Pourquoi le dropshipping c’est mal ?

« Le dropshipping est une arnaque » est de plus en plus sur les lèvres de bon nombre de personnes dans la société. Depuis quelques années déjà, le dropshipping est la tendance du web pour se faire de l’argent. Il s’ouvre à tous et tout le monde peut se lancer dedans. Avec une bonne stratégie, vous avez la chance de vous faire des centaines de milliers d’euro en quelques mois. Son mode de fonctionnement, même s’il s’apparente au commerce classique diffère sur bien de plans. Ce sont ces points de divergence qui constituent son avantage et en même temps sa source de malentendus.

En effet, que ce soit dans le rang des influenceurs ou des particuliers, des voix s’élèvent de jour en jour pour dénoncer le dropshipping arnaque. Les critiques sont de plus en plus acerbes et les débutants ne savent plus où se situer. Alors, le dropshipping est-il une arnaque ? Voilà la question fondamentale à laquelle répondra cet article. Dans la suite, nous prendrons le soin de vous présenter le dropshipping et les rouages de ce type de système.

Dropshipping arnaque : Que faut-il savoir sur le dropshipping ?

Dropshipping arnaque - Une forme spécifique de commerce en ligne qui fait gagner de l'argent
Dropshipping arnaque – Une forme spécifique de commerce en ligne qui fait gagner de l’argent

Les progrès du numérique notamment d’Internet ont créé plusieurs opportunités de business parmi lesquelles il y a le dropshipping. En effet, grâce au développement des moyens de paiement électronique et de la crypto money, on peut facilement faire des achats sur le web. Et c’est cela qui a induit l’ouverture du dropshipping. De quoi s’agit-il ?

Le dropshipping, arnaque ou non est une forme particulière du commerce électronique. Il se base sur la livraison. En effet, il faut entendre par dropshipping, « Livraison Direct ». Le mot dropshipping est d’origine anglaise et vient particulièrement de l’expression « drops and shipping » qui veut simplement dire « Livraison Direct ». Au fur et à mesure, les différentes prononciations ont réduit cette expression à dropshipping.

Dans les faits, le dropshipping commence par la mise en place d’une boutique virtuelle dans laquelle le E-commerçant ou dropshipper dans ce cas, expose des produits en étant à la recherche de clientèle. Dans ce système, il ne dispose pas de marchandises en stock. Il sert juste d’intermédiaire entre un fournisseur et le client. C’est la particularité fondamentale de ce business.

Dropshipping arnaque : Comment fonctionne le business ?

Déjà, nous avons commencé par énoncer le principe de base du dropshipping. Le dropshipping, arnaque ou non, est un commerce qui regroupe trois acteurs. Il s’agit du fournisseur, de l’E-commerçant encore connu sous le vocable de « dropshipper » et du client. Ce dernier est un élément important de ce commerce.

C’est le dropshipper ou commerçant électronique qui intervient en premier en créant une boutique virtuelle sur laquelle, il fait la promotion de certains produits. Cette boutique est généralement un site web particulier dédié au commerce. Sur sa boutique, le dropshipper met des produits relatifs à son secteur d’activité et au type de clientèle qu’il espère atteindre. Alors, il peut dédier sa boutique pour les vêtements de marque, les produits cosmétiques, les appareils électroménagers et biens d’autres. Il arrive que d’autres promoteurs interviennent dans plusieurs secteurs à la fois. Ce faisant, ils ont une boutique virtuelle mixte. Cela ne pose aucun problème. Il peut donc diversifier son activité autant qu’il le souhaite.

Dès lors que sa boutique est mise en place, il va d’abord essayer de trouver un fournisseur des produits à vendre. Avec ce dernier, il négocie des clauses de prix et des modalités de livraison. Ensuite, il prend les photos des articles qu’il poste sur sa boutique. Une fois que cela est prêt, il définit une stratégie marketing (on parlera de webmarketing dans ce cas) dans le but d’attirer le maximum de clients.

Alors, tout potentiel client qui cherche des produits relatifs à son secteur d’activité pourra faire la commande via sa boutique. Dès lors que la commande est faite, il reçoit la notification. Alors, il traite la commande et transfère le message au fournisseur.

