Quel est l’impact du E-commerce pour le commerce classique ?

Pendant longtemps, le monde a toujours assisté aux transactions classiques : se rendre à un point de vente, et effectuer un échange « argent-produit ». Le commerce classique a toujours été dans les esprits, et son efficacité n’a jamais pu être ébranlée. Cependant, un boom technologique est apparu à l’orée de l’an 2000 et s’est accentué, il y a environ dix ans en arrière, courant 2010-2011. L’apparition de l’Internet et son développement ont changé les modes et habitudes conventionnelles. De plus, l’apparition des médias sociaux, influencés par l’accessibilité du smartphone, ont donné une nouvelle orientation au monde. Le E-commerce marche, et parfois au détriment du commerce classique. Quel est donc l’impact du e-commerce pour le commerce classique ?

Avant c’était comment ?

Commerce classique - Le contact physique est une condition
Commerce classique – Le contact physique est une condition

On a estimé qu’il fallait se poser cette question pour comprendre ce qu’était le commerce classique avant. Le commerce classique a toujours été influencé par les boutiques, les détaillants et leurs stratégies de vente. Les activités économiques exigent dans le passé que le client se rende sur le marché, examine la variété de produits, fasse un choix et paye le montant spécifié. La quasi-totalité de la distribution était assurée par le commerce traditionnel. Pour beaucoup de commerçants impactés et caractérisés par une certaine génération et un mode de vie conventionnel, ce type de commerce, jugé « classique » est « plus sûr ».

Les marchandises étaient inspectées avant l’achat, et l’interaction entre vendeur et client se faisait face à face. En général, pour ouvrir un magasin, il faut s’inscrire au registre de commerce. Par exemple, les marocains sont de grands commerçants. La notion de commerce traditionnel au Maroc est vaste. Elle comprend une gamme étendue de moyens d’approvisionnement à savoir : les épiceries, le souk, les marchés urbains pour répondre aux besoins des populations rurales.

Commerce classique : Définition

Au fond, qu’est-ce que le commerce traditionnel ? Le terme « commerce traditionnel » représente l’ensemble des activités exerçant dans un secteur, dont l’existence et les méthodes sont anciennes et ancestrales. C’est un type de commerce qui a des fondements sociologiques et se pratique souvent de génération en génération. Les principales méthodes du commerce traditionnel sont la vente en gros, en détail, les boutiques physiques.

En somme, si vous lisez ceci en 2021, le commerce traditionnel, n’est rien d’autre que le commerce comme on a toujours connu. Visite en point de vente de proximité, demande de produit, test de produit, achat et paiement cash. Encore connu aujourd’hui sous le terme technique de « retail », qui veut dire commerce traditionnel en anglais, cette forme de commerce demande un grand investissement pour les points de vente, l’entretien et d’autres charges supplémentaires.

Les principes marketing avant

Pour ne pas trop remonter dans l’histoire, nous allons juste considérer le commerce classique à une époque pas trop lointaine. De façon classique, le marketing était principalement basé sur le porte à porte et la proximité de la l’offre par rapport à la demande. En effet, les commerçants s’installaient dans des environnements qu’ils estimaient favorables à la vente pour leurs produits.

Le marketing du temps passé ne profitait pas des nombreux atouts du monde actuel. Il fallait laisser les clients venir vers soi, plutôt que d’aller les chercher plus facilement dans un « répertoire connecté ». Pour les entreprises qui sont essentiellement restées dans le modèle traditionnel pour leurs ventes, le marketing se limite essentiellement aux différentes occasions de rassemblement de monde et aux salons ventes.

Commerce traditionnel exemple

Avant, il fallait se déplacer pour acheter un tapis. Pour mieux comprendre la notion de commerce traditionnel, voici quelques exemples : le commerce de détail, en magasin physique, la gestion de l’eau et des déchets, la production agricole, l’exploration et l’exploitation de ressources naturelles… Au Maroc, le commerce traditionnel a tout un sens. C’est une activité essentielle génératrice de gros revenus. Disons que toute opération commerciale qui n’implique pas de facteurs numériques peut se retrouver dans la catégorie de commerce classique.

