Comment devenir community manager et faire du travail de qualité ?

Les réseaux sociaux ont pris de l’importance au fil des années. Considérés à leurs débuts comme un moyen de distraction où on peut s’amuser en regardant les fils d’actualité, les réseaux sociaux sont devenus un moyen de communication incontournable. Ils servent aux individus à communiquer entre eux, mais servent également de moyen de communication à de nombreuses entreprises. Toutefois, gérer la communication d’une entreprise avec le public n’est pas pareil que la gestion de la communication entre individus. Il est donc plus difficile à une entreprise de gérer ses comptes sur les réseaux sociaux qu’aux individus de gérer les leurs. Ainsi, les réseaux sociaux font appel aux community manager pour gérer leur compte.

publicité d'une formation spéciale pour black friday 1

Ces spécialistes gèrent la communication des entreprises sur les réseaux sociaux, mais pas que cela. Les community manager gère également la communication sur les réseaux sociaux de nombreuses personnalités à travers le monde.Être manager est simple. En plus, c’est un excellent moyen pour gagner de l’argent sans forcément aller au bureau. Vous pouvez être community manager en exerçant chez vous ou en étant un digital nomad. Si cette profession vous plaît, nous allons vous apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur elle. De ce que vous devez faire pour apprendre ce métier aux missions qui seront la vôtre, nous vous disons tout !

C’est quoi un community manager ?

Community manager : c'est quoi ?
Community manager – le métier en vogue

Le métier de community manager (son abréviation est CM) encore appelé animateur de blog (en français) est un métier qui est apparu tout récemment. En effet, ce métier est né grâce à l’apparition, mais surtout grâce à la popularisation des réseaux sociaux. On peut situer la naissance de cette profession en 2009 quoique, il existait déjà un embryon de ce métier un peu plus tôt. Effectivement, au début de ces années, les modérateurs de forum avaient un rôle similaire à celui du community manager moderne.

publicité d'une formation spéciale pour black friday 2

Par ailleurs, le métier de community manager a su évoluer avec le temps. À son début, on l’assimilait directement à des réseaux sociaux tels que Facebook et Twitter. Le rôle du community manager était très simple, il alimentait la file d’actualité ou écrivait des tweets. C’était donc un métier qui aurait pu être pratiqué par n’importe quelle personne maîtrisant le mode de fonctionnement des réseaux sociaux.

La profession de community manager a donc évolué depuis son apparition en 2009. Aujourd’hui, on ne réduit plus un community manager à Twitter et à Facebook. On retrouve certains d’entre eux intervenants sur Instagram, Linkedin et Pinterest. De plus, ses missions ne se limitent plus à la publication de statut ou tweets. Ils vont bien plus loin. Nous reviendrons antérieurement sur ses missions.

Quant à la définition de community manager, on définit par ce thème une personne qui est chargée de rassembler et d’animer des communautés sur Internet pour le compte d’une entreprise, d’une personnalité ou d’une marque. Le CM travaille ainsi pour le compte d’une personne privée ou publique. Il représente donc les intérêts de la personne sur Internet. Pour cela, le manager est appelé à remplir de nombreuses missions.

En quoi consiste la mission d’un community manager ?

Le CM est le représentant de l’entreprise ou de la marque sur Internet. Pour cela, il a différentes missions. L’une des missions du CM consiste à contribuer au développement de la stratégie de communication sur le net de l’entreprise ou de la marque pour qui il travaille. Il peut le faire tout seul ou avec l’aide du social media manager. Ainsi, il assure l’animation des comptes sur les réseaux sociaux de l’entreprise sur le web. Il devra donc concevoir des posts de qualité qu’il publiera par le canal des médias sociaux. Ces posts peuvent être des photos, des éditoriaux, des vidéos ou même des sons. La publication de ces contenus devra être planifiée par lui.  

Le CM devra également répondre à tous les commentaires des internautes sur les posts qui auront été faits à propos des contenus publiés. Dans ce même registre, le CM devra assurer la relation avec les clients en répondant à tous les messages des internautes. Il doit être le point d’interaction principale entre les internautes et l’entreprise sur internet.   

Par ailleurs, le CM devra également faire de la veille commerciale et concurrentielle. Cela veut dire qu’il devra être à l’écoute de ce qui se dire sur l’entreprise ou sur la marque au niveau des réseaux sociaux. Il devra aussi garder un coup d’œil sur les avis que donnent les internautes sur les entreprises concurrentes de celle qu’il représente.

Néanmoins, il ne faut pas oublier que le manager a pour mission principale, l’animation des communautés sur Internet. Toutes ces missions ne visent que cet objectif et l’amélioration de la visibilité de l’entreprise sur les réseaux sociaux et sur le web. Enfin, le CM peut également organiser des événements permettant d’acquérir de nouveaux clients ou des prospects ou simplement de fidéliser les anciens.  