Le fournisseur à son tour réunit les produits et les expédie au client. On assiste donc à une livraison directe entre le client et le fournisseur. Le dropshipper n’a servi que d’intermédiaire pour relier les deux autres parties. En retour, il vend le produit au prix qu’il veut au client. C’est le surplus qui constitue sa plus-value.

Pourquoi le dropshipping est considéré comme une arnaque ?

Dropshipping arnaque - Vendre les produits des fournisseurs pour se faire du bénéfice
Dropshipping arnaque – Vendre les produits des fournisseurs pour se faire du bénéfice

Le succès généré par le dropshipping continue de faire beaucoup de bruit. De par son mode de fonctionnement, le dropshipping est considéré comme une arnaque parce que :

Le dropshipper vit de l’ignorance des clients

Plus haut, nous vous avions déjà expliqué le fonctionnement du dropshipping. Ce qu’il est important d’ajouter ici est la rémunération du dropshipper. En effet, le dropshipper n’est pas un employé du fournisseur. Il est libéral. Alors, il ne gagne que la marge bénéficiaire qu’il fait lorsqu’il revend le produit au client. Par exemple, le dropshipper peut négocier et obtenir du fournisseur qu’un produit donné est à 2 Euros. Le fournisseur est donc d’accord pour livrer si on lui paie 2 Euros par produit. Il ne s’en mêle plus du reste. Peu importe la somme sur laquelle, le dropshipper s’entend avec le client.

Alors, le dropshipper va au niveau de sa boutique virtuelle et poste le produit pour la somme de 10 Euro par exemple. Dès qu’un client parvient à acheter le produit pour 10 Euro via sa boutique, il transfert 2 Euro au fournisseur qui va livrer le produit au client. Les 8 Euro restants reviennent donc au dropshipper comme bénéfice pour son rôle de négociateur. Cela est très lucratif pour lui et c’est le même principe fondamental du commerce. Il s’agit de la marge bénéficiaire sur : Achat-Revente ; sauf que dans ce cas précis, il obtient juste une prime de négociation qu’il se fixe lui-même. La marge bénéficiaire trop importante fait que les détracteurs du dropshipping le considère comme une arnaque.

Cependant, on oublie les frais de communication (webmarketing) qu’il a investi dans la promotion du produit et le temps qu’il y a consacré. Tous ces facteurs inclus, le dropshipping ne peut être vu que comme du pur commerce avec ses spécificités.

Dropshipping arnaque : Les produits du dropshipping sont chers

Beaucoup de gens considèrent le dropshipping comme étant une arnaque parce que les produits achetés par ce canal sont chers. Le paradoxe dans ce cas est que le produit n’est pas cher par rapport au marché de vente. En effet, selon le marché sur lequel le dropshipper vent le produit, son prix est dans les normes. Cependant, en se référant au coût d’achat du produit chez son fournisseur chinois par exemple, on estime qu’il escroque les clients.

Cela n’est pas toujours vrai, car c’est le marché qui détermine le prix. Aussi, le prix fixé et accepté par le client dépend des moyens que le commerçant met en œuvre pour vendre son produit. Il dépend également du milieu et autres. Alors, un dropshipper qui parvient à mettre en valeur ses produits et qui livre la qualité escomptée peut fixer un prix plus élevé. Ainsi, il n’arnaque pas. Il applique juste les basiques du commerce. Sauf que dans son cas, le commerce est électronique.

Dropshipping arnaque : L’effet des influenceurs du web et des médias

Les influenceurs constituent aujourd’hui l’un des plus grands détracteurs du dropshipping. Ils considèrent que le dropshipping est la plus grande forme d’arnaque. Vu leur audience et la rapidité des réseaux sociaux, ils parviennent à emballer le grand monde. Déjà, il est important de savoir que le métier d’influenceur aujourd’hui ne dispose d’aucune régulation. De plus, les influenceurs ne travaillent que pour eux-mêmes. Du moment, où ils peuvent gagner de l’argent, ils se permettent de dire beaucoup de choses sans vérification. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé ces derniers temps pour le dropshipping. Ils s’en sont mêlés avec les contre-publicités. Ainsi, une grande partie du public considère le dropshipping comme une arnaque. Les influenceurs font en fait la publicité pour la concurrence.