Commerce traditionnel : avantages

Le principal avantage du commerce classique c’est son principe premier : Le client se déplace, pour tester le produit, le toucher du doigt avant de l’acheter. Des produits comme les parfums, les vêtements, les grands meubles sont des produits difficilement appréciables de façon numérique. Il faut voir pour que ça plaise ! Un magasin classique peut donc détenir des produits beaucoup plus difficiles à vendre sur Internet. Le commerce classique ne devrait pas être effacé, mais devrait plutôt profiter du e-commerce pour se développer. Le commerce classique est le seul qui permette au client de recevoir le produit de façon instantanée, c’est-à-dire automatiquement dès l’achat.

Le désespoir des commerçants classiques

Les entreprises qui n’ont pas fait le saut du e-commerce se voient désespérées. Pour eux, la grande question reste : « le futur sera-t-il entièrement e-commerce ? ». De plus, un facteur assez important qui pourrait révéler l’importance de l’impact du e-commerce pour le commerce classique est la crise sanitaire liée au covid19, qui continue à faire grimper les commandes en ligne.

Les magasins traditionnels vont peut-être finir par se transformer en boutique de stockages de produits disponibles « online ». Les gens se rendent de plus en plus à l’évidence qu’aujourd’hui, la compétition est encore plus rude qu’avant. Les commerçants classiques qui n’ont pas vite su se lancer dans le commerce en ligne se sentent désespérés voyant leurs chiffre d’affaires se réduire de plus en plus. Le commerce électronique est un pari gagnant.

Les acteurs d’une transition inévitable

Commerce classique - Une touche digitale est obligatoire pour la satisfaction des consommateurs
Commerce classique – Une touche digitale est obligatoire pour la satisfaction des consommateurs

Avec une bonne observation de l’environnement actuel, on se pose des questions. Les chiffres d’affaires des industries du commerce (commerce électronique, commerce physique), et la crise sanitaire de l’année 2020 lancent un signal fort à toutes les entreprises, comme pour dire : « c’est le moment de passer au digital ». Les PME pour continuer de croître se doivent désormais d’associer des stratégies digitales à leurs activités pour réussir. Le numérique, la mondialisation, les entreprises et leurs clients sont tous d’une façon ou d’une autre impliqués dans la transition inévitable du commerce classique tel qu’on le connaît vers le commerce en ligne beaucoup plus modernisé.

La mondialisation

La mondialisation et son lot d’impacts, est le principal acteur d’une transition inévitable. C’est elle qui influence les nouveaux modes de vie. Elle généralise le monde et vend ses idéaux d’un monde meilleur. Elle est la cause de la généralisation de l’utilisation d’ Internet et des nouveaux médias. La mondialisation a quasiment changé les habitudes pour avoir de gros impacts sur le commerce classique et le commerce en ligne. Les mouvements sont accélérés, les gens ne veulent plus se déplacer pour avoir aujourd’hui et le pouvoir d’achat est en train de changer de mains.

L’écosystème numérique

L’écosystème numérique en lui-même est un acteur majeur pour le commerce en ligne. Tout est digitalisé. La tendance des médias sociaux a impulsé une nouvelle dynamique, celle du marketing digital. Le marketing en ligne, c’est de cette façon que les entreprises e-commerce profite d’une riche variété de potentiels clients pour leurs produits, en quelques minutes, dans tous les pays et sur tous les continents à la fois. Le commerce en ligne a conquis le cœur de bien des consommateurs. Un exemple c’est rue du commerce site classique. Il permet à n’importe qui de n’importe localisation du monde de profiter d’offres et de produits en quelques clics.

Les entreprises et grandes enseignes

Face aux changements de comportements des consommateurs, les entreprises sont obligées de s’adapter. De plus, en réfléchissant bien, le e-commerce peut donner un gros coup de pouce au commerce traditionnel. En fait, le e-commerce n’est rien d’autre que du commerce physique qui se fait par voie numérique. Les produits sont exposés sur la toile pour gagner une meilleure visibilité afin d’être vendus au client.