Quelles sont les qualités que doit posséder un community manager

Community manager : quelles qualités avoir ?
Community manager – quelles qualités avoir ?

On peut considérer l’animateur de communauté comme le point de contact entre l’entreprise ou la marque et ses clients sur les réseaux sociaux. Donc, avant de choisir une personne devant exercer le rôle de manager, les entreprises prennent en comptes plusieurs critères ou plutôt qualités.

Aux primes abords, l’animateur de communauté doit être quelqu’un qui sait manier les réseaux sociaux. Il doit pouvoir créer le buzz, c’est-à-dire savoir parler sur les réseaux sociaux et surtout savoir faire parler les internautes. Ensuite, le CM doit posséder des qualités humaines indispensables à l’exercice de sa fonction. Par exemple, il doit être une personne très dynamique. Il doit faire preuve d’autonomie et surtout de réactivité. La réactivité est très importante si l’on espère être un bon manager. Autres qualités, qui ne doivent pas faire défaut à l’animateur de communauté, c’est l’écoute et la diplomatie. Il doit pouvoir être à l’écoute des clients et surtout être très conciliant avec les internautes.

Pour cela, il devra être un fin stratège. Le CM devra être doté aussi d’un bon niveau en communication et en rédaction (pour la rédaction des contenus). Avoir des notions de graphismes et de design serait également une plus-value.

Outre ces notions de graphismes et de designs, le manager devra connaître parfaitement le fonctionnement des réseaux sociaux et le fonctionnement des communautés. D’ailleurs, il serait inconcevable qu’un community manager ne sache pas comment marchent tous les réseaux sociaux qu’il est appelé à utiliser. Enfin, la culture web ne doit pas avoir de secret pour un community manager. Il doit maîtriser les règles de référencement naturel et doit avoir des connaissances sur le social media optimization.

Quelle formation faire pour être CM ?

Quel niveau d’étude doit avoir un CM ? À cette question, nous ne pourrons répondre précisément. Le métier de community manager étant récent, il est difficile de donner avec précision le niveau d’étude que doit avoir un community manager. Néanmoins, nous pouvons essayer de donner approximativement le niveau d’étude d’un animateur de communauté en fonction de personnes qui exercent déjà dans le domaine.

D’après une enquête réalisée par le RegionsJOB et Anov Agency, plus de la moitié des personnes exerçant en tant que community manager ont un BAC + 5. À base de cette enquête, nous pouvons affirmer qu’il faut être titulaire d’un BAC + 5 pour être CM. Un BTS ou un BAC + 3 pourrait aussi bien faire l’affaire.

publicité d'une formation spéciale pour black friday 3

Être titulaire d’un BAC + 5, oui, mais un BAC + 5 dans quel domaine ? Là aussi, la question ne peut pas  avoir de réponse précise. Il est difficile aujourd’hui d’affirmer qu’un manager doit faire une formation dans tel ou tel domaine. Ceci est également dû à la jeunesse de la profession. Il n’y a donc aucune formation qui lui soit entièrement dédiée.

Quand nous prenons les personnes exerçant la profession aujourd’hui, le tiers a été formé dans le domaine de la communication. Une autre partie de ces personnes a reçu une formation en commerce ou en lettre. D’autres personnes ont été formées en informatique ou en marketing. Il serait quand même intéressant de faire une formation en marketing digital. Les formations reçues par les community manager sont donc diverses. Ceci leur permet de répondre aux attentes de leur profession. Il n’existe donc pas de formation type ni de niveau d’étude pour un CM.

Comment peut-on exercer la profession de community manager ?

Le CM représente une entreprise ou une marque sur les réseaux sociaux. Toutefois, peut-on être manager en freelance ou doit-on toujours être salarié de l’entreprise ? D’abord, il faut dire qu’il existe des community manager qui sont salariés dans l’entreprise qu’il représente. Cependant, une autre partie, peut-être la plus grande travaille en tant que community manager freelance. De plus, il faut dire qu’être community manager freelance présent de nombreux avantages.

Déjà, un community manager freelance a la liberté de gérer son temps comme bon lui semble. Il peut travailler de l’endroit qu’il voudra. Cela peut être de son domicile ou d’un espace de co-working. En réalité, il n’est pas nécessaire à un community manager de travailler dans les bureaux de son employeur. Donc, en étant community manager freelance, vous pouvez représenter plusieurs entreprises sur les réseaux sociaux si vous le voulez. Vous pouvez également représenter plusieurs personnalités. En effet, il existe des animateurs de communautés qui représentent plusieurs personnalités en même temps.

