fbpx
Légalité du dropshipping, arnaque et scandale

Légalité du dropshipping, arnaque et scandale

4.6
(196)

Dernièrement, les médias se sont jetés comme des ânes sur le dropshipping et en font un scandale, qualifiant cette méthodologie du e-commerce comme une arnaque, absolument pas légale et arnaquant les consommateurs. Dans ces affirmations sur le fait que le dropshipping est mitigé entre arnaque et légalité, il y a du vrai. C’est pourquoi, nous allons rétablir ce qui relève d’une arnaque dans le dropshipping et ce qui ne l’est pas. Vous aurez toute la démarche pour entrer dans la légalité et mettre fin à ceux qui salissent le dropshipping.

Le dropshipping existe depuis des dizaines années et même plus !

Je prends les choses en main dans cet article, peu le font car il y a beaucoup de choses à dire, tant bien du côté des médias que des dropshippeurs.

3 heures de cours offerts pour réussir en dropshipping

On va commencer par un peu d’histoire. Le dropshipping est une méthodologie du e-commerce où un vendeur va proposer des produits qu’il n’a pas en stock à un client. Ensuite, le vendeur va démarcher le fournisseur pour qu’il expédie les produits chez le client. Le vendeur se rémunère sur la vente pour avoir été un apporteur d’affaire au fournisseur et un apporteur de solution au client. POINT FINAL.

14 jours gratuits pour créer sa boutique en ligne avec shopify en dropshipping

Quand j’étais gamin, il y avait ces personnes qui venaient faire du porte à porte pour vous vendre un aspirateur, des représentants, des commerciaux et des indépendants. Ces personnes qui peuvent être à leur compte n’ont généralement pas de stock. Elles démarchent donc des clients, récupèrent des bons de commande, font leur marge dessus et demandent au fournisseur d’expédier le produit chez le client. C’est du dropshipping ! Depuis des années ça existe, depuis que le porte à porte existe !

Il y a une explosion des MLM sur le marketing de réseau, tel que Modere, Herbalife, Canaweed et autres. Loin de moi l’envie de critiquer le MLM, j’en parle de toute façon sur mon blog et c’est l’entrepreneuriat et du dropshipping. Comme dans toute entreprise on en bave quand on se lance. On gagne ses premiers euros, on perd beaucoup d’argent, on en gagne un peu, on en pleure, et un jour on voit le bout du tunnel et on gagne beaucoup d’argent et ce ne sera pas forcément stable, tout peut partir du jour au lendemain. Dans ces structures de MLM, les vendeurs ont le statut de vendeur indépendant, ce qui veut dire… Qu’ils vont démarcher des intéressés, remplir un bon de commande, encaisser de l’argent. C’est quoi à votre avis ? C’est du dropshipping.

Quand votre voisin dit à votre grand mère ” je connais un bon gars qui a des poules élevées en plein air, je peux vous chercher les oeufs si vous voulez, dites moi juste combien vous en voulez ? “, c’est du dropshipping.

Dropshipping et deliveroo
Au final, on achète notre repas chez Deliveroo, qui est livré par Deliveroo mais qui n’est pas le restaurant. OK je pousse le bouchon un peu loin, c’est un intermédiaire et un service mais… On pourrait presque parler de dropshipping

Quand j’étais gamin, j’allais à l’école maternelle. Il y avait des spectacles organisés avec des marionnettes. Une fois le spectacle terminé, les comédiens demandaient aux parents s’ils voulaient commander le livre qui va avec le spectacle. Les parents remplissaient le bon de commande et… l’école recevait les livres quelques jours ou semaines après. C’est du dropshipping.

Donc le dropshipping est une composante du e-commerce. C’est donc absolument contre productif, contre la croissance économique de ne pas bien définir les règles et les limites en englobant le dropshipping avec ceux qui font du bon boulot et ceux qui font n’importe quoi en fermant leur boutique shopify sans livrer leurs clients. D’ailleurs on peut très bien faire du dropshipping local avec des artisans, des producteurs locaux, pas forcément avec des fournisseurs chinois et aliexpress.