Un influenceur peut vendre un produit de la mauvaise qualité de la plus belle des manières. De la même manière, il peut user de toute son autorité pour cracher ce qui ne le sert pas. En réalité, le problème réside dans la confiance aveugle dont il bénéficie de son auditoire.  

Les grands médias vont dans le même sens malgré qu’ils disposent d’une autorité de régulation. Les médias également peuvent avoir des intérêts non mentionnés qui les incitent à participer à la campagne de dénigrement contre le dropshipping.

La peur de ce que l’on ne maîtrise pas

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la plupart des gens ont une grande peur de l’inconnu surtout lorsque cela concerne les jeunes et la richesse précoce. C’est le cas du dropshipping également. En effet, on remarque du jour au lendemain que des jeunes autour de 25 ans s’enrichissent très rapidement. Pour un nouveau business issu de l’Internet, cela pourrait ressembler à de l’arnaque.

Sur quelques préjugés, ces personnes arrivent à tirer la conclusion sur ce qu’elles ne maîtrisent pas. Ce qui est bien dommage.

Le dropshipping peut être une arnaque

Dropshipping arnaque - Remplir les fiches produits en toute honnêteté
Dropshipping arnaque – Remplir les fiches produits en toute honnêteté

Dropshipping arnaque : Les mauvais dropshippers

Le monde du web n’est pas ce qu’il y a de plus sécurisé au monde. Il présente bien d’incertitudes et ce que l’on voit en image peut ne pas être réel. Alors, le dropshipping dans bien des cas est une arnaque au sens littéral du terme. En effet, il existe certains dropshippers qui salissent la profession. Leur marque de fabrique est très simple : ils postent des produits d’une très mauvaise qualité dont ils vantent les mérites. Ils mettent tout le nécessaire en image pour faire croire au client que c’est bien le top du produit. Convaincu, ce dernier achète le produit très cher et se rend compte à la livraison qu’il s’est fait arnaquer. Dans ce cas de figure, le dropshipping est bien une arnaque.

L’autre manière de procéder est de présenter aux clients un produit qu’ils peuvent avoir à un coût plus élevé dans les magasins à un prix très bas.  Par exemple, il poste sur son site qu’il dispose de PlayStation 5 à 200 Euro. Le client étant toujours à la recherche de ce qui est moins cher va se laisser convaincre. Alors, il va faire la commande. A la livraison, il pourra recevoir soit autre chose en lieu et place ou un PS5 défectueux. Ce qui est quelque peu normal, car même au magasin, on ne peut trouver PS5 à 200 Euros.

Dropshipping arnaque : Les usurpateurs

Dans certaines régions du monde, les jeunes désœuvrés se servent du dropshipping pour organiser leur réseau d’escroquerie. Ils créent des sites sur lesquels, ils promeuvent des produits donnés exactement comme dans le dropshipping. La différence est qu’ils n’en disposent pas. Ils ne disposent pas non plus de fournisseurs avec qui se chargeront de faire la livraison. Alors, dès que vous lancez une commande sur leur site, vous n’aurez jamais de livraison. Vous allez espérer votre livraison sans cesse. Ce sont juste des arnaqueurs ; ce ne sont pas des dropshippers. Ils se servent uniquement de l’image du dropshipping. Comme leur objectif est de se faire le maximum d’argent avant d’être démasqués, ils postent des produits pouvant rapporter gros (téléphones, ordinateurs et biens d’autres).

Dropshipping arnaque : Mon avis personnel sur la question

De ce qui précède, on peut dire que le dropshipping n’est pas de l’arnaque. C’est une forme de commerce légal pour lequel les acteurs payent régulièrement des impôts. Autrement dit, c’est juste une manière de faire du commerce sans avoir à supporter les coûts liés à la gestion du stock. Ce sont les facilités que nous offre le web aujourd’hui.

Cependant, il faut faire très attention lorsqu’on veut se lancer dans des achats sur le web. Le dropshipping est un commerce très facile à lancer et n’importe qui, qui sait se servir d’un ordinateur et de la connexion internet peut se lancer dedans. Alors, des individus avec peu d’éthique utilisent l’image du dropshipping pour arnaquer les potentiels clients. Sinon, le dropshipping en lui-même n’est pas une mauvaise activité. C’est au contraire une superbe opportunité tant pour le dropshipper que pour le client.

Laisser un commentaire