoir plusieurs premières expériences en partant de 0 et de ne pas faire intervenir dans un premier temps une agence web. Cela vous apprendra à tout gérer et à trouver comment faire en sorte que vos visiteurs effectuent des achats et deviennent vos premiers clients, c’est très plaisant !

Cela vous permettra de comprendre les rouages basiques et avancés. Par exemple de trouver un nom de domaine disponible et intéressant, de mettre en ligne vos produits, de gérer la livraison et de démarrer la création d’un commerce en ligne (ou même aussi en physique). La gestion d’une telle activité est tout un métier, aussi bien au niveau de l’importation, de la vente mais aussi de la gestion des ressources humaines, du travail sur le marketing… N’oubliez pas qu’il vous faut un statut juridique pour vous lancer sur la vente en ligne.

Mes conseils pour vendre ses articles en E commerce ?

Les canaux d’acquisition et de visibilité sont les mêmes pour tous les business en ligne : il faut tous les tester pour trouver ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Les bases restent dans l’ensemble les mêmes.

  1. Il faut premièrement un beau site avec une bonne plateforme commerce comme prestashop, shopify ou wordpress avec woocommerce. Ces trois plateformes sont à mon sens les meilleures et les plus faciles à adapter par rapports aux différents logiciels et fournisseurs que vous aurez.
  2. Votre boutique en ligne, c’est du commerce et c’est aussi une vitrine de qui vous êtes. Vous allez donc réaliser une belle home page. C’est la page d’accueil qui va tant bien présenter ce que vous faites et les produits que vous vendez, votre histoire…  Fascinez vos visiteurs pour les convertir ensuite en clients ! Rien ne sert de courir sur les canaux d’acquisition si votre site n’est pas travaillé.
  3. Vous pouvez faire du référencement. Par exemple, vous vendez des produits et articles à Paris. Vous allez donc travailler sur le référencement ” paris + le mot clé qui vous intéresse ” pour essayer de faire venir des gens dans votre boutique en ligne ou physique. De cette manière, vous améliorez le référencement naturel de votre site en travaillant sur du local. Vous pouvez aussi le faire à plus grande échelle, c’est là tout l’avantage du e-commerce, de pouvoir vendre et obtenir des visiteurs partout au travers le monde.
  4. Parlez au travers des réseaux sociaux qui sont intéressant pour votre cible. Vous avez intérêt à être présent sur facebook avec une page facebook, mais peut-être aussi pinterest ou même instagram. À vous de définir ce qui est intéressant par rapport à votre cible.
  5. Votre commerce en ligne dépend aussi de l’avis de vos clients et de la qualité du service que vous proposez. Demandez à vos clients de laisser des avis sur votre boutique, demandez aussi l’avis d’autres personnes sur ce qu’il y a à améliorer, même sur votre stratégie marketing.
  6. Faites des choix sur les services que vous allez proposer et le développement de votre business en ligne. Je vous dis ça car au bout d’un moment, vous allez devoir sous-traiter ou même embaucher. De cette manière vous pourrez faire le choix de vous concentrer que sur une spécialité de votre métier et chercher des personnes qui pourront vous aider ou remplacer sur les tâches que vous n’aimez pas comme le développement informatique par exemple, même s’il y a peu de choses à faire avec un CMS.
  7. Le but du commerce en ligne, c’est de faire tout pour la mise en oeuvre d’un acte d’achat, de la façon la plus simple et pertinente possible. Simplifiez au maximum votre site pour qu’il soit facilement compréhensible, améliorez l’expérience utilisateur au maximum afin que ce soit fluide et que vous puissiez éviter de perdre des clients simplement parce qu’ils ne comprennent pas comment passer une commande sur le site.
  8. N’oubliez jamais de mesurer les données. C’est la clé ! Regardez vos taux de conversion, testez différentes pages de vente, différentes audiences. Regardez quelle plateforme de paiement est le mieux (stripes et paypal à mon sens), ici, tout est électronique, les données arrivent en temps réel et peuvent être analysées, alors analysez !

Un site de e-commerce avec ses résultats en relation avec oct et kpmg.

Ensuite, continuez à trouver des canaux d’acquisiton, de tester et de croire en vous. Le e-commerce est un marché de plusieurs milliards de dollars et des grosses entreprises sont crées autour du ecommerce uniquement ! Croyez en vous, essayez d’avoir votre première vente et tout ira pour le mieux !

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.8 / 5. Vote count: 1174

As you found this post useful...

Follow us on social media!

Laisser un commentaire

deux + quinze =

🎁 Financez ma formation de DROPSHIPPING avec votre compte CPF... Et devenez un(e) expert(e) du e-commerce maintenant !

➡️ cliquez-ici pour démarrer aujourd'hui 
close-link