Pseudo dropshippeurs, mais pseudo journalistes

En gros, on se met à frapper et à pointer du doigts ceux qui font du bon, et ceux qui font du mauvais, et c’est ça qui m’agace. Parce que oui, c’est ça qui m’agace. C’est comme à l’époque où on catégorisait tous ceux qui écoutent du métal comme “des satanistes homophobes” alors que la communauté métal est assurément l’une des plus ouverte d’esprit et largement engagée à défendre la vie humaine et animal. C’est ce genre de réflexion qui créent la haine.

D’ailleurs, il serait temps que nos médias donnent des bonnes nouvelles plutôt que des mauvaises aux informations. Car… en réalité il y en a un paquet, peut-être même plus que de mauvaises.

Maintenant, il y a un truc à prendre en compte, c’est qu’il y a un véritable problème des deux côtés :

  • On retrouve des journalistes qui veulent faire du buzz, acquérir du trafic et qui s’en foutent complètement de la réalité, pourvu que ça clique, pourvu qu’on dénonce même si on tire dans le tas.
  • On retrouve une armée de dropshippeurs qui font vraiment du travail de merde. Comment voulez-vous que le dropshipping soit pris au sérieux si les gens ouvrent des stores et ne livrent jamais leurs clients ? Ces personnes ne sont pas des entrepreneurs mais des arnaqueurs. Et là je rejoints tout à fait l’avis des journaux écrits, sur internet et télévisés.

Le dropshipping n’est donc pas une arnaque, ce sont les dropshippeurs qui font mal leur travail qui sont des arnaqueurs. Mélanger les deux a pour conséquence de casser la dynamique entrepreneuriale et un potentiel de croissance économique. Car rappelons le, le e-commerce pèse des milliards et la France n’est plus dans une situation économique aussi enviable qu’il y a une bonne vingtaine d’années. Même si on reste très à l’aise et dans un pays dont on a une chance énorme, il y a plus en plus de gens qui en bavent. Et il y a de dropshippeurs qui font du super travail, d’autres qui se lancent et qui sont chargés de bonnes intentions et qui se font flinguer leur moral par ce genre d’article. C’est pas compliqué à savoir, il suffit de regarder les quelques groupes facebook lors de la sortie d’un article de journal qui accuse le dropshipping, c’est rapidement la panique générale.

Le monde dit que le dropshipping c'est une arnaque
J’avoue, j’ai commandé personnellement ce climatiseur pour tester et il est vraiment pourri !

Mes excuses aux journalistes qui liront cet article de blog et qui font la distinction sur ces éléments, là vous faites du super travail ! Pas d’excuses par contre à ceux qui lancent des business et ne livrent pas leurs clients.

pourquoi cette notoriété autour du dropshipping ?

C’est normal qu’on parle autant du dropshipping et que ça n’a jamais été un sujet à scandale auparavant. Tout simplement parce qu’internet existe, parce que c’est rapide et facile de pouvoir en parler (en mal ou en bien) et de se diffuser sur internet. Parce que oui c’est une opportunité intéressante mais les gars, (et mesdames), on est dans de l’entrepreneuriat, pas dans l’incantation de formules magiques. Plus de la moitié des entreprises crées disparaissent après 3 ans d’existence. Vous entrez dans une arène de gladiateurs et si vous ne vous battez pas intelligemment vous perdrez bien plus d’argent que vous en gagnerez. Si vous êtes un gladiateur qui se débrouille, vous aurez un complément de revenu ou même votre indépendance. à vous de savoir à quel point vous voulez satisfaire César 🙂 (ou notre égo ou atteindre un certain niveau de vie).

Article de MSN sur l'arnaque du dropshipping
MSN qui parle de l’arnaque de dropshipping et accuse Shopify de ” pousser au dropshipping”. Bha oui, c’est un peu leur travail. Nutella vous pousse à consommer son produit merdique et personne n’en fait tout un fromage (ou tout un pot de chocolat)

Tout le monde est différent et aspire à des choses différentes. Une chose est certaine par contre, après avoir rencontré des centaines d’entrepreneur : l’argent ne fait absolument pas le bonheur une fois un seuil dépassé. Fixez-vous des objectifs par rapport à votre bonheur et le confort que vous voulez avoir. Vous êtes fait pour vivre, il y aura de toute façon toujours quelqu’un de meilleur que vous, mais ça ne veut pas dire que vous ne devez pas vous lancer. Cora, Leclerc, Géant etc sont des grandes enseignes qui font le même métier. Pourtant elles co existent et gagnent énormément d’argent.