La mission du community manager freelance n’est pas différente des traditionnelles missions du community manager. Néanmoins, il faudra se spécialiser dans un domaine précis. Par exemple, si le community manager freelance souhaite représenté sur les réseaux sociaux une entreprise de chaussures, il devra se spécialiser dans la mode. Ainsi, il pourra s’exprimer plus facilement dans le jargon des internautes intéressés par ce domaine.  

Quant au manager salarié, il n’est pas obligé de travailler au bureau. C’est l’un des métiers qui peut facilement s’exercer en télétravail.

Combien gagne un community manager ?

Community manager : combien gagne t-on?
Community manager – combien gagne t-on?

Aborder la question du salaire du CM est très importante. C’est ce qui motive de nombreuses personnes à travailler.

Dans la profession de community manager, la rémunération perçue dépend de plusieurs paramètres. D’abord, elle dépend du statut avec lequel vous exercez la fonction. Ensuite, du domaine dans lequel vous exercez et enfin de l’expérience que vous avez.

Les personnes qui exercent en tant que salarié gagnent environ un salaire annuel compris en 20000 euros et 40000 euros. Quant aux community manager freelance, leur rémunération quotidienne est comprise entre 200 euros et 300 euros.

Le domaine dans lequel vous exercer aussi entre en compte quand on veut déterminer le salaire. En effet, être animateur de communauté est mieux rémunérés lorsqu’on fait une comparaison avec les autres domaines. Il faudra également choisir le bon domaine. Toutefois, le salaire d’un community manager peut s’élever jusqu’à 24000 euros par an.

Comme dans d’autres professions, l’ancienneté ou l’expérience compte également dans la détermination du salaire d’un animateur de communauté. Il est normal qu’un CM expérimenté gagne plus d’argent qu’un CM qui vient de commencer.  

Il faut aussi dire que le salaire d’un animateur de communauté dépend aussi de l’entreprise qu’il représente. Plus l’entreprise est grande, plus il a de chances de gagner beaucoup d’argent. Il existe aussi des différences dans le traitement salarial en fonction de la zone d’exercice de la fonction. Par exemple en France, si un community manager vit en région parisienne, il gagnera plus d’argent qu’un CM vivant en province.

Les avantages et les inconvénients

Le plus grand avantage du travail de CM est qu’il s’agit d’un métier basé sur le relationnel. Si vous êtes une personne capable d’interagir avec d’autres personnes sans problèmes, ce métier est fait pour vous. En plus, il met en scène plusieurs domaines qui sont les réseaux sociaux, le marketing, l’entreprise et bien d’autres choses. En plus, c’est un excellent moyen pour gagner de l’argent en ligne.

Toutefois, la profession d’animateur de communauté ne présente pas que les avantages. Elle présente également des inconvénients et ses inconvénients qui sont dus à la forme de la profession. En effet, certaines entreprises essaient de contrôler les actions de leurs community manager sur les réseaux sociaux. Ceci lui enlève une certaine autonomie. De plus, le community manager ne peut pas régler tous les problèmes relationnels de l’entreprise.  

Leave a Comment

quatre × cinq =

E-commerce à l'international

E-commerce international : comment réussir ses débuts ?

L'extension d'un e-commerce à l’international ne peut se faire sans une grande réflexion et un minimum…
Lire
Dropshipping huiles essentielles

Dropshipping huiles essentielles : Lesquelles choisir ?

Le dropshipping huiles essentielles est un business model tendance pour se lancer dans la vente en…
Lire
Dropshipping Ethique

Dropshipping Ethique : Comment en faire de manière éthique ?

La fiabilité d'un business dépend de son entrepreneur. Lisez cet article pour découvrir comment faire du…
Lire
Dropshipping de décoration d'intérieur - Quels sont les fournisseurs ?

Dropshipping décoration d’intérieur : Où trouver son fournisseur ?

Le dropshipping de décoration consiste à se procurer un bien de décoration via un dropshipper. Découvrez…
Lire
Le logo de CJdropshipping qui est mon agent sur aliexpress avec mes boutiques shopify et woocommerce.

CJ dropshipping – mon avis avec aliexpress

Cjdropshipping est un service de stockiste et d'agents qui vont vous permettre d'améliorer considérablement votre dropshipping.…
Lire
Storytelling - l'art de raconter une histoire

Storytelling : l’art de vendre en racontant une histoire

Le Storytelling constitue une technique de vente particulière. En effet, le storytelling c’est raconté une histoire…
Lire
SCPI - Le secret de l'investissement immobilier

Qu’est-ce qu’une SCPI et ses avantages ?

De nos jours, le secteur de l’immobilier connaît un développement sans précédent. Plusieurs types de sociétés…
Lire