La voie du commerce électronique permet donc aux commerçants traditionnels d’avoir plus d’engouement et un plus grand portefeuille de clients, que ce n’était possible en commerce classique entièrement fondé sur le « face à face ». Beaucoup de groupes ont fini par se rendre à l’évidence que seul le e-commerce permettra d’augmenter rapidement leurs ventes.

commerce classique : Les consommateurs et les nouveaux styles de vie

Le consommateur détient son argent. Il veut du rapide, du fiable et surtout à un coût très abordable. Dans un monde influencé par l’utilisation régulière des nouvelles technologies, le consommateur se trouve parfaitement à l’aise avec le fait de commander en ligne. Les consommateurs sont les principaux acteurs de la transition inévitable du commerce classique vers le commerce en ligne. Les gens passent en moyenne 5 heures de temps par jour sur leurs smartphones. C’est largement suffisant pour comprendre l’intensité du marché de consommateurs que représente la toile.

Que peut apporter le commerce en ligne au commerce physique ?

Le marketing du 21ème siècle est celui des détails. Quelques soient les changements d’habitudes, les entreprises devront toujours trouver un point fort dans chaque situation. Les avantages du e- commerce au commerce classique sont nombreux. La gestion de la chaîne d’approvisionnement a évolué. En effet, le e-commerce raccourcit considérablement le cycle de vie des produits. C’est plus rapide de faire évoluer le stock de produits.

Par ailleurs, les entrepôts accueillent de grandes quantités de stock entrer et sortir de leurs installations. C’est un très bon avantage financier pour eux. Les mouvements sont rapides, les demandes sont fortes, et les bénéfices se multiplient rapidement. Les services à valeur ajoutée aident à rendre les opérations de e-commerce et de détail plus efficaces. Une chose sûre et certaine : le commerce en ligne peut apporter beaucoup au commerce physique.

Les points positifs du e-commerce pour le commerce classique

Sur le long terme, le e-commerce continuera de créer de nouveaux emplois. Chaque année, les emplois liés au e-commerce se multiplient. Avec l’essor du e-commerce, les grands détaillants vendront leurs produits en ligne tout simplement. Ils pourront alors continuer de vendre directement à des clients fortement influencés par l’online. Une raison de plus pour eux de se rendre à l’évidence que le commerce en ligne est inévitable. Avec la bonne stratégie qui va avec, il leur sera beaucoup plus facile de faire du chiffre. La suite nous permettra de mieux comprendre comment.

Une complémentarité quasi-nécessaire

Les consommateurs sont de plus en plus familiers avec internet. Beaucoup combinent même le commerce en ligne et les magasins physiques. Pour s’adapter à ces changements, les entreprises réfléchissent également à de nouvelles stratégies en combinant les deux univers physiques et virtuels comme c’est le cas par exemple des click et mortar. C’est une bonne façon pour les entreprises de gagner en visibilité. Une union du commerce traditionnel avec le e-commerce est nécessaire. Les commerçants traditionnels pourraient étendre leurs réseaux virtuellement pour aller chercher leurs clients en ligne. La complémentarité entre le commerce en ligne et le e-commerce en ligne s’avère alors quasi nécessaire.

Le commerce en ligne et ses avantages à long terme

Commerce classique - L'ecommerce est une version actualisé de l'ancienne
Commerce classique – L’ecommerce est une version actualisé de l’ancienne

Le commerce en ligne a un impact significatif sur le marché B2B. L’e-commerce a permis d’améliorer les processus et réduire les coûts opérationnels en général. C’est tellement plus facile d’exposer les produits des magasins au monde et de profiter d’un grand nombre de potentiels clients en même temps, des quatre coins du monde.

Comment le commerce classique devrait-il profiter du e-commerce

Sans forcément se lancer à 100 % dans la vente en ligne, les commerçants classiques pourraient profiter de la notoriété des plateformes e-commerce pour exposer leurs produits au monde. Ils pourront ainsi facilement écouler leurs stocks. On ne peut alors plus nier l’impact du e-commerce sur les habitudes d’aujourd’hui.

L’objectif des entrepreneurs qui se lancent dans le commerce de produits, c’est de vendre. En s’associant aux bonnes équipes pour recevoir les meilleurs conseils, ils se rendront vite du grand fossé entre commerce classique et commerce en ligne. C’est une réalité. Cependant, il y a des idées qui aideraient les deux types de commerce à coexister et à se compléter pour rendre l’expérience du client, toujours meilleure. Le e-commerce peut être très utile au commerce classique et permettre aux entrepreneurs de faire du chiffre facilement et rapidement.

formation et tutoriel en dropshipping
Votez

Laisser un commentaire