Alors, il y a un boum autour du dropshipping parce que :

  • Le e-commerce est un secteur en pleine croissance, forcément, on va parler du dropshipping !
  • C’est une opportunité où certains vous font miroiter un paradis facile à accéder. Non ce n’est pas facile mais oui vous pouvez bien gagner votre vie.
  • Les médias ont besoin d’acquérir du trafic, c’est leur moyen d’exister et de gagner de l’argent. Quoi de mieux qu’un sujet à scandale ?
  • C’est aussi le métier des médias d’avertir sur des dangers et scandales (mais de grâce, de faire aussi la part des choses).
  • C’est favorisés par un contexte de mondialisation. Vous pouvez acheter un produit à l’autre bout du monde en Asie, utiliser un service pour créer un site au Québec (j’ai nommé l’excellent Shopify) pour le vendre à quelqu’un au Luxembourg qui va voir une publicité sur un serveur du géant Facebook qui vient des USA.
  • Les gens en ont marre de bosser pour quelqu’un et désirent leur indépendance, c’est quand même plus agréable.
  • Toute un écosystème en parle et est favorisé. Le dropshipping profite au business de l’usine en Asie (Europe, amérique, afrique etc, rappelons le on peut faire du dropshipping de n’importe où) qui profite donc à l’économie de la Chine, au business du transporteur qui vient peut être d’amérique, au client qui reçoit un produit qui le satisfait (c’est votre job), au logiciel utilisé pour créer sa boutique, aux formateurs qui en parlent sur youtube, à ceux qui vendent des serveurs pour héberger des sites, à la publicité facebook, aux créateurs d’applications… C’est tout une économie qui en dépend, et c’est d’ailleurs pourquoi il faut la préserver en supprimant les mauvais joueurs.

Alors, qu’est ce qu’un mauvais dropshipping et comment être dans la légalité ?

Être dans la légalité avec le dropshipping

Voilà pourquoi le dropshipping a une mauvaise réputation :

  • Parce qu’on entend qu’on va devenir millionnaire en quelques heures. NON, vous allez en baver. Mais si vous en bavez, vous allez apprendre. Et si vous appliquez et passez à l’action, peut être qu’un jour oui. Par contre oui, vous pouvez devenir indépendant grâce au dropshipping. Gagner 2000€ net par mois avec, c’est pas la mer à boire surtout si vous faites du SEO et que vous avez le statut d’auto entrepeneurs et vous pouvez gagner bien plus mais ça dépend que de vous. Je ne vise aucun de mes collègues formateurs dont la plupart que je respecte beaucoup. J’ai bientôt la trentaine, j’ai passé l’époque de me chamailler dans un bac à sable avec mon voisin. Soit dit en passant, beaucoup de gens crachent sur les gagneurs d’argent sur internet parce qu’ils ne comprennent pas comment on peut vivre d’internet et croient encore aux métiers classiques, formatés assurément par leur éducation ou leur vision étriquée. N’y prêtez pas attention et offrez leur des livres. Tiens, offrez leur sapiens pour leur ouvrir les yeux sur le monde dans lequel on vie, ça leur fera du bien (tiens, là c’est un exemple de lien affilié).
  • Parce qu’il y a des gens qui créent des shops, ne testent pas leurs produits et fournisseurs, ne livrent pas, mentent sur la provenance et font des prix hallucinants alors qu’ils doivent se rémunérer parce qu’ils sont des intermédiaires dans une certaine valeur du marché dans lequel ils sont et non parce qu’ils se prennent pour des rois du pétrole.

Là, c’est sur ces gens là qu’il faut faire des articles tout en contrastant à chaque fois. Je viens de le faire dans cet article et je ne suis pas journaliste, ça m’a pris une demi-heure… Soit dit en passant, on dit souvent que le dropshipping est un business “accessible” et facile car oui, il y a peu de frais. L’affiliation est encore plus facile, de même que le coaching via skype ou l’infoprenariat. Chaque domaine demande des compétences particulières. On dit que c’est ” facile de faire du dropshipping ” car c’est bien plus complexe de se lancer dans le business de création d’une application mobile, de la conception d’un frigo révolutionnaire ou de l’ouverture d’une banque. Ce ne sont pas des structures du même niveau. En dropshipping tout comme en affiliation on peut surtout se lancer seul avec peu de contrainte et en étant auto-entrepreneur. Dans les autres exemples que j’ai cité on a besoin d’une société, d’une structure solide qui draine de l’argent où plusieurs personnes doivent travailler ensemble. Pour autant pour faire du dropshipping, il faut acquérir des compétences et travailler !

3 heures de cours offerts pour réussir en dropshipping

Pourquoi le dropshipping est considéré comme une arnaque

Voici tout ce que vous ne devez pas faire en dropshipping, vous ne devez pas :

  • Escroquer vos clients, ne pas les livrer, mentir sur les produits.
  • Faire du travail dissimulé et ne pas être déclaré.
  • Oublier la mention des mentions légales et conditions générales de vente.
  • Encaisser l’argent, fermer votre boutique et partir.
  • Ne pas déclarer vos importations à la douane et ne pas payer la TVA.
  • Faire croire à de fausses promotions, à de faux stocks.
  • Créer des techniques louches en faisant souscrire automatiquement à un abonnement quelqu’un.
  • Livrer de faux produits.
  • Revendre des données si on ne vous l’a pas autorisé et ne pas être conforme au RGPD.
  • Vendre de la contrefaçon.
  • Exagérer sur les prix (des montres à quelques $ revendues à plusieurs centaines)
  • Voler le travail des autres dropshippeurs et entrepreneurs.
  • Mettre des faux commentaires.
  • Vendre des marques sans avoir une licence et demandé l’autorisation.
  • Trouver des produits uniquement sur aliexpress, cherchez des fournisseurs très privés qui ne font pas de deal avec les particuliers, vous serez un véritable apporteur d’affaire et un véritable dropshippeur dans ce cas !

Ca tombe sous le sens mais croyez-moi, c’est bien à cause de ça que le dropshipping semble être une escroquerie. Supprimez tout ça et vous verrez qu’on en dira que du bien sur internet.

Ho, il y a aussi une raison : car quand vous expliquez aux gens que vous êtes un intermédiaire, vous êtes un parasite. “ Pourquoi acheter un produit chez toi plus cher alors que je peux démarcher en chinois un vendeur du bout du monde pour l’avoir moins cher ? “. Premièrement, parce qu’il faut savoir le faire, et deuxièmement, pourquoi est-ce que ces gens là continuent alors d’acheter leur bouteille de lait en supermarché alors qu’ils pourraient l’acheter chez le producteur mais ne le font jamais. Et bim, affaire réglée et qu’ils retournent lire des livres.

Ho, petite anecdote, avez-vous déjà tapé “shopify trustpilot” sur google ? Shopify est un super outil mais la notation sur trustpilot est… excécrable. Pourquoi ? Parce que la majorité des clients des dropshippeurs qui font de la merde croient que c’est la société Shopify qui crée et vend les produits, et ces clients vont donc mettre un commentaire très négatifs sur le trustpilot de Shopify alors que ça n’a rien à voir.

Comment faire pour être légal en dropshipping ?

Yes ! On entre dans le coeur du sujet 🙂 comment faire pour être dans la légalité en dropshipping ? Je vais vous donner les bases et ensuite, si vous avez des doutes, vous pouvez prendre rendez-vous chez des personnes spécialisées dans le droit, avec un expert-comptable pour gérer votre TVA etc…

  1. Déclarez-vous dès le début. Pas quand vous avez fait votre première vente, je dis bien dès le début ! Pour ça, vous pouvez faire le statut d’auto-entrepreneur en France qui est juste formidable pour se lancer. Pas de charges si vous ne faites pas de chiffre d’affaires.
  2. N’oubliez pas de déclarer votre chiffre d’affaires. Car tout est traçable de toute façon, on vous retrouvera pour vos euros non-déclarés.
  3. Déclarez vos comptes à l’étranger (je dis ça car beaucoup utilisent N26 qui est basé en allemagne, n’oubliez pas de le faire)
  4. Si vous importez des produits hors de l’union européenne, déclarez vos importations à la douane pour payer vos frais de douane et la TVA à l’import.
  5. Obtenez un numéro EORI pour le mettre sur vos colis et ainsi être plus facilement pistable.
  6. Gardez toutes vos factures, c’est hyper important, même celle à 2€ d’un produit ou d’un service que vous avez payé.
  7. Ne mettez pas de fausses promotions et faux compteurs qui bouclent. Une promotion doit être délimitée dans le temps et affichée pendant un temps inférieur à la durée d’affichage de vente du produit au prix normal. Certains pays autorisent l’affichage de compteurs, d’autres non, renseignez-vous dessus.
  8. Ne mettez pas de compteur de stocks sauf si votre stock est lié à celui de votre fournisseur et en temps réel, et encore…
  9. Faites des mentions légales consultables et de belles conditions générales de vente.
  10. Informez bien des délais de livraison de vos clients et donnez aussi un moyen pour suivre l’expédition de leur colis.
  11. Livrez toujours vos clients avec les produits qu’ils attendent.
  12. Commandez toujours vos produits pour les tester.
  13. Vendez des produits aux normes (attention à ne pas conforme le sigle CE de la communauté européenne et celui de china export).
  14. Vendez des produits dont vous avez le droit et dont vous êtes certain de la composition et qu’ils ne sont pas dangereux. Sinon ne les vendez pas.
  15. Proposez des prix cohérents et décents qui vous permettent de vous rémunérer pour votre travail et que ce soit fair play pour le client, il vous le rendra en bien.
  16. Ayez un compte bancaire pour votre activé qui est séparé de votre compte personnel.
  17. Et si vous avez un doute, prenez rendez-vous, téléphonez aux douanes, à des experts comptables, déclarez tout et ne jouez pas avec le feu.

Voilà, toutes les entreprises d’europe se plient à ces lois, ce n’est pas insurmontable. J’ai mis des liens dans chaque partie pour vous aider à vous document et à vous conformer à la légalité. Au fait, prenez le soin de trouver des fournisseurs qui respectent le travail de ses employés et qui a des méthodes respectueuses de l’environnement si c’est possible. Je sais que c’est pas simple mais vous enclencherez un petit rouage qui permettra de changer les choses un jour. Si vous avez un produit made in UE, vous avez déjà fait un beau pas en avant.

Le dropshipping est pour moi un passage intéressant pour tester un produit puis développer une marque autour avec du stock. Cela n’engage que moi, il y en a qui font de très beaux chiffres en dropshipping, d’autres qui en feront des énormes et n’auront pas de bénéfices, etc. Ce qui importe, c’est que vous soyez dans la légalité, que vous faites du bon travail en travaillant méthodiquement, que vous respectez vos clients et que vous tirez du bénéfice pour vivre la vie que vous désirez vivre.

J’espère de tout coeur que cet article permettra aux dropshippeurs de se conformer à la légalité et aux journaux de pouvoir faire la distinction entre le bien et le mal de ce domaine 🙂 Le but ici est de bousculer un peu les mentalité pour se dire qu’au final, il y a de belles choses à faire ensemble et qu’on pourrait montrer un autre visage de l’économie Française plutôt que de le décrier sans arrêt. Car pour avoir voyagé dans de nombreux pays, on a une chance incroyable de pouvoir entreprendre aussi facilement (même s’il y a beaucoup de papiers, je vous l’accorde :-))

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 4.6 / 5. Vote count: 196

As you found this post useful...

Follow us on social media!

Laisser un commentaire

onze − 2 =

🎁 10 cours offerts
+ SORTIE DE DROPSHIPHACKING V3
+ SEOSHIPHACKING V1
+ INSTASHIPHACKING V2

➡️ C'EST DINGUE, commencez gratuitement ICI
